En 2017, Vivacité avait lancé Complètement Tour pour dynamiser les après-étapes avec des débats cyclistes inspirés de leurs homologues footballistiques. La station relance la formule, avec une émission s'étalant toujours entre 18 h et 19 h. Cette année, les débats seront plus longs.
...

En 2017, Vivacité avait lancé Complètement Tour pour dynamiser les après-étapes avec des débats cyclistes inspirés de leurs homologues footballistiques. La station relance la formule, avec une émission s'étalant toujours entre 18 h et 19 h. Cette année, les débats seront plus longs. " L'an dernier, nos discussions s'achevaient vers 18h30 et l'émission se prolongeait avec d'autres séquences ", résume Samuël Grulois, commentateur du Tour pour la RTBF radio. " C'était parfois frustrant quand il restait des réflexions à alimenter. Désormais, tout en étant conscients que nous sommes dépendants de l'actualité, nous resterons plus longtemps à l'antenne. " Une formule qu'un petit nouveau intégrera : Gérard Bulens, en remplacement de Rik Verbrugghe, devenu directeur d'équipe. " Le départ de Rik est une grosse perte car c'est quelqu'un qui avait de la répartie et un humour qu'on ne soupçonnait pas. Au fil du temps, il s'était impliqué de plus en plus dans les débats. Il m'arrivait même de dire des énormités pour le faire sortir de ses gonds. Gérard va apporter un autre style. C'est quelqu'un qui a des connaissances pointues et qui peut aussi se montrer drôle, à condition " d'aller le chercher. " Autre aspect ? Le Tour débute le 7 juillet. Or, le Mondial battra toujours son plein, avec des quarts de finale programmés à cette période. Animateur de Complètement Tour, David Houdret sera toujours aux manettes de Place Diables Rouges, l'émission de soirée sur la Coupe du Monde. Un beau numéro d'équilibriste en perspective... " Il nous arrivera d'être en concomitance avec l'émission foot ", poursuit Grulois. " Tout dépendra de l'enjeu des matches. Je pense que la première semaine du Tour sera particulière, avec un public encore focalisé sur le football. Cela ira mieux après. Le bon côté des choses, c'est que la RTBF est présente sur tous les fronts ! D'ailleurs, heureusement que le départ du Tour à Bruxelles est fixé à 2019. Si cela avait été cette année, je ne sais pas comment nous aurions fait ! " (il rit)