Le club texan de football américain vaut actuellement 4,7 milliards d'euros, soit 3,6% de plus qu'il y a un an. Pourtant, les Cowboys ne se sont plus qualifiés pour le Superbowl depuis 1996. Signe que de plus en plus de clubs ne dépendent plus vraiment de leurs résultats sportifs pour augmenter leur budget...

Le club texan de football américain vaut actuellement 4,7 milliards d'euros, soit 3,6% de plus qu'il y a un an. Pourtant, les Cowboys ne se sont plus qualifiés pour le Superbowl depuis 1996. Signe que de plus en plus de clubs ne dépendent plus vraiment de leurs résultats sportifs pour augmenter leur budget. C'est donc le cas des Cowboys. Leur propriétaire, Jerry Jones, a réalisé d'énormes bénéfices depuis qu'il a repris le club en 1989, grâce à l'AT&T Stadium, qui peut accueillir 80.000 personnes. Il a également acheté les terrains avoisinant le stade et investi dans les lucratifs eSports. Ses efforts et les contrats TV colossaux de la NFL lui ont valu un bénéfice record de 350 millions d'euros en 2019. Grâce à ces contrats TV, 26 clubs de NFL figurent dans le top 50 de Forbes. Neuf clubs sont issus de NBA, neuf du football et six de la Major League Baseball, parmi lesquels les New York Yankees, deuxièmes du classement avec une valeur de 4,33 milliards d'euros. Les New York Knicks (4,12 milliards d'euros) représentent la NBA en troisième position. Le FC Barcelone et le Real Madrid, dont on estime la valeur à 3,87 milliards d'euros, complètent le top 5. Malgré la pandémie et ses restrictions, la valeur moyenne des cinquante clubs les plus fortunés a augmenté de 10%, soit 2,8 milliards d'euros. L'augmentation monte même à 55% en l'espace de cinq ans et rien ne changera durant les prochaines années, car les nouveaux contrats TV obtenus, entre autres par la NFL, la MLB et la NBA, vont rapporter encore plus d'argent.