Que peuvent dire Raoul Lambert et Raymond Goethals -qui l'avaient détruit en début de saison- de Rune Lange maintenant?
...

Que peuvent dire Raoul Lambert et Raymond Goethals -qui l'avaient détruit en début de saison- de Rune Lange maintenant? Lambert: "Je persiste: il n'a pas un bon jeu de tête, il est trop lent et bouge trop peu. D'accord, Koller n'était pas des plus rapides non plus mais il travaillait et savait jouer de la tête. Aarst, par exemple, pèse sur une défense, il crée des brèches au profit de ses coéquipiers. Je continue à prétendre qu'un grand avant doit être rapide. Le Lyonnais Anderson, c'était quand même autre chose... Je n'avais peut-être pas la même technique que Lange mais on pouvait m'envoyer en profondeur. Bien qu'il faille le reconnaître: avec 16 buts et 6 assists, il fait son boulot. Et... allez, il a beaucoup progressé par rapport à la saison passée". Le coeur bleur et noir de Raoul palpite quand même de joie. Mais Raymond est un mauve et blanc, même s'il a eu une parole touchante pour Antoine Vanhove et Jacques De Nolf, à RWDM-Bruges: "Le Club mérite mieux que Rune Lange". Son explication est limpide. On en viendrait presque à dire que cet octogénaire a quand même souvent raison: "Bah, il progresse... La première fois que je l'ai vu, la saison passée, c'était à Bruges-Charleroi. C'était son premier match, je crois. J'ai dit: -Il n'est pas rapide et ce n'est pas un header. C'est juste ou pas juste? C'est un joueur de rectangle typique, avec deux ailiers, Verheyen et Mendoza, et derrière lui des joueurs chargés de l'approvisionner: Englebert, Simons, Simic parfois. C'est facile, comme ça, hein. Au Standard, Aarst et Lukunku sont complètement isolés en avant, sans ailiers. Ces 16 buts, c'est bien joli mais faites un peu la moyenne d'Aarst, qui n'a peut-être entamé que cinq matches... Ça ne doit pas être beaucoup moins. A La Gantoise, il avait Gunter Schepens et il a marqué trente buts. Les journalistes ne le voient pas, évidemment.( il rit). Il ne faut pas exagérer avec les assists de Lange. Le mérite en revient aussi aux joueurs qui l'entourent. En plus, le problème, c'est qu'il ne fonctionne que dans un système tactique comme celui de Bruges. A Lyon, quand il faut jouer le contre, vous ne le voyez pas. Car là, vous avez besoin de vitesse. C'est pour ça qu'il ne vaut pas son argent. Ils ne savent pas encore combien ils vont devoir le payer mais Trabzon a quand même déboursé 180 millions pour lui. Ça sera au moins 150. Nous sommes bien d'accord: il ne les vaut pas. Car, croyez bien Raymond: il ne sera jamais un vrai grand".