- Lucas Ribeiro Costa, ce nom ne vous dit pas encore grand-chose. Il parle beaucoup plus à Karim Belhocine. Coup de foudre du coach carolo, le Brésilien a disputé ses sept premières minutes en Pro League à Bruges, et renvoyé Amine Benchaib en tribunes sans avoir joué une seule minute en préparation. Et pour cause, t...

- Lucas Ribeiro Costa, ce nom ne vous dit pas encore grand-chose. Il parle beaucoup plus à Karim Belhocine. Coup de foudre du coach carolo, le Brésilien a disputé ses sept premières minutes en Pro League à Bruges, et renvoyé Amine Benchaib en tribunes sans avoir joué une seule minute en préparation. Et pour cause, transféré de Virton le 30 juillet, le joueur n'était administrativement qualifié que depuis la veille du match. - À la fin de la rencontre entre Malines et Anderlecht, le speaker a comme à son habitude annoncé les prochains rendez-vous malinois au public. Mais quel public ? - Il y avait du ressentiment parmi les journalistes de la salle de presse qui, après Zulte Waregem-Genk, attendaient en vain le " jubilaire " Olivier Deschacht, qui a marqué pour sa 500e apparition en D1. Du ressentiment aussi chez Deschacht, qui attendait de son côté tout seul au fond du container où se trouve normalement la zone mixte. Quelques coups de téléphone plus tard, tout était réglé. - Alexander Blessin, le nouveau coach allemand d' Ostende, comprend très bien le français. Et pour cause, il l'a étudié à l'école. Les interviewes d'après-match dans la langue de Voltaire, ce n'est toutefois pas encore pour tout de suite : " C'est comme le vélo, il faut faire beaucoup d'essais et de chutes avant de savoir rouler ". Et lui n'a pas eu assez le temps de rouler. - Nick Shinton, le jeune gardien remplaçant du Club Bruges, est sous contrat jusqu'en 2022 dans la Venise du Nord. Et non pas 2020 comme nous l'avons erronément écrit dans notre Spécial Compétition de la semaine dernière.