Des Rouches de Liège aux Reds de Liverpool, Milan Jovanovic reste fidèle à ses couleurs. Le Serbe de 28 ans a conclu un accord de trois ans avec une option d'une saison avec Liverpool. Le gaucher réalise un joli transfert. Il va sans doute remplacer Ryan Babel dans le noyau. Celui-ci voulait déjà partir en janvier, estimant jouer trop peu. Les Reds entament des semaines décisives. Ils viennent de remporter le derby de la Mersey, ils ont perdu de justesse le match à Arsenal mercredi et leurs trois prochaines missions ne sont pas piquées des vers : entre leurs deux joutes européennes contre Unirea, ils doivent affronter Manchester City dimanche. Il s'agit d'un duel pour la quatrième place, la dernière à délivrer un billet pour la Ligue des Champions...

Des Rouches de Liège aux Reds de Liverpool, Milan Jovanovic reste fidèle à ses couleurs. Le Serbe de 28 ans a conclu un accord de trois ans avec une option d'une saison avec Liverpool. Le gaucher réalise un joli transfert. Il va sans doute remplacer Ryan Babel dans le noyau. Celui-ci voulait déjà partir en janvier, estimant jouer trop peu. Les Reds entament des semaines décisives. Ils viennent de remporter le derby de la Mersey, ils ont perdu de justesse le match à Arsenal mercredi et leurs trois prochaines missions ne sont pas piquées des vers : entre leurs deux joutes européennes contre Unirea, ils doivent affronter Manchester City dimanche. Il s'agit d'un duel pour la quatrième place, la dernière à délivrer un billet pour la Ligue des Champions. Il ne s'agit pas de rater le coche puisque les trois premiers du championnat sont déjà hors de portée. Liverpool vit une année de vaches maigres, sans Coupe de la Ligue ni Cup, sans Ligue des Champions, suite à une élimination précoce, sans prétention au titre. Lors des sept derniers matches de championnat, Reina et Cie ont certes préservé leurs filets à six reprises. La défense de Rafa Benítez est bonne mais quel contraste avec l'exercice précédent ! En janvier 2009, Liverpool était encore en lice en Cup et en CL et était en tête du championnat, avec quatre unités d'avance sur Chelsea et sept sur United. La chute est spectaculaire. Les motifs ? La guerre que mènent les propriétaires américains et les longues blessures de Torres et de Gerrard. L'Espagnol souffre beaucoup du genou depuis quelques semaines. Il travaille d'arrache-pied à son retour mais ne sera sans doute pas prêt à temps pour l'affiche de dimanche. L'importance de Torres ressort des statistiques : même s'il n'est entré en action qu'à 21 reprises cette saison, il a inscrit 12 buts et est le meilleur réalisateur du club devant Dirk Kuyt, auteur de neuf buts. L'année dernière, jamais Benítez n'aurait dû laisser partir Peter Crouch, dit-on maintenant, car après Kuijt, c'est le désert. Voronin, entre-temps transféré au Dinamo Moscou, a été catastrophique, et David Ngog est encore trop vert. Le médian Xabi Alonso n'aurait pas dû partir non plus. La saison passée, c'est lui qui déterminait le rythme du jeu, ce qu' AlbertoAquilani, annoncé comme son successeur, n'a pas encore été capable de faire, ne serait-ce qu'à cause de blessures. En bref, la campagne de transferts de Benítez, qui a acheté et vendu 120 joueurs en cinq ans et demi, n'a pas apporté ce qu'on en espérait. A Jova de s'imposer. FA CUP. Pas de véritable surprise mais beaucoup de nuls, entre autres pour Man. City contre Stoke, Tottenham à Bolton et Aston Villa à Crystal Palace. Affiche possible des quarts de finale : Chelsea-City, si celui-ci élimine Stoke. Portsmouth, sans VandenBorre samedi, affronte Birmingham City. JOHN TERRY a obtenu un congé de Chelsea. Au lieu de jouer le match de Coupe contre Cardiff, il s'est envolé pour Dubaï. Mercredi, contre Everton, l'arrière a encore commis une faute sur le deuxième but de Louis Saha, qui a raté un penalty. Agé de 31 ans, le Français a prolongé son contrat de deux ans. Blessé à la cheville, Marouane Fellaini a raté le match. HARRY REDKNAPP, le manager de Tottenham, a dû répondre d'évasion fiscale du temps où il était à Portsmouth. Milan Mandaric, maintenant à Leicester City, a comparu pour les mêmes motifs. STEPHEN IRELAND impute à Mark Hughes la responsabilité de sa moindre forme. L'ancien manager de Man. City aligna Carlos Tevez à la place favorite d'Ireland, qui joue à City depuis 2001 et est l'idole des supporters. En méforme, il souffre aussi des ischio-jambiers. City, qui compte deux matches de moins que ses rivaux, est un sérieux candidat à la quatrième place. SUNDERLAND, éliminé de la Cup, n'a plus gagné depuis douze matches. Samedi, il se déplace à Arsenal, l'équipe contre laquelle il a remporté sa dernière victoire (1-0), le 21 novembre. RYAN GIGGS s'est fracturé le bras droit mercredi. Il est out pour quatre semaines. Mauvaise nouvelle pour Ashley Cole (Chelsea) aussi : victime d'une fracture de la cheville, il risque de rater le Mondial. PETER T'KINT