Que le Japon et la Corée du Sud ne soient pas bons amis, ce n'est un secret pour personne. D'ailleurs ce n'est pas un hasard si la FIFA a associé les deux pays dans l'organisation de la première Coupe du Monde asiatique. Elle tenait tant à montrer que le ballon rond réunissait tout le monde. Ce geste symbolique n'a pas dupé tous les jeunes Coréens. Alors que les organisateurs de la Coupe du Monde multiplient les démarches pour que l'empereur d...

Que le Japon et la Corée du Sud ne soient pas bons amis, ce n'est un secret pour personne. D'ailleurs ce n'est pas un hasard si la FIFA a associé les deux pays dans l'organisation de la première Coupe du Monde asiatique. Elle tenait tant à montrer que le ballon rond réunissait tout le monde. Ce geste symbolique n'a pas dupé tous les jeunes Coréens. Alors que les organisateurs de la Coupe du Monde multiplient les démarches pour que l'empereur du Japon, Akihito assiste à l'inauguration de l'épreuve, les jeunes ont ouvertement fait savoir qu'ils ne voulaient pas le voir à la cérémonie d'ouverture. Les résultats d'un référendum effectué auprès des jeunes de moins de trente ans sont assez surprenants. Une chose est certaine: la haine à l'égard du Japon est transmise de génération en génération. Les jeunes n'ont pas pardonné au riche voisin sa terrible occupation de 1915 à 1945. Une répression sanglante effectuée au nom de l'empereur. Ainsi plus de 42,1% des jeunes interrogés se sont prononcés contre la présence de Akihito, 22,6 ne s'y opposent pas et 35,3% n'ont pas d'avis. Si ces données n'ont pas surpris les Coréens, il y en a d'autres qui leur ont fait ouvrir des yeux grands comme ça. Ils ont été étonnés d'apprendre que 55,6% des interrogés sont heureux d'accueillir Kim Jong II, le leader communiste de la Corée du Nord, qui malgré le rapprochement des deux pays, est toujours considéré comme l'ennemi de la patrie. 55,6% des jeunes ont avoué qu'ils apprécieraient la présence du dictateur nord-coréen lors du match inaugural seulement et 9,7 d'entre eux ne voudraient pas le voir en tribune d'honneur. Et dire que jusqu'a ce jour, dans les manuels d'histoire et, à tous les degrés de l'enseignement, on explique aux étudiants que Kim Jong II est le leader d'un pays hostile. Les Diables aussi bons que les Japonais. Les bookmakers londoniens ont affiché les premières cotes. L'Argentine est donnée favorite à 7 contre 2. Elle devance la France 4/1; l'Angleterre, le Brésil et l'Italie 7/1; l'Espagne 12/1 et l'Allemagne 14/1. Suivent le Portugal, le Nigeria, le Paraguay, le Cameroun, la Suède, la Croatie, la Pologne, l'Equateur et la Russie. La Belgique bénéficie de la même estime que le Danemark, le Japon, l'Irlande et l'Afrique du Sud 66/1.