Si l'Atletico Madrid a le droit de poursuivre son chemin en Europa League, et d'affronter le FC Valence en quarts de finale dans un choc 100 % espagnol, il le doit en grande partie à SergioAgüero. El Kun a inscrit deux buts dans le partage 2-2 arraché au Sporting Lisbonne, ce qui permet à son équipe de se qualifier grâce aux buts inscrits à l'extérieur.
...

Si l'Atletico Madrid a le droit de poursuivre son chemin en Europa League, et d'affronter le FC Valence en quarts de finale dans un choc 100 % espagnol, il le doit en grande partie à SergioAgüero. El Kun a inscrit deux buts dans le partage 2-2 arraché au Sporting Lisbonne, ce qui permet à son équipe de se qualifier grâce aux buts inscrits à l'extérieur. Cet hiver, il était dans le collimateur de Chelsea, et à présent, il se chuchote que le Real Madrid essaierait discrètement de l'approcher, mais jusqu'à présent, il est toujours resté fidèle aux Colchoneros où il a débarqué à l'âge de 17 ans, en provenance d'Independiente. " Je suis arrivé en Espagne très jeune, en effet. La différence était importante par rapport à mon pays. Le niveau, déjà, est largement supérieur : en Espagne, quasiment toutes les équipes comptent des internationaux en leurs rangs. On doit jouer à fond chaque semaine, alors qu'en Argentine on peut se permettre l'un ou l'autre relâchement. Et puis, il y a des petits détails auxquels il faut s'habituer : en Argentine, s'il pleut la pelouse est humide, alors que s'il ne pleut pas elle est sèche. En Espagne, s'il ne pleut pas, on... l'arrose. La pelouse est toujours humide. " Agüero est très ami avec LionelMessi. " Il mérite pleinement son Ballon d'Or et son trophée du FIFA World Player. L'an passé, il a remporté six tournois avec le FC Barcelone : un rêve pour tout footballeur. Il y a d'autres bons joueurs au Barça, comme XaviHernandez et AndrésIniesta, mais Lio est au-dessus du lot. " ElKun a aussi gardé de bons contacts avec FernandoTorres, un ancien de l'Atletico. " On se téléphone encore régulièrement. La PremierLeague lui convient à merveille : il jouit de beaucoup plus d'espaces qu'il n'en avait dans la Liga et peut mieux s'exprimer. On pourrait peut-être se rencontrer, en demi-finale de l'Europa League. " En sélection argentine, Agüero vit une situation particulière puisque l'entraîneur, Diego Maradona, est son... beau-père. " Mais on sait faire la part des choses. En équipe nationale, les liens familiaux ne comptent pas, il est simplement mon coach. Cela dit, c'est vrai que je l'appelle plus volontiers Diego que Mister. " MANUEL PELLEGRINI risque de payer fort cher l'élimination en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. D'ores et déjà, les spéculations vont bon train sur le nom de son successeur. Le quotidien Marca annonce que le club veut un entraîneur expérimenté et déjà consacré, et précise que JoséMourinho, CarloAncelotti, RafaelBenitez et FabioCapello entrent dans cette catégorie. LIONELMESSI (22 ans), auteur de deux buts face à Stuttgart, a offert 100.000 euros à la Croix-Rouge. XAVI HERNANDEZ (30 ans), touché au mollet droit, a dû déclarer forfait contre Stuttgart. ANTONIOLOPEZ (28 ans), le défenseur de l'Atletico Madrid, a déclaré à RadioMarca que la Fédération aurait été très contente si son club avait été éliminé de l'Europa League : cela lui permettrait de caser la finale de la Coupe du Roi face au FC Séville, éliminé de la Ligue des Champions. Mais l'Atletico s'est qualifié. DAVIDVILLA (27 ans) a inscrit trois buts lors du fameux 4-4 au Werder Brême. ANDRESPALOP (32 ans), le gardien du FC Séville, a déclaré qu'il avait vécu, contre le CSKA Moscou, le pire moment de sa carrière : une erreur de sa part a précipité l'élimination du club. RUBEN DE LA RED (23 ans), qui a dû arrêter sa carrière en raison de problèmes cardiaques, considère comme une bonne nouvelle le fait qu'on lui refuse le statut d'invalide permanent. ROBERTO SOLDADO (24 ans), l'attaquant de Getafe, est out pour un mois et demi à la suite d'une rupture du ménisque du genou gauche. BILBAO a écopé d'une amende de 50.000 euros suite aux incidents lors du match à domicile contre Anderlecht. DANIEL DEVOS