Aimé Anthuenis : " Le problème est qu'il existe souvent un grand vide entre le moment où un footballeur arrête de jouer pour une sélection de jeunes, parce qu'il a dépassé la limite d'âge, et celui où il trouve ses marques dans son club. Certains, mais pas tous, s'imposent un peu plus tard. Comme KarelGeraerts, par exemple. Ou HansCornelis, qui a profité de la blessure d' OlivierDeCock pour gagner ses ga...

Aimé Anthuenis : " Le problème est qu'il existe souvent un grand vide entre le moment où un footballeur arrête de jouer pour une sélection de jeunes, parce qu'il a dépassé la limite d'âge, et celui où il trouve ses marques dans son club. Certains, mais pas tous, s'imposent un peu plus tard. Comme KarelGeraerts, par exemple. Ou HansCornelis, qui a profité de la blessure d' OlivierDeCock pour gagner ses galons à Bruges, et qui devrait encore être titulaire à Genk la saison prochaine - NDLR : Geraerts et Cornelis sont tous les deux nés le 5 janvier 1982. D'autres joueurs, qui ont encore l'âge d'être Espoirs mais devront bientôt franchir un cap, oscillent entre le banc et le terrain : c'est le cas de ThomasChatelle, KevinVandenbergh et FarisHaroun. Je plaide depuis longtemps pour l'obligation d'avoir un certain nombre de joueurs belges dans le noyau, pas nécessairement dans l'équipe. Car là, c'est au joueur qu'il appartient, par ses prestations, de forcer sa titularisation ". Jean-François de Sart : " Le jeune Belge n'est pas confronté à un problème de formation, mais de post-formation. C'est, effectivement, le passage des jeunes à l'âge adulte qui se révèle délicat. Jadis, les jeunes soutenaient la comparaison avec leurs homologues étrangers jusqu'à 19 ans. Aujourd'hui, ils parviennent à rester très compétitifs jusqu'à 21 ans. Mais après, cela se complique. En 2002, les Espoirs avaient participé au Championnat d'Europe en Suisse, qui réunissait les huit meilleures équipes du Vieux Continent. En route, ils avaient éliminé la Suède, qui alignait ZlatanIbrahimovic et ChristianWilhelmsson. Et parmi l'équipe belge, qui a percé ? Un peu KoenDaerden et TomSoetaers, c'est tout. L'axe central de la défense était composé de BirgerMaertens et JonasDeRoeck. Maertens joue de temps en temps à Bruges, De Roeck s'est éteint ". " Les jeunes joueurs belges devraient recevoir leur chance plus tôt en D1. Le cas de Geraerts est significatif. A Bruges, lorsqu'il était Espoir, il ne jouait pas. Aujourd'hui, il commence seulement à s'imposer au Standard, alors qu'il vient d'avoir 23 ans. Les Néerlandais sont moins frileux : JérômeColinet joue avec Roda JC et TomDeMul a déjà pu disputer une dizaine de matches avec Ajax, alors que dans un club belge, il n'aurait probablement jamais joué ".