1 JONATHAN LEGEAR - KING DU DRIVE-IN

Jonathan Legear (25 ans) est toujours joueur de foot, on vous le jure ! Oh, évitez d'aller consulter ses stats depuis qu'il est à Grozny, où il palperait entre 1,5 et 2 millions par an. Bref, il est toujours pro. Et quand il revient en Belgique, il se donne à fond dans son autre passion : la conduite automobile extrême. Son entrée fracassante dans une pompe à essence de Tongres en octobre est une image de l'année.
...

Jonathan Legear (25 ans) est toujours joueur de foot, on vous le jure ! Oh, évitez d'aller consulter ses stats depuis qu'il est à Grozny, où il palperait entre 1,5 et 2 millions par an. Bref, il est toujours pro. Et quand il revient en Belgique, il se donne à fond dans son autre passion : la conduite automobile extrême. Son entrée fracassante dans une pompe à essence de Tongres en octobre est une image de l'année.Des fumigènes salvateurs contre Anderlecht, des sifflets, des banderoles assassines pour la direction, des sièges laissés vides, des dos tournés à la pelouse : la grande famille des Rouches ne sera jamais calme. A Sclessin, le public est régulièrement l'homme du match. Le Standard joue à 12 quand les gens sont contents, il évolue à 10 lorsque ça ne tourne pas.Eden Hazard l'avait fait le soir du hamburger-gate, mais ça restait discret et relativement élégant. Mohammed Aoulad (21 ans) l'a imité lors de Charleroi - Courtrai. Il y a insultes labiales et insultes labiales. Pour avoir montré à Mehdi Bayat qu'il ne voyait pas son talent et insulté la mère d'on ne sait qui, le joueur prêté par Anderlecht a reçu un C4 très médiatisé. Mogi Bayat a juré durant ce mercato que l'insolent ne rejouerait plus en D1 cette saison.Xavier Chen (29 ans) n'aime pas faire les choses comme les autres. Il est licencié en droit, joue pour l'équipe nationale de Taïwan et a quitté Malines en pleine saison pour s'engager dans le championnat chinois.Faut pas ennuyer le puncheur de Dakar. Elimane Coulibaly (32 ans) l'a rappelé après une énième défaite du Beerschot. Dans une ambiance électrique, il s'en est pris à son coéquipier Hernan Losada. Sanction immédiate : licenciement (et allègement bienvenu de la masse salariale). Moralité : l'équipe anversoise ne va pas mieux depuis son départ.On a qualifié Eidur Gudjohnsen (34 ans) de coup de pub quand il a signé au Cercle en octobre. Impossible d'être encore bon à cet âge-là et surtout après avoir marché sur le toit de l'Europe avec Chelsea et Barcelone. Résultat : des buts, une vraie présence, un rôle de patron du vestiaire. Suffisant pour être arraché par le Club durant ce mercato.Il y aurait plusieurs explications à son éviction du staff des Diables : trop proche de Georges Leekens, divergences de vues avec Marc Wilmots sur le choix du titulaire, mauvaise humeur après avoir dû laisser sa place sur le banc à un kiné. Wilmots et Philippe Vande Walle (51 ans), ce sont deux caractères très forts. L'affrontement n'a donc rien d'inexplicable." Si tu commences avec des questions comme ça, fais attention à toi " : Jelle Van Damme a fait fort contre Benjamin Deceuninck après le match de Coupe Mouscron - Standard. Le journaliste de la RTBF s'interrogeait simplement sur le futur de RonJans chez les Rouches. Quelques dizaines d'heures après avoir menacé Deceuninck, Van Damme l'a appelé pour effacer l'incident et rigoler un bon coup. Anderlecht n'a toujours pas digéré le départ de la famille Musonda durant l'été 2012. Le père Charly, ex-Mauve et responsable du matériel, s'est enfui à Chelsea avec ses fils Lamisha, Tika mais surtout Charly Junior (16 ans), celui qui justifiait l'offre anglaise. Aujourd'hui Anderlecht pleure toujours le départ du jeune " le plus doué de l'histoire du club. "Poudre de perlimpinpin : remède prétendument miraculeux mais totalement inefficace. L'homme qui a racheté Charleroi s'est bâti un empire en vendant des poudres vitaminées à des bodybuilders. Ses recettes permettront-elles de relancer les Zèbres ? Fabien Debecq (49 ans), intime de Jean-Claude Van Damme, est mille fois plus discret et cent fois moins bavard que l'acteur et que le personnage qui lui a remis les clés de placards où il aurait découvert quelques cadavres, Abbas Bayat.L'image du capitaine exemplaire, c'est du passé. En brossant près de trois semaines d'entraînement en janvier, Lucas Biglia (26 ans) a démoli son portrait. Anderlecht l'a enlacé dès son retour mais personne n'est dupe. Et maintenant, quel accueil au Parc Astrid, de la part du public, pour l'homme qui ne valait pas 8 millions ? Même quand il ne gagne pas, il fait le buzz. Après tout, il est dans l'actu depuis 30 ans alors qu'il n'a pratiquement rien gagné.PAR PIERRE DANVOYE- PHOTOS: IMAGEGLOBE