1 LA BIÈRE DE SA PINTO

TOUT EST PARDONNÉ ?
...

TOUT EST PARDONNÉ ? Ce soir-là, on n'a pas trop prêté attention à l'hymne du Grand Jojo diffusé avant les matches à domicile des Mauves : Oui tu as raison... Anderlecht champion. On a plutôt eu envie de chanter Chef, un p'tit verre. Ou un p'tit goblet pour Richard. Sa Pinto a réussi l'exploit de faire passer au troisième plan la qualif du Standard. Il a enchaîné par une interview déjantée à Stef Pauwels. Ils se sont revus après la victoire des Rouches contre Bruges. Et ont parlé d'aller en descendre une. Tout est pardonné ? SINO-MILLIONS On lui avait prédit un enterrement de première classe, à une petite heure de Pékin. Fallait-il aller se perdre dans le championnat chinois, tout ça pour 18 millions par saison ? Un an plus tard, Axel Witsel pourrait dire qu'il a eu raison sur tout. Les salaires suivent, il est toujours aussi incontournable chez les Diables et il vient maintenant de se qualifier pour les poules de la Ligue des Champions. Rappel : son club de Tianjin n'a qu'un an de D1 dans les pattes. REQUIEM POUR UN FOU Ses clopes, ses insultes aux supporters de la Juve, son retard à la théorie d'avant-match, son look improbable, on sait que Roberto Martinez n'a jamais kiffé. D'où leur relation houleuse. Bob est un beau-père idéal, Radja est un gendre rebelle, ça passe mal. Alors, faire le con le soir du réveillon, mais surtout filmer ses propres conneries, et encore plus fort, les poster sur les réseaux sociaux, c'est toujours plus loin dans la déconne. PANDI-PANDA On va se prendre quelques extraits de cette chanson de Chantal Goya pour imaginer ce que le Français a pu ressentir quand il a posé les pattes à Eupen et la pitié que ses proches ont pu avoir pour lui. Pandi-Panda, tu n'seras pas une victime, Pandi-Panda on te protègera (...) Loin de ta maman, tu pleures parfois (...) Aujourd'hui tu es sauvé, ensemble on veut te garder. Makelele a fait comprendre qu'une escale là-bas ne faisait pas partie, au départ, de son plan de carrière. Sans blague ? DALLAS Quand tu apprends subitement que tu dois dégager de Montréal pour aller jouer à Los Angeles (à 4.581 km à faire en voiture en 41 heures, ou en train en 2 jours et 17 heures, bon finalement c'est mieux de prendre l'avion), tu râles sec. Logique. Surtout quand tu as traversé l'Atlantique pour que ta fille reçoive les bons soins au Canada. Pas aux States. Bienvenue en Major League Soccer. Peut-être que Trump avait besoin de Ciman. Pour construire son mur ? LA (DERNIÈRE) CHANSON DE ROLAND On ne sait pas si ça va marcher pour Saint-Trond avec ses nouveaux propriétaires japonais qui envisagent d'introduire " quelques trucs de la culture japonaise " et pensent à commencer éventuellement avec " un bon resto japonais dans la ville parce qu'il n'y en a pas ". De quoi se faire direct des amis dans l'association des commerçants. Ce qu'on sait, c'est que leur arrivée envoie Roland Duchâtelet loin du football belge. Et rien que ça, c'est peut-être déjà un très beau coup. TA RACE Un bête Courtrai - Standard, un 27 décembre. Exclusion d'Uche Agbo. Il a le tort de prendre tout son temps (c'est peu de l'écrire) pour rejoindre les vestiaires. Durant sa petite marche le long du terrain : par les supporters flamands, jets de bières, insultes racistes et imitation de singe ; par Agbo, jet d'une bouteille d'eau et doigt d'honneur. Ah, mais y'a pas à dire, c'est magnifique le foot à Noël. Putain de play-offs. À LA CON Monsieur Pelle et Dame Seau, vieille feinte à 3 balles de notre période humanités. Ici, c'est la fédé qui s'est pris une pelle en désignant ce rappeur pour composer et interpréter l'hymne officiel des Diables. Le conseil des femmes francophones de Belgique a crié au scandale, vu qu'il n'épargne pas les meufs dans certains morceaux. Il a répondu : " Je suis loin d'être misogyne. " Et ceci pour conclure : " Je les emmerde avec leur polémique à la con. " EN ATTENDANT EDEN Le soir où il succède à Jan Ceulemans comme Diable le plus capé, l'événement a au moins le mérite d'exister. Mais si Ceulemans n'avait pas grand-chose d'une icône, d'un footballeur qui fait rêver, Vertonghen va encore plus loin dans l'anti-sexy. Pas de panique, il ne restera pas longtemps en tête. Axel Witsel est censé le dépasser. Et surtout, Eden Hazard est sûr d'aller encore plus haut. Et ça, c'est une gueule de recordman. TROP STILLÉ À pile 25 ans, il a été bombardé entraîneur du Lierse. Le plus jeune entraîneur d'un club pro dans l'histoire du foot belge. Des parents anglais, une jeunesse en Belgique, des études de foot en Angleterre et une vraie passion pour l'analyse vidéo. C'est d'abord ça qui lui a ouvert les portes. Ses frères font le même job à Bruges et à Saint-Trond. Un trio de geeks, quoi. Quand on lui a fait remarquer qu'il était plus jeune que la plupart de ses joueurs, il a simplement répondu : " Et alors ? "