Le début de saison laissait entrevoir la fin d'un règne. Lyon semblait sortir de sa domination sans partage sur le championnat français. Les crises se succédaient : les propos de Sydney Govou sur Juninho, le clash entre la direction et l'attaquant brésilien Fred. Pourtant, deux mois plus tard, l'OL semble plus en forme que jamais même s'ils ont été surpris par Marseille.. Jusque-là, en L1, les Gones restaient sur un parcours sans failles : neuf matches sans défaites, 25 points sur 27. Bref, une moyenne de champion. Au classement, Lyon a retrouvé son rang de leader puisqu'il compte déjà trois points d'avance. ...

Le début de saison laissait entrevoir la fin d'un règne. Lyon semblait sortir de sa domination sans partage sur le championnat français. Les crises se succédaient : les propos de Sydney Govou sur Juninho, le clash entre la direction et l'attaquant brésilien Fred. Pourtant, deux mois plus tard, l'OL semble plus en forme que jamais même s'ils ont été surpris par Marseille.. Jusque-là, en L1, les Gones restaient sur un parcours sans failles : neuf matches sans défaites, 25 points sur 27. Bref, une moyenne de champion. Au classement, Lyon a retrouvé son rang de leader puisqu'il compte déjà trois points d'avance. Pourtant, le changement d'entraîneur et l'arrivée d' Alain Perrin n'annonçaient rien de bon. L'ancien coach de Marseille et Sochaux rompait le fameux 4-3-3 de Paul Le Guen et de Gérard Houllier pour instaurer un 4-4-2. Les nouveaux transferts ( Kader Keita et Mathieu Bodmer notamment) ne donnaient pas pleinement satisfaction et certains cadres (comme Grégory Coupet et Cris) se blessaient gravement. L'éclaircie vint du côté où on ne l'attendait pas. Lyon allait se redresser grâce à ses remplaçants ( Fabio Santos arrivé en janvier et peu utilisé la saison passée démontra son talent) et des jeunes. Karim Benzema a ainsi forcé la porte des Bleus et s'est hissé en tête du classement des buteurs. Quant à Hatem Ben Arfa, longtemps considéré comme le plus talentueux des deux, il éclata ces dernières semaines. Mais Lyon peut encore compter sur des piliers décidés. Juninho, pourtant muet avec les médias, est revenu à son meilleur niveau. " Son volume, comme chaque année, a augmenté au fil des matches. Il a été très bon en octobre, dans son registre de toujours : des courses pour aller presser, de la simplicité et de la justesse dans les relais techniques, de la précision dans les transversales, de la percussion balle au pied qui fait de lui un des rares joueurs donnant l'impression de courir plus vite quand il a le ballon que quand il ne l'a pas ", écrivait L'Equipe en préambule au match de Ligue des Champions. Résultat des courses : Avec Juninho, Lyon a battu Stuttgart et s'est replacé dans sa poule. JéRÔME LEROY, le médian expérimenté de 33 ans de Rennes, a été élu joueur du mois d'octobre. Il devance les deux attaquants lyonnais Karim Benzema (cité pour le troisième mois d'affilée mais jamais élu) et Hatem Ben Arfa. ROBERT HERBIN, l'ancien entraîneur de Saint-Etienne, qui tient une chronique dans un journal stéphanois, s'est vu interdire l'entrée du centre d'entraînement des Verts. LYON recevra bien une compensation financière de la part du club brésilien des Corinthians, concernant le transfert de l'attaquant Nilmar. CYRIL JEUNECHAMP, le médian défensif, sur une voie de garage à Rennes, a été transféré à Nice. En France, au-delà de la date des transferts, chaque club a le droit d'acheter un joker. RAYMOND DOMENECH a dévoilé sa liste de joueurs pour le match capital en Ukraine. David Trezeguet, pourtant meilleur buteur du championnat d'Italie, n'a pas été retenu. LIONEL LETIZI, le gardien remplaçant de Nice, a annoncé qu'il arrêtera sa carrière en juin 2009. A cette date, il sera âgé de 36 ans. LE PSG a accroché le dauphin, Nancy (0-0). Pourtant, il s'agit du huitième match sans victoire au Parc des Princes. Nouveau record ! KEVIN MIRALLAS n'était pas titulaire samedi contre Nice. Il est rentré à la mi-temps. Luigi Pieroni, titulaire à Lens, a par contre offert un but à Olivier Monterrubio. Lens s'est imposé à Metz 1-2. STéPHANE VANDE VELDE