MARCIN ZEWLAKOW
...

MARCIN ZEWLAKOWA Mouscron de 2000 à 2005, puis de janvier à juin 2006, à Gand depuis 2006." Actuellement freiné par une petite déchirure au mollet. Il en a encore pour quelques semaines. Avec Dominic Foley et Adefanmi Olufade, on a trois bons centres-avants pour deux places, et il est un peu victime de cette concurrence. Je comprends qu'il soit déçu. Le contraire serait anormal : lorsqu'un joueur se retrouve sur le banc et accepte sa situation, il y a un problème. Il continue cependant à travailler : c'est un vrai pro. Il se met parfois trop de pression lorsqu'il ne marque pas, mais il peut être utile sans cela ". CHRISTOPHE GRÉGOIRE A Mouscron de 2000 à janvier 2005, à Gand depuis août 2005. " Il a réalisé un bon premier tour, dans la lignée de son deuxième tour de la saison dernière. Il a délivré de nombreux assists, et est en train de prendre sa revanche par rapport à Anderlecht. Je joue d'ailleurs un peu sur son orgueil pour le motiver. Contrairement à une idée reçue, ses qualités ne sont pas uniquement techniques. Certes, il ne sera jamais un récupérateur, plutôt un passeur, mais il a acquis davantage de volume de jeu. C'est un garçon bien éduqué, doté d'une bonne intelligence de jeu, qui s'est bien intégré. L'ensemble du club est très content de lui ". STEPHEN LAYBUTTA Mouscron en 2003-2004, à Gand depuis 2004. " Un vrai... Australien, qui va au duel. Mais c'est exagéré de dire qu'il s'impose uniquement par la force : il a aussi un bon placement sur la défense de zone et une bonne intelligence de jeu. A Gand, il a livré une très bonne première saison, avant de connaître quelques ratés. Il veut montrer qu'il est très engagé et, parfois, il exagère. Il devrait mieux contrôler son tempérament. Actuellement, il est en proie à quelques petites blessures, mais il a suffisamment de caractère pour revenir ". PATRICE NOUKEUA Mouscron de 2004 à 2006, à Gand depuis 2006." Acquis suite au départ de WouterVrancken, est davantage un infiltreur, à l'image de Lorenzo Staelens autrefois, qu'un véritable récupérateur. Il a un énorme volume de jeu, est encore perfectible au niveau de la relance. Il se trouve un peu dans la même situation que Marcin : il doit faire face à une rude concurrence. Ces dernières semaines, l'équipe a trouvé son rythme de croisière sans lui. Il doit donc témoigner d'un peu de patience ".