LE COURS SALEYA

Le lundi, c'est antiquité. Le mardi, les fleurs et les légumes. Les soirs d'été, l'art et l'artisanat. Ancien parc, le Cours Saleya, totalement piéton en plein Vieux-Nice, est devenu un des hauts lieux de la vie niçoise et de ses curieux. Dans un décor ocre et baroque, son marché se classe parmi les 100 marchés les plus pittoresques de France.
...

Le lundi, c'est antiquité. Le mardi, les fleurs et les légumes. Les soirs d'été, l'art et l'artisanat. Ancien parc, le Cours Saleya, totalement piéton en plein Vieux-Nice, est devenu un des hauts lieux de la vie niçoise et de ses curieux. Dans un décor ocre et baroque, son marché se classe parmi les 100 marchés les plus pittoresques de France. Le soir, les bars, restaurants et bistrots s'emparent du Cours pour toutes sortes de services à la cuillère de qualité. Si l'endroit est au coeur de la vieille ville, les petites ruelles pavées qui l'entourent méritent également qu'on s'y attarde. Le vrai Nice est là. Comme beaucoup d'autres, Nice fut d'abord une cité antique d'origine grecque. Sur une colline culminant à plus de 90 mètres, les premiers Niçois y construisent leur place forte. Du XIe siècle jusqu'au XVIIIe, le château devient le symbole de la première ville médiévale. Détruit en 1706, sur ordre d'un Louis XIV pas vraiment fan de la proximité niçoise avec les Transalpins, il ne reste aujourd'hui que quelques pans de mur du château, ainsi que des vestiges de l'ancienne cathédrale datant du XIe siècle. L'actuelle colline, joliment surnommée " berceau du soleil " pour la vue magnifique qu'elle offre, s'est transformée en jardin botanique, doublé d'un parc, et s'accompagne d'une cascade artificielle. Si Nice est si internationale, la ville le doit à sa Promenade des Anglais. Toujours fleurie, la " Prom " épouse la courbe de la Baie des Anges. A l'origine, elle n'était pourtant qu'un sentier large de deux mètres. Aujourd'hui, elle accueille joggers, touristes et locaux. Elle doit son nom au Révérend Lewis Way, qui la fait construire, à ses frais, en 1820. En 1931, elle est finalement inaugurée dans sa forme définitive par le Duc de Connaught, qui n'est autre que l'un des fils de la Reine Victoria. Très appréciée des bourgeoisies anglaise, française ou russe, ses villas et ses jardins ont aujourd'hui été remplacés par des palaces, des casinos, des immeubles résidentiels ou des hôtels. Qui l'eût cru ? Nice a sa consonance russe. Sa cathédrale orthodoxe, située sur le Boulevard Tzarévitch et classée Monument Historique, reproduit l'architecture typique que l'on trouve en Russie. Directement inspirée du style des églises de Moscou, elle possède une décoration très riche, ornée de fresques, d'icônes ou de boiseries sculptées. Un dépaysement inattendu. 12 juin 2016 18h Pologne-Irlande du Nord (groupe C) 17 juin 2016 21h Espagne-Turquie (groupe D) 22 juin 2016 21h Suède-Belgique (groupe E) 27 juin 2016 21h Huitième de finale deuxième groupe B-deuxième groupe F Nice est un grand village. Une localité où tout tourne autour de son ancienne cité. Mais une question persiste : qui a la meilleure Socca ? Sorte de galette très grande et fine à base de farine de pois chiches, c'est LE symbole de la gastronomie niçoise. Aux côtés du pan bagnat (sandwich au thon), des tapenades et de l'huile d'olive cailletier, les spécialités se dégustent à Nice même ou dans les localités avoisinantes, comme Villefranche-sur-Mer, village atypique de pêcheurs qui donne sur le Cap Ferrat. Pour sortir boire un verre, le Cours Saleya, la Place Garibaldi, ainsi que le port et ses alentours sont tout indiqués. La Movida - 2, Rue de l'Abbaye Ma Nolan's - 2, Rue Saint-François de Paule King's Pub - 15, Rue de la Préfecture La Loge - 1, Rue de la Préfecture Cave Wilson - 16, Rue Gubernatis Seven Blue Bar - 12, Avenue Félix Faure Le Mayssa Beach - Place Wilson, Villefranche-sur-Mer Paloma Cantine - 3, Quai des Deux Emmanuels Chez Pipo - 13, Rue Bavastro Attimi - 10, Place Masséna La Villa d'Este - 6, Rue Masséna A Buteghinn'a - 11, Rue du Marché Avion, de Bruxelles : Connexion directe avec Easy Jet. C'est le plus simple, probablement le moins cher, et surtout le plus court. Depuis l'aéroport, des navettes seront à disposition pour vous emmener dans le centre ou directement au stade. Train : Depuis un peu partout, en rejoignant Paris, vous aurez la possibilité de rallier Nice directement en train. Pour un tel trajet, il faut compter la journée et dans les 150 € environ. Plus d'infos sur sncb-europe.com/TGV Voiture : Bonne chance. Chaque ville organisatrice possède son propre site avec toutes sortes de conseils pratiques d'accès et de parkings. Pour Nice, surfez sur http://fr.uefa.com/uefaeuro/hosts/france/city=2344/index.html