Jeudi passé, sur France 2, François Hollande était interrogé sur son projet de taxation à 75 % des personnes, qui gagnent plus d'un million d'euros par an. Le journaliste lui a rappelé qu'une étude en était venue à la conclusion que les pays qui taxaient le moins les hauts revenus, comme en Angleterre par exemple, avaient un championnat de foot plus performant que les autres. Il a donc été demandé à Hollande s'il avait tenu compte de ce qui se faisait en Belgique au niveau des taxes des footballeurs avant d'annoncer sa mesure. Et là, il a eu une déclaration qui m'a scandalisé ! Il a dit : " Vous avez l'impression que le football belge est à un niveau relevé ? Regardez un peu les résultats, hein !... Je vous les donnerai. "
...

Jeudi passé, sur France 2, François Hollande était interrogé sur son projet de taxation à 75 % des personnes, qui gagnent plus d'un million d'euros par an. Le journaliste lui a rappelé qu'une étude en était venue à la conclusion que les pays qui taxaient le moins les hauts revenus, comme en Angleterre par exemple, avaient un championnat de foot plus performant que les autres. Il a donc été demandé à Hollande s'il avait tenu compte de ce qui se faisait en Belgique au niveau des taxes des footballeurs avant d'annoncer sa mesure. Et là, il a eu une déclaration qui m'a scandalisé ! Il a dit : " Vous avez l'impression que le football belge est à un niveau relevé ? Regardez un peu les résultats, hein !... Je vous les donnerai. "Attaquer comme ça le football belge, c'est complètement déplacé ! La France est vraiment mal placée pour donner des leçons. Et notamment quand on pense à l'épisode Domenech à la Coupe du Monde 2010, qui avait foutu le boxon en sélection ou encore qui avait refusé de serrer la main de Carlos Alberto Parreira, coach de l'Afrique du Sud. Les clubs français commencent aussi à être rachetés par des investisseurs étrangers, venus du Qatar en ce qui concerne le PSG. Et faut pas oublier, non plus, que la Fédé française a eu, à un moment, un agenda caché lorsqu'elle a voulu instaurer des quotas raciaux chez ses sélections de jeunes. Alors franchement, Hollande, il a autre chose à faire dans sa campagne que de critiquer le niveau de notre championnat. Et faut pas se tromper non plus : politiquement, je n'ai rien contre lui. Mais là, une telle déclaration, quand on sait tout ce qui se passe dans le foot français, c'est surréaliste. J'ai été voir le White Star Woluwe face à Ostende (victoire 3-2). Ce qu'il réalise, cette saison en D2, est exceptionnel. Avec un budget de seulement 800.000 euros, les Bruxellois sont sixièmes du championnat. Niveau subsides, ils ne reçoivent presque que dalle : 200.000 euros de la Région de Bruxelles-Capitale et 100.000 euros du ministre des Sports de la Communauté française, André Antoine. Pour le reste, c'est le système D ! Ils font plus ou moins 100.000 euros de billetterie. Le président, Michel Farin, a aussi réussi à dégoter quelques sponsors mais est quand même obligé d'y aller de sa poche. Et ce qui est génial, c'est que l'équipe est composée à 80 % de joueurs issus du grand Bruxelles. Quand on pense que le club ne touche aucun droit télé... C'est n'importe quoi ! L'an prochain, les joueurs passeront sous contrat pro. Actuellement, ils s'entraînent trois fois par semaine et ont tous un métier à côté. Le club doit donc trouver de l'argent. Faut absolument que la Fédé et la Ligue pro trouvent un moyen pour financer ces clubs. A l'époque, ils percevaient des droits télé provenant de la diffusion des matches sur la chaîne Exqi, mais le contrat a été arrêté. Les petits clubs comme le White Star ne peuvent s'en sortir. Et cette année, c'est Charleroi qui est champion. Et pourquoi vous pensez ? Tout simplement parce qu'il a bénéficié du million d'euros attribué à l'équipe rétrogradée. On se retrouve donc avec un championnat complètement inégal, dans lequel une équipe est super avantagée et les autres totalement désavantagées, puisqu'elles ne touchent aucun droit télé en plus. Visé fait un bon championnat. Faut pas oublier qu'ils a été repris par des Indonésiens. Eupen va jouer le tour final. Au niveau financier, il vit encore de son passage en D1. Et Ostende a toujours été très puissant financièrement. Les autres se débrouillent à la petite semaine. Comme le White Star, qui réalise vraiment un exploit. Le pire dans cette histoire, c'est ce que m'a raconté le président Farin. L'an passé, pour que les prestations de son club soient diffusées sur Télé Bruxelles, il a dû allonger 50.000 euros. C'est le monde à l'envers ! Soi-disant pour les frais techniques de la chaîne. En fait, ce que je pense, c'est que les petits clubs n'ont presque plus aucun avenir. Mouscron va monter en D2. Le club est détenu à 50 % par Lille, qui fixe la ligne de conduite. J'ai vraiment peur que tous nos petits doivent, à terme, vendre leur âme à des équipes du top pour pouvoir survivre. PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE Le White Star prouve que c'est possible de se débrouiller seul !