Custovic se réjouissait de sa première saison complète au poste d'entraîneur principal en D1A. Après avoir repris des équipes en crise, il avait enfin l'opportunité de placer ses propres accents durant une longue préparation. Pas de chance : son club a vécu un printemps difficile, empêtré dans le scandale et cela a paralysé le fonctionnement sportif. Pas un seul nouveau n'a joué contre OHL alors que quatre joueurs déterminants, Roef, Ampomah, Verstraete et Boljevic, sont partis. Le puzzle se complique.
...

Custovic se réjouissait de sa première saison complète au poste d'entraîneur principal en D1A. Après avoir repris des équipes en crise, il avait enfin l'opportunité de placer ses propres accents durant une longue préparation. Pas de chance : son club a vécu un printemps difficile, empêtré dans le scandale et cela a paralysé le fonctionnement sportif. Pas un seul nouveau n'a joué contre OHL alors que quatre joueurs déterminants, Roef, Ampomah, Verstraete et Boljevic, sont partis. Le puzzle se complique. Custovic a procédé avec différentes formations : trois défenseurs centraux puis quatre. Il a répété ses essais pendant la préparation, afin de surprendre ses adversaires. Le choix du système dépendra du style de jeu de l'adversaire, bien que Custovic ait une préférence pour trois défenseurs : Caufriez, Moren, qui a repris le brassard de Massop en cours de saison, et Vukotic. Ils sont synonymes de gabarit, de force dans les duels et d'agressivité. Le médian défensif qui les précède est resté : de tous les nouveaux arrivés l'année passée, c'est finalement Bizimana le plus fiable. Keita est capable de l'assister mais il a un handicap : son manque de mobilité. Lulic, qui n'a pas répondu aux attentes la saison passée, va peut-être s'imposer. On suivra aussi avec intérêt les jeunes Emmers et Heymans. Ce dernier a été loué à Lommel en janvier, y a joué et va peut-être franchir le cap de la D1A. À une semaine du début du championnat, il y a encore beaucoup de points d'interrogation chez les Jaune et Bleu. Roef a effectué un formidable travail dans le but ces dernières années. Pirard est-il capable de supporter et de gérer le stress lié à la lutte en bas de tableau ? À Saint-Trond, il a été irrégulier. Toutefois, le club a un trentenaire, Debaty, sous la main en cas de nécessité. Les flancs suscitent beaucoup de questions également. Les départs d'Ampomah et Boljevic constituent une perte. Ce dernier arpentait tout le flanc droit et on ne voit pas de joueur semblable, à première vue : Badibanga est fort sur le plan offensif mais pas en défense, Schryvers a moins de qualités offensives tandis que Dierckx, rétabli de sa blessure aux ligaments croisés, sera surtout un joker. Va-t-il évoluer et devenir titulaire ou Emmers va-t-il accumuler du temps de jeu à ce poste ? Ampomah était plutôt avant en décrochage qu'ailier. Foulon peut courir sur tout le flanc mais est encore irrégulier. La saison passée, Massop a déçu : il parle beaucoup mais est insuffisant sur le terrain.Enfin, qui va meubler l'attaque ? Vellios est parti. Il était insuffisant. Forte est toujours là mais marque trop peu de buts. Mitrovic, le héros du Standard (trois buts), est arrivé en janvier, il a eu besoin de temps mais a fini par trouver le chemin des filets et va peut-être continuer sur sa lancée. Sula (21 ans) est dans l'antichambre. Il a fait sensation en première amateur, il possède un énorme potentiel mais on parle désormais de la D1A.