Perica dans la gueule du loup

Il y a deux semaines, dans cette rubrique, on écrivait ceci : Stipe Perica est parti se soigner en Italie (...) L'attaquant de Mouscron souffre d'une déchirure à la cuisse. Il nous avait expliqué dans le détail sa rééducation italienne faite il y a quelques mois, dans un centre de très haut niveau où il avait adoré le travail. " En plein centre de Milan ", nous disait-il alors. Non, ne nous dites pas qu'il est à nouveau parti s'aventurer là-bas, quand même ? Ben si, il a osé. Il a choisi Udine pour sa rééducation, et le Frioul n'est évidemment pas épargné par le coronavirus. Résultat, il se retrouve confiné. Il ne peut mettre le nez dehors que brièvement et moyennant autorisation.

Il y a deux semaines, dans cette rubrique, on écrivait ceci : Stipe Perica est parti se soigner en Italie (...) L'attaquant de Mouscron souffre d'une déchirure à la cuisse. Il nous avait expliqué dans le détail sa rééducation italienne faite il y a quelques mois, dans un centre de très haut niveau où il avait adoré le travail. " En plein centre de Milan ", nous disait-il alors. Non, ne nous dites pas qu'il est à nouveau parti s'aventurer là-bas, quand même ? Ben si, il a osé. Il a choisi Udine pour sa rééducation, et le Frioul n'est évidemment pas épargné par le coronavirus. Résultat, il se retrouve confiné. Il ne peut mettre le nez dehors que brièvement et moyennant autorisation.