63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91.
...

63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91. Le Sporting n'a pas été bon à Westerlo, avec des circonstances atténuantes : manque de fraîcheur dû à la succession de gros matches, et mauvais terrain. Mais il y a tellement de qualités dans ce noyau qu'il suffit de se concentrer sur deux phases arrêtées pour renverser un match ! Les trois changements d' ArielJacobs illustrent la richesse de l'effectif : quand on peut se permettre de commencer un match avec Matias Suarez, Ronald Vargas et Tom De Sutter sur le banc... Pour le coach, une mission compliquée s'annonce : emboîter le puzzle alors que tout le monde est opérationnel. Tous les entraîneurs voudraient prendre la place de Jacobs, parce que c'est un problème positif, mais c'est délicat à gérer. A Westerlo, on a eu une illustration des frictions qui risquent de se produire dans les prochaines semaines. Milan Jovanovic a enguirlandé Vargas, il lui reprochait d'avoir tenté sa chance alors qu'il aurait pu passer le ballon. L'avantage avec Jova, c'est qu'avec lui, le volcan s'éteint vite. Il râle très fort, mais dès que l'équipe rentre au vestiaire, c'est terminé. Je préfère ça à des Diables Rouges qui ont été trop braves et gentils les uns avec les autres pendant toute la campagne éliminatoire. Bruges pratique cette saison un jeu équilibré, propre, soigné. C'est l'aspect positif. A côté de cela, il y a toujours les lacunes mentales et l'impossibilité de tenir un résultat. Il vient de prendre deux claques en quatre jours, contre Birmingham et Courtrai. Sur cet aspect-là, l'équipe n'a pas progressé. Maintenant, il faut aborder un programme démentiel alors que les blessés s'accumulent : ce mercredi à Gand en Coupe, puis il y aura Genk, le Standard, le Cercle, mais aussi à nouveau Birmingham en Europa League.La petite victoire contre Zulte Waregem est venue après le match dramatique à Anderlecht et la prestation très décevante contre Poltava. Le Standard avait rendu un peu d'espoir il y a quelques semaines, mais on voit qu'il reste énormément de boulot. Je ne suis pas d'accord avec les supporters. D'abord, ils sont là pour supporter, pas pour démolir. Mais s'ils veulent attaquer, qu'ils ne se trompent pas de cibles. Ils ne peuvent pas viser un groupe et un entraîneur qui font ce qu'ils peuvent. Qu'ils s'en prennent plutôt à la direction qui a vidé l'effectif.Il faut voir Daniel Opare à l'£uvre pour le croire. Ce joueur n'est plus nulle part, il incarne parfaitement le manque de confiance de toute l'équipe. On a l'impression que ses jambes commencent à trembler dès que le ballon arrive près de lui.SirAlex Ferguson n'a pas tort quand il dit que Manchester United s'est suicidé dans le derby contre City. Après l'exclusion de Jonny Evans, toute l'organisation des Reds s'est écroulée : 1-6, c'est de la folie. Man U n'avait plus subi une humiliation pareille depuis 1930 et n'avait plus perdu à domicile depuis un an et demi. Ce match va rester dans le livre d'histoire du championnat d'Angleterre. Mario Balotelli a été une nouvelle fois fantastique, deux jours après avoir provoqué un incendie chez lui en lançant des feux d'artifice avec des potes... Roberto Mancini affirme que s'il avait une tête bien faite, Balotelli se rapprocherait très fort du niveau de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Mais j'ai des doutes sur l'évolution de son état d'esprit ! Je ne vois pas Manchester City remporter la Ligue des Champions dès cette saison. Ce club progresse très fort, mais on voit que Man U a eu besoin d'un paquet d'années pour arriver au plus haut niveau. City a remporté la Coupe d'Angleterre la saison passée, il devrait jouer le titre en mai prochain, mais pour la Coupe d'Europe, je ne l'estime pas encore prêt. C'est encore un palier supérieur. Le Bayern a réussi un début de championnat quasi parfait, mais là aussi, on peut se faire avoir sur des bêtises. L'exclusion de Jérôme Boateng a été fatale dans le match à Hanovre qui, sur ce qu'il avait montré contre le Standard, n'est quand même pas un grand d'Allemagne pour le moment. Qu'on ne fasse pas tout un plat de la banderole des supporters de Mons dans le stade de Genk. Quand ils signalent que les champions sont la honte de la Belgique, ils font allusion aux chants anti-wallons et à la raclée prise à Chelsea. Ils n'inventent rien ! Je trouverais bien triste qu'un épisode pareil parte de nouveau devant une commission de l'Union Belge ou qu'on parle de tribunal. Ce n'était que de l'humour.Après une demi-heure, j'ai craint que Chelsea signe un nouveau record de buts dans l'histoire de la Ligue des Champions. Genk a l'excuse des départs et des blessés, mais son jeu de position ne ressemblait à rien du tout.Franky Van der Elst tient sa première victoire avec Saint-Trond et, pour moi, cette équipe n'est sûrement pas la plus faible de D1. Je me fais beaucoup plus de soucis pour le Lierse, qui marque très peu. Six buts en 11 matches, c'est une misère. Saint-Trond en a mis trois fois plus. Là-bas, il y a une vraie révélation : Reza Ghoochannejhad. Il a tout : la vitesse, la technique, la vision du jeu, l'intelligence et un calme qui transpire lors de chaque interview. Je suis étonné qu'il ait poireauté dans autant de petits clubs hollandais avant de venir chez nous, qu'il n'ait pas été transféré par une bonne équipe. Parce qu'on voit directement qu'il a un grand potentiel. Il peut faire des ravages si on le met dans un team qui joue un foot très offensif. Je ne pense pas qu'il s'éternisera à Saint-Trond. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE - PHOTOS IMAGEGLOBE