1 Legear à Grozny, une bonne affaire seulement pour Anderlecht

Revenons sur le transfert de Jonathan Legear à Grozny. Si Anderlecht a vraiment récupéré quatre à cinq millions d'euros, il a fait une bonne affaire. Le prix est spectaculaire pour un joueur inconstant et trop souvent blessé. Ces deux paramètres influencent généralement le prix d'un joueur.
...

Revenons sur le transfert de Jonathan Legear à Grozny. Si Anderlecht a vraiment récupéré quatre à cinq millions d'euros, il a fait une bonne affaire. Le prix est spectaculaire pour un joueur inconstant et trop souvent blessé. Ces deux paramètres influencent généralement le prix d'un joueur. Par contre, pour Legear, je ne sais pas si ce transfert est une bonne chose. Les circonstances ne sont pas rêvées et je me demande s'il sait où il va. C'est un joueur qui aime le confort et les bonnes choses. Or là, il ne va pas tomber dans un gâteau ! Je pense qu'il va être de retour plus tôt que prévu. Ou alors, il s'agit du départ d'une carrière internationale avec beaucoup de clubs et de changements. J'espère qu'il va trouver de la maturité et de la régularité pour être accepté comme un joueur international ! Car, quand il enchaîne les matches, on a pu voir contre l'Autriche, qu'il ne manquait pas de qualités. Le retour d' Eden Hazard en équipe nationale est une bonne chose car cela ne servait à rien de le punir trop longtemps. Ce n'est plus un enfant de 10 ans. A Lille, c'est un grand monsieur. Chacun a mis de l'eau dans son vin et désormais, Hazard peut voir que son entraîneur est derrière lui. Il a besoin de cette confiance pour donner la pleine mesure de son talent. Si Leekens n'a pas discuté avec le joueur plus tôt, c'est parce qu'il attendait sans doute que Hazard fasse le premier pas. Leekens a un ego et la réputation d'être un entraîneur qui décide. Là-derrière, il y avait une question de prestige. Il voulait montrer qui était le chef. Cependant, Leekens n'est pas stupide : il savait qu'il avait besoin de Hazard d'autant plus que Kevin De Bruyne et Nacer Chadli sont blessés. Désormais, avec Hazard et Dries Mertens sur les flancs, Leekens possède des solutions. Les Diables doivent l'emporter en Azerbaïdjan pour ne pas perdre de crédit. Cependant, ils ont montré en Slovénie qu'ils savaient se créer des occasions. De plus, aujourd'hui, tous les titulaires ont repris leur championnat. Je ne crains pas trop une défaite. Je n'avais pas l'impression que le collectif d'Anderlecht pouvait atteindre ce niveau-là. A Bruges, on a vu une équipe qui jouait mieux ensemble, malgré le manque de rythme de certains éléments comme Milan Jovanovic, par exemple. Mais celui-ci amène quelque chose aux Mauves. Sa mentalité, sa folie. Il est toujours présent au bon endroit. On peut déjà dire que c'est un bon transfert. Cheikhou Kouyaté est de plus en plus fort au poste de défenseur central, alors qu'il n'occupe cette position que depuis quelques rencontres. Et Sacha Kljestan s'est amélioré par rapport à la saison dernière. Il devient même un pion important. Si cette équipe parvient à stabiliser sa défense, elle tiendra la route. Bruges offre encore deux visages différents. Contre une équipe qui ne les met pas sous pression, Bruges sait développer son jeu et on perçoit clairement le système mis en place. Par contre, quand elle est mise sous pression, les joueurs offensifs comme Björn Vleminckx, Nabil Dirar, Victor Vazquez ou Maxime Lestienne ne sont pas assez décisifs et manquent de génie. Avoir quatre clubs à ce niveau-là est déjà une très bonne chose mais on ne pourra parler de réussite que si un ou deux clubs passent le tour. Sinon, ce sera une nouvelle preuve que notre compétition est dévaluée. Genk a réussi le plus important : se qualifier pour les poules en CL. Mais je vois mal comment les Limbourgeois pourraient viser la troisième place dans un groupe aussi relevé avec Leverkusen, Valence et Chelsea. Chaque point pris sera un succès. Par contre, je pense que les Limbourgeois ont besoin de renforts car la Ligue des Champions va leur coûter des points en championnat. Le nouvel entraîneur aura en tout cas une tâche très lourde car l'année passée, le club a atteint son maximum en étant épargné par les blessures. En Europa League, tout est possible. On peut très bien avoir trois qualifiés comme trois éliminés. Le Standard a écopé du pire tirage avec Copenhague, en huitième de finale de Ligue des Champions la saison dernière, et Hanovre qui a éliminé Séville et dispute chaque semaine un match de haut niveau en Bundesliga. Anderlecht a un groupe plus équilibré avec l'AEK Athènes et le Lokomotiv Moscou. Mais pour arracher une des deux premières places, Anderlecht devra récupérer ses joueurs et améliorer son niveau. Le Club a sans doute bénéficié du plus beau tirage. Braga fait figure de favori mais Bruges doit être capable de finir à la deuxième place avec Birmingham, club de 2e division, et Maribor, qui n'est pas un foudre de guerre. On découvre déjà plusieurs surprises. Cela montre qu'il n'y a pas de grosses différences entre les équipes et que le championnat risque d'être beaucoup plus serré que la saison dernière. Mons, le Cercle, Malines et dans une moindre mesure, OHL ont déjà montré de belles choses. Si on peut constater la présence de nombreuses surprises, c'est aussi parce que les grands clubs n'ont pas encore atteint leur vitesse de croisière. Anderlecht, Bruges, le Standard et Genk ont trop de blessés ou de nouveaux joueurs et manquent d'automatismes pour déjà donner leur pleine mesure. PROPOS RECUEILLIS PAR STÉPHANE VANDE VELDE