1. Gand : la différence dans l'entrejeu

Cela n'apparaît pas directement au classement, où elle ne compte que quatre points sur neuf, mais La Gantoise est l'équipe qui a le mieux entamé le championnat : elle produit un jeu séduisant, se crée une multitude d'occasions et seuls la malchance ou un gardien en état de grâce l'ont empêché de remporter également ses matches précédents. Le mérite en revient à TrondSollied, dont le 4-3-3 est indémodable.
...

Cela n'apparaît pas directement au classement, où elle ne compte que quatre points sur neuf, mais La Gantoise est l'équipe qui a le mieux entamé le championnat : elle produit un jeu séduisant, se crée une multitude d'occasions et seuls la malchance ou un gardien en état de grâce l'ont empêché de remporter également ses matches précédents. Le mérite en revient à TrondSollied, dont le 4-3-3 est indémodable. La différence, samedi, s'est faite dans l'entrejeu. Le trio constitué par BerndThijs (le plus défensif), TimSmolders et JesperJorgensen, bien aidés par ZlatanLjubijankic, a surclassé un milieu de terrain rouche trop jeune, notamment avec YoniBuyens et PapeCamara... Ce sont d'ailleurs les deux demis offensifs des Buffalos qui ont inscrit les trois buts. Le système de Sollied est déjà bien en place, au contraire de celui de JoséRiga, où l'on se cherche encore, offensivement mais aussi défensivement : à Mons, c'est RéginalGoreux qui s'était laissé piéger, à Gand c'est SébastienPocognoli qui était parfois mal positionné. Smolders à Mons ? Sur sa forme actuelle, je le vois mal quitter Gentbrugge : il convient parfaitement dans le système de Sollied.GeorgesLeekens devient plus sévère dans ses analyses d'après-match, et à raison. Je trouve même que c'est un peu tard. Car les lacunes apparues en Slovénie - le manque d'efficacité malgré un jeu séduisant et de nombreuses occasions - étaient déjà perceptibles contre l'Autriche et la Turquie. Et ces occasions galvaudées risquent de nous coûter la qualification. A ce niveau-là, on ne peut pas se permettre de se créer dix occasions pour en mettre une au fond. Avec Lukaku à Chelsea, voilà un Diable Rouge supplémentaire en Premier League. Cela ne peut qu'être profitable. La majorité d'entre eux évolue désormais dans de grands clubs de grands championnats, et cela se ressent de plus en plus dans les prestations. On parle aussi d'un nouvel intérêt d'Arsenal pour EdenHazard. A suivre. Il faudrait que la clarté soit faite au plus tôt sur les intentions de FrankieVercauteren. On sait qu'il coachera encore " au moins " le match aller au Maccabi Haïfa ce mercredi soir, mais après ? S'il s'assied sur le banc au match aller, il doit aussi le faire au match retour, sans quoi son départ s'assimilerait à une fuite. Qu'il parte d'accord, mais alors en beauté, après avoir tout tenté pour qualifier Genk pour les poules de la C1. Je ne peux m'imaginer voir PierreDenier ou un autre entraîneur s'installer, au pied levé, sur le banc lors du match retour mardi prochain. Une qualification pour la Ligue des Champions, cela ne s'improvise pas. Vercauteren doit prendre ses responsabilités et ne pas incriminer les " fuites " qui ont permis aux journalistes d'annoncer son départ au plus mauvais moment : c'est lui qui a décidé de partir, pas les journalistes ni webmaster de la fédération des Emirats Arabes Unis. S'il n'a pas compris cela, il écorne sa réputation de grand professionnel. Je crois que les joueurs accepteront sa décision : placés devant la même situation, la plupart auraient agi de la même manière. Mais quid des supporters, dont le mode de raisonnement est très différent ?GuidoBrepoels a reconnu qu'il avait une offre, mais sans confirmer qu'elle émane de Genk. C'est un coach qui a réalisé de l'excellent travail à Saint-Trond. Mais, une équipe qui défend un titre de champion et qui va peut-être disputer les poules de la Ligue des Champions, c'est encore un autre niveau... Après AxelWitsel, voilà StevenDefour et EliaquimMangala qui s'en vont. Et MehdiCarcela est, lui aussi, dans la salle d'attente. RolandDuchâtelet va rapidement récupérer son investissement de 41 millions. Mais, sportivement, le Standard actuel manque clairement de qualité. Sans renforts de choix, je prévois une saison difficile, et à court terme, la qualification face aux Suédois d'Helsingborg - une équipe modeste mais qui est en plein milieu de son championnat - n'aura rien d'une sinécure. Pour Defour, je me demande si le moment est opportun. Ce n'est plus le Defour d'il y a deux ou trois ans, il aurait peut-être eu intérêt à jouer une saison complète avant de tenter sa chance à un niveau supérieur. Et financièrement, on est loin des sommes annoncées pour lui il y a deux ou trois ans également. La politique de Duchâtelet est évidemment très différente de celle de LucianoD'Onofrio, mais l'influence de l'ancien patron semble encore très grande dans les coulisses. Est-ce un simple hasard si les cadors de la saison dernière veulent tous filer au Portugal ? Pour tout avouer, je trouve l'engagement de DieumerciMbokani comme successeur de RomeluLukaku assez... étrange. Je ne remets pas ses qualités footballistiques en cause, mais plutôt sa mentalité. Il a fait amende honorable, et a promis à qui voulait l'entendre qu'on ne l'y reprendrait plus avec ses frasques, mais vous connaissez la devise : chassez le naturel, il revient au galop. Mbokani après MilanJovanovic : deux anciens du championnat de Belgique. Cela me suggère une autre réflexion : à quoi sert l'appareil de scouting d'Anderlecht ? Qu'ont fait ces gens-là si leur direction n'a d'autre choix que d'engager des joueurs que l'on connaît déjà ? PROPOS RECUEILLIS PAR DANIEL DEVOS