63 x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5 x champion de Belgique, 1 x des Pays-Bas, 4 x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91.
...

63 x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5 x champion de Belgique, 1 x des Pays-Bas, 4 x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91. Commencer la campagne par la réception de l'Allemagne n'était pas un mauvais choix : les Allemands n'étaient qu'à 70 % de leur niveau du mondial. Par contre, il fallait refuser d'enchaîner par le déplacement en Turquie parce qu'on prenait un risque sérieux de débuter par deux défaites. Les Diables se retrouvent déjà à six points des Allemands et des Turcs, et on va courir derrière les événements pendant toute la qualif. Cela aurait été beaucoup plus malin de programmer le Kazakhstan ou l'Azerbaïdjan comme deuxième match car on avait alors de bonnes chances d'avoir déjà trois points et tout irait mieux dans les têtes. Il faudrait maintenant enchaîner par cinq victoires : Kazakhstan, deux fois l'Autriche, Azerbaïdjan, Turquie. Faisable mais il faudra être au top pour chaque rendez-vous. Et il y a combien de temps que nous n'avons plus fait un 15 sur 15 ? Même le dernier 6 sur 6, j'ai du mal à m'en souvenir ! Moussa Dembélé a été très bon contre l'Allemagne mais n'était plus le même en Turquie. Logique car il a eu une préparation perturbée. Idem pour Romelu Lukaku, encore trop handicapé par sa prépa sur fond de blessure. Mais l'esprit de groupe et la mentalité sont de retour : c'est une plume au chapeau de Georges Leekens. Je ne comprends pas que Vincent Kompany soit tombé dans le piège à Istanbul et ait pris deux cartes jaunes inutiles. Il a fait deux bons matches mais a foiré. Sa deuxième jaune s'explique par sa frustration d'avoir été victime d'une faute turque. C'est étonnant quand on a son expérience, on sait qu'il faut respecter les décisions de l'arbitre. Daniel Van Buyten a bien réagi en marquant nos deux buts en Turquie. Je reste sur mes positions : l'axe défensif idéal, c'est Vincent Kompany et Thomas Vermaelen. Pour la gauche, il y a Olivier Deschacht - pas moins bon que le Vermaelen qu'on a vu à Istanbul. Pour la droite, on doit encore chercher. Tobby Alderweireld a démontré que ce n'était pas sa place. On pourra peut-être compter sur Antony Vanden Borre à son retour. Ou sur Guillaume Gillet qui ne m'a vraiment pas convaincu dans l'entrejeu... Genk confirme que c'est l'équipe du début de saison. Elle a arraché un point en jouant à dix pendant 70 minutes. Elle est à la fois jeune, adulte et intelligente. Frankie Vercauteren a réussi le coaching parfait. Il a remarqué que le Racing ne tiendrait pas la distance à dix, que l'équipe parviendrait difficilement à encore sortir, et juste après la mi-temps, il a remplacé son 4-2-3-1 par un 5-2-2 qui a bien tourné. Le remplacement de Thomas Buffel par Torben Joneleit a permis de former un trio central solide en défense, avec Joao Carlos et Eric Matoukou. En laissant Marvin Ogunjimi et Vossen devant, il voulait faire mal aux Brugeois et ça s'est confirmé en fin de match. Je me suis bien amusé et je suis étonné de voir la différence de niveau entre le Genk de cette saison et celui de l'année dernière, alors qu'il y a eu très peu de transferts entrants. Kevin De Bruyne a montré que malgré tout son talent, il restait un jeune ado . Ses deux cartes jaunes étaient stupides. Mais vu son âge, il est excusé. Genk va négocier avec Vercauteren pour une prolongation : logique. Il revit complètement depuis la fin de son expérience chez les Diables. Je ne crois quand même pas que Genk jouera le titre. Dimanche, il y avait encore Elyaniv Barda, Fabien Camus et Dugary sur le banc. Du luxe, mais c'est encore insuffisant moi pour être champion. Anele m'a épaté : il a été le meilleur homme du match. Une mention aussi pour le gardien Thibaut Courtois : présence, confiance, souveraineté sur les ballons hauts. Il est moins spectaculaire que Logan Bailly mais peut le faire oublier. Les deux équipes qui montent ont enfin pris un point et le Lierse l'a même fait contre un grand comme Gand. Eupen à Zulte Waregem, c'était un peu spécial : catenaccio à fond la caisse avec un coach qui a directement montré qu'il avait le sens du spectacle... sur la touche. Je m'étonne quand même quand je vois que des clubs font venir un bus de nouveaux joueurs dans les dernières heures du mercato. Sonck au Lierse, je suis d'accord. Tchité au Standard, idem. Ce sont des valeurs sûres. Mais tous les autres sont surtout des transferts panique, du court terme à plein nez et ça marche rarement. Un sujet d'inquiétude est l'absence de buts lors des quatre matches avec Georges Leekens : quatre inscrits contre la Bulgarie et la Turquie, mais par Vincent Kompany, Christophe Lepoint et Daniel Van Buyten. Romelu Lukaku et Eden Hazard sont encore très jeunes et Moussa Dembélé n'a jamais été un vrai buteur. Les solutions : peut-être Wesley Sonck qui a confirmé en marquant deux buts avec le Lierse qu'il restait un vrai tueur. Peut-être aussi Mémé Tchité, qui a lui aussi directement scoré avec le Standard à la façon d'un véritable buteur. Si on arrive enfin à y voir clair dans ses problèmes de passeports multiples, ça pourra nous faire du bien. Et je mise aussi sur Jelle Vossen qui a beaucoup de nez devant la cage. J'ai vu un Anderlecht souverain à Saint-Trond et la grosse surprise a été la prestation de Lukaku après ses deux matches avec les Diables. Il marque un premier but superbe (typique d'un attaquant plein de fraîcheur) et pouvait faire un hat-trick. Mbark Boussoufa a aussi confirmé qu'il était dans le coup. Je suis optimiste pour le match de ce jeudi contre le Zenit Saint-Pétersbourg qui n'est plus le TGV qui avait séduit toute l'Europe. Il domine le championnat russe mais a des failles qu'on a vues en éliminatoires de la CL contre Auxerre et ses transferts hyper chers ne sont pas encore tout à fait intégrés. A domicile, Anderlecht doit prendre les trois points pour ne pas être déjà condamné à une course poursuite. Si Lukaku, Boussoufa et Silvio Proto confirment leur niveau du week-end dernier, le Sporting est largement favori. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE