63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91.
...

63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91. Sur base de ce que j'ai vu d'Hambourg jeudi passé au Parc Astrid, le Standard a les moyens de se qualifier. Anderlecht peut nourrir des regrets : il n'était pas inférieur aux HSV, mais l'adversaire a saisi à pleines mains les cadeaux de l'adversaire. Sur les six buts hanséatiques, cinq étaient évitables. En revanche, tous les buts anderlechtois étaient de belle facture, limpides dans leur conception et parfaitement exécutés. C'est dommage pour le Sporting, mais les joueurs auront beaucoup appris dans ce parcours et sauront en tirer profit. Le Standard, aussi paradoxal que cela puisse paraître, a plus d'expérience qu'Anderlecht dans les compétitions européennes. Voilà deux ans que les Rouches livrent des campagnes enthousiasmantes à ce niveau. Ils ont trouvé leur rythme, n'ont plus peur de personne et sont toujours capables de se surpasser dans ce contexte. En rêvant un peu, on peut se dire que les demi-finales (contre Fulham ou Wolfsburg) apparaissent elles aussi abordables. Mais Hambourg doit se dire la même chose... et penser que la route d'une finale à domicile s'est un peu plus dégagée après le tirage au sort de vendredi. - Certains se sont sans doute dit qu'on aurait pu avoir un Anderlecht-Standard en Europa League. Personnellement, et même si j'aurais souhaité une qualification des Mauves, ce n'était pas l'affiche que j'attendais. Je trouve qu'une compétition européenne est faite pour opposer des pays différents. Je regrette donc que Bordeaux soit opposé à Lyon en Ligue des Champions, et l'Atletico Madrid à Valence en Europa League. - Beaucoup de clubs encore en lice en Europa League sont à la traîne dans leur championnat. C'est le cas du Standard, mais aussi de Liverpool, de l'Atletico Madrid, de Wolfsburg (l'ancien champion d'Allemagne) et bien sûr d'un Fulham qui a peu de lettres de noblesse. Je me trouvais, mercredi passé, dans la tribune du stade Jan Breydel pour la demi-finale aller de Coupe entre le Cercle et Roulers. Une tribune quasiment déserte, à part les plus fidèles et la TV. Il faut faire quelque chose pour sauver cette épreuve, car ce n'est pas normal que les grands clubs s'en désintéressent autant. Mais quoi ? Augmenter le prize-money ? Certes, mais l'argent doit provenir de quelque part. Supprimer l'aller-retour ? C'est peut-être une première mesure, car en voulant doubler les recettes, on a surtout doublé les... frais. Je me demande si les entrées parviennent à compenser les dépenses. Et si aucune mesure ne semble suffisante pour convaincre les grands clubs d'y accorder toute l'importance voulue, autant supprimer l'épreuve ! Le constat est dur, mais réaliste... - Demain, Gand accueille Malines et vendredi Roulers reçoit le Cercle pour les demi-finales retour. Quelles seront les audiences à la TV ? Personne n'a oublié la finale de la Ligue des Champions 1999 entre Manchester United et le Bayern Munich, avec un retournement de situation invraisemblable dans les arrêts de jeu. On se souvient aussi de la finale 2006 au stade de France entre Arsenal et le FC Barcelone. ThierryHenry évoluait encore, à ce moment-là, dans les rangs des Gunners. Ce sont les deux affiches qu' EmilioButragueño a tirées au sort pour les quarts de finale de cette année. On en salive d'avance. Mais il faudra se lever tôt pour battre les Catalans. Contre Stuttgart, ils ont à nouveau été impressionnants, à l'image de LionelMessi en super forme. - José Mourinho a remarquablement procédé dans son affrontement face à Chelsea. Sa connaissance du club londonien, en plus de ses compétences habituelles, lui a été favorable. - J'avais déclaré la semaine dernière que le Footballeur africain de l'année avait presque autant de valeur que le FIFA World Player, étant donné les progrès du Continent noir sur le plan footballistique. Mais, visiblement, Didier Drogba est encore très loin de Lionel Messi. Je n'ai rien contre Zulte Waregem, mais voir les Flandriens dans les play-offs 1 à la place du Standard, c'est bizarre. Les Rouches auront montré leurs deux visages cette saison : séduisant sur la scène européenne, déconcertant et décevant sur la scène belge. Ce n'est pas uniquement une question de motivation, mais aussi d'étroitesse du noyau : il n'était pas suffisamment étoffé en profondeur pour lutter sur deux fronts. Certes, le Standard n'a pas été épargné par les blessures, et a encore dû se priver en fin de championnat de StevenDefour et DieumerciMbokani, mais cela n'explique pas tout. - Dans les autres championnats européens, c'est serré un peu partout. Que ce soit en France, en Allemagne, en Angleterre, en Espagne ou en Italie, on a toujours deux, trois ou quatre équipes quasiment au coude-à-coude pour le titre. Aux Pays-Bas, le FC Twente a fait un petit pas vers le titre en arrachant le 1-1 chez son dauphin, le PSV Eindhoven : il conserve ses cinq points d'avance mais l'Ajax est revenu à 4 unités. Il n'y a qu'en Belgique qu'il y ait de si grands écarts : Anderlecht a terminé la phase classique avec 12 points d'avance sur Bruges et... 30 sur le Standard ! Lokeren a eu beaucoup de chance de s'en sortir : être étrillé de la sorte par Anderlecht, après l'avoir été précédemment à Charleroi et au Cercle Bruges, et participer malgré tout aux play-offs 2... RogerLambrecht doit avoir une fameuse patte de lapin. C'est pénible pour Roulers, à qui il " suffisait " de battre un Westerlo démobilisé et qui n'y est pas parvenu. Ce n'est, bien sûr, pas uniquement une question de chance, aussi de qualité de l'effectif. - Roger Lambrecht demeurera-t-il président ou cédera-t-il le flambeau ? Pour sa... santé, ce serait peut-être mieux qu'il se retire. PROPOS RECUEILLIS PAR BRUNO GOVERS- PHOTOS: REPORTERS