63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91.
...

63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91. Le licenciement d' Hein Vanhaezebrouck, c'était la chronique d'une mort annoncée depuis quelques semaines. On voyait de plus en plus les dirigeants tenter d'influencer leur entraîneur. Le départ du président Harry Lemmens montrait déjà l'étendue des problèmes. Les dirigeants ont eu des attentes trop élevées. Vanhaezebrouck avait la réputation d'être un entraîneur offensif mais la qualité de son groupe était insuffisante pour viser les six premières places. Il est demeuré fidèle à sa philosophie et à ses principes, ce qui n'est jamais évident quand les résultats ne suivent pas. Et cela l'est d'autant moins que le 3-4-3 est un système difficile à assimiler. Il faut du temps aux joueurs pour l'apprendre. On dit qu'il a manqué d'autocritique mais il s'agit d'une excuse des dirigeants. Tout le monde connaît la personnalité de Vanhaezebrouck. Il fonctionnait de la même manière en deuxième division ou la saison dernière à Courtrai. On ne peut pas être surpris. Sinon, cela signifie qu'on a dormi les trois dernières années ! Il ne peut pas changer sa manière d'être. La prochaine étape est de savoir qui est capable de faire mieux avec ce groupe. C'est dommage pour Genk qui avait une bonne réputation et menait une bonne politique mais en deux ans, tout cela a été balayé. Il suffit de voir le nombre d'entraîneurs, de directeurs techniques et de présidents qui se sont succédé depuis Hugo Broos. Au Standard, les problèmes ne sont pas neufs. Dès le début de la compétition, les Liégeois ont montré un certain désintérêt pour le championnat. Et c'est très difficile de modifier une telle mentalité quand les blessures s'accumulent et que certains éléments sont en méforme. Ils veulent réaliser un 30 sur 30 lors des playoffs mais c'est compter sans l'adjuvant moral pris par les adversaires qui auront plus de points et davantage de confiance. Charleroi a changé d'entraîneur mais cela ne s'est pas encore traduit sur le terrain, à Bruges. Même si pour une fois, je donne raison aux Bayat concernant l'exclusion de Sandro Cordaro. Le Sporting ne devrait pas être à cette place. Le noyau comporte de la qualité mais le club doit trouver plus de calme et de stabilité. Cela se ressent sur le terrain. Il y a trop de soucis et d'affaires. Anderlecht devrait se qualifier facilement face au Dinamo Zagreb. Le club est dans une période de stabilité et de confiance. A l'instar de la défense qui n'a encaissé que six buts en neuf matches. De plus, pour les joueurs, c'est préférable de se qualifier sur le terrain que sur tapis vert. Bruges aura une tâche plus ardue. Le Shakhtar Donetsk est plus fort et depuis quelques semaines, le Club se cherche quelque peu. Il y a un manque de précision en circulation de balle et d'opportunisme devant le but. Cela m'étonnerait qu'il aille prendre un point à Donetsk. Le Club est davantage dépendant de la dernière journée contre Toulouse. Après le 2e tour préliminaire de la CL entre Anderlecht et Sivasspor en août, je me souviens avoir fait part de mon étonnement. 5-0 face à une équipe qui avait terminé le championnat de Turquie à la deuxième place me paraissait quand même étonnant. Aujourd'hui, je ne suis pas réellement surpris que ce match figure sur la liste des joutes suspectes. Et si les faits sont avérés, j'espère que les hautes instances du football prendront des mesures draconiennes parce que ces falsifications sont très graves. Il en va de sommes énormes et c'est la crédibilité du football qui est en jeu. Il faut tackler une fois pour toutes ce genre de pratique afin qu'elle ne se produise plus jamais. Les fameux whereabouts ont joué un tour pendable, dans le monde tennistique, à Xavier Malisse et Yanina Wickmayer. En football, ils ont provoqué des émois aussi dans la mesure où quelques joueurs, à La Gantoise notamment, avaient déjà eu deux convocations auxquelles ils n'avaient pas donné suite. Gare à la troisième, car ils seront pénalisés à leur tour. Personnellement, je suis favorable à cette nouvelle donne. Si elle vaut pour le tennis et pour les disciplines individuelles, je ne vois pas pourquoi les footballeurs devraient s'y soustraire. Comme la pratique est neuve, je comprends que tous n'y sont pas encore rompus. Mais je l'appuie à 100 %. C'est la clarté qui doit régner dans le monde du sport et non la suspicion ! En Championnat d'Angleterre, il faut saluer la carrière de Ryan Giggs. Contre Portsmouth, il a inscrit son 100e but en championnat et il a de nouveau fait un match fabuleux. Mehdi Carcela lui ressemble un peu (beau gaucher, rapide avec le ballon au pied) mais le Gallois diffère dans sa manière d'être. A 36 ans, il est toujours au top et pourtant, il a tout gagné. J'ai un grand respect pour lui et les nombreux jeunes qui reçoivent une possibilité actuellement (Rits, Lukaku, les jeunes du Standard, Van Eenoo, De Bruyne) doivent s'en inspirer. PROPOS RECUEILLIS PAR STÉPHANE VANDE VELDE