1. Nos clubs du top ont tous besoin de renforts

Comme le titre débouchera cette année sur une qualification directe en poules de la Ligue des Champions, je serais surpris que les clubs du top ne se renforcent pas. Tous ont besoin d'apports çà et là. Si Anderlecht vire en tête avec un seul point d'avance au lieu de dix, c'est parce qu'il ne digère pas l'absence de Lucas Biglia. A Mons, son entrejeu était une nouvelle fois pathétique. A la place des dirigeants mauves, je n'attendrais pas le retour de l'Argentin mais je transférerais une grosse pointure dès à présent. Histoire de limiter la casse par rapport à la concurrence et de posséder une solution de rechange pour le joueur, vu qu'il ne fera pas de vieux os au Sporting.
...

Comme le titre débouchera cette année sur une qualification directe en poules de la Ligue des Champions, je serais surpris que les clubs du top ne se renforcent pas. Tous ont besoin d'apports çà et là. Si Anderlecht vire en tête avec un seul point d'avance au lieu de dix, c'est parce qu'il ne digère pas l'absence de Lucas Biglia. A Mons, son entrejeu était une nouvelle fois pathétique. A la place des dirigeants mauves, je n'attendrais pas le retour de l'Argentin mais je transférerais une grosse pointure dès à présent. Histoire de limiter la casse par rapport à la concurrence et de posséder une solution de rechange pour le joueur, vu qu'il ne fera pas de vieux os au Sporting. A Gand, un premier problème a peut-être été résolu avec l'engagement de Marco Boere, un ancien de la maison qui a démontré son sens du but à l'Ajax Amsterdam. Et c'est à ce niveau-là qu'il fallait agir : les Buffalos éprouvaient des difficultés à traduire leur domination au marquoir. Avec l'acquisition d'un, ou même deux backs, je pense que les gars de Trond Sollied seront des candidats au titre. Et ce raisonnement vaut aussi pour le Club Bruges s'il trouve un puncheur pour remplacer Joseph Akpala, trop limité à ce niveau, ainsi qu'un arrière central de carrure internationale. Lokeren ne va sans doute plus réussir longtemps à retenir son back gauche Derrick Tshimanga, étant donné que tous les grands clubs belges l'ont dans le viseur. L'international Espoir mérite une chance plus haut....mais de là à valoir 4 millions, c'est exagéré. Chez nous, près de trois ans après les faits, on ne sait toujours pas si Jelle Van Damme, alors Anderlechtois, avait tenu oui ou non des propos racistes envers Oguchi Onyewu, actif au Standard. A l'Union belge, on aura été tout heureux que l'Américain retire sa plainte après que les deux joueurs aient pu s'expliquer à l'occasion d'une visite du défenseur à Sclessin , où le Sportingman avait abouti. En Angleterre, on ne se tire pas des flûtes de la même manière. Pour avoir traité le Mancunien Patrice Evra de negro à diverses reprises au cours d'un match entre Man U et Liverpool, Luis Suarez vient d'écoper de huit matches de suspension, agrémentés d'un 9e pour avoir montré son majeur au public contre Fulham. J'applaudis : au tarif où sont payés les meilleurs, ils doivent avoir une attitude exemplaire. Déstabiliser un adversaire fait partie du jeu. Je l'ai vérifié à mes dépens pendant ma carrière : je ne compte plus le nombre de fois qu'on m'a traité de nabot. Mais c'était plus folklorique qu'autre chose. Ici, dans le cas de l'attaquant uruguayen, il en va de racisme pur et dur et ça, c'est intolérable. Tout ce qui touche à la dignité humaine doit être sanctionné. J'espère que le cas Suarez, auquel s'ajoutera sans doute celui du défenseur de Chelsea, John Terry, accusé pour des faits similaires par AntonFerdinand, des Queens Park Rangers , serviront de leçon. Toujours en matière de discipline, la fédération néerlandaise a eu raison de ne pas infliger de suspension au gardien de l'AZ, Esteban, qui s'était vengé sur un pseudo-supporter de l'Ajax entré sur le terrain de l'Arena lors du dernier match face à l'AZ. En revanche, je ne comprends pas qu'elle ait décrété de rejouer la rencontre à huis-clos. Une confrontation entre ces deux équipes est toujours un sommet. Faut-il pénaliser 50.000 personnes pour la conduite imbécile de l'un d'entre eux ? Non ! En Amérique du Sud, il n'est pas rare qu'un joueur appartienne en partie à un club et en partie aussi à une ou plusieurs personnes privées. C'est le cas de l'Anderlechtois Matias Suarez. Je me demande dans quelle mesure ce phénomène ne va pas s'étendre chez nous. Au Portugal, et au FC Porto en particulier, il en est déjà ainsi puisque les droits sportifs de Steven Defour et Eliaquim Mangala ont été cédés à raison de 43 % à des particuliers. De quoi permettre aux Dragons de récupérer 5 millions d'euros sur leur débours pour ces joueurs cette année. Mais aussi de partager les bénéfices selon les mêmes proportions en cas de revente. En Belgique, on a connu le système des sociétés d'invest à l'époque du grand FC Malines. Si nos meilleurs clubs veulent grimper à l'échelle des valeurs, ils ne pourront plus se contenter de transferts de l'ordre de 1,5 à 3 millions. Ils devront mettre davantage d'argent sur la table pour obtenir de bons renforts. Et c'est dans ce contexte que des interventions privées pourraient être salutaires.Certains dirigeants, en Belgique, croient manifestement qu'il suffit d'embaucher un coach hollandais pour pouvoir produire un football séduisant. Si la méthode Adrie Koster a effectivement été garante de beau jeu au Club Bruges, elle n'a pas été synonyme de résultats. Et Mario Been est peut-être un apôtre du spectacle à Genk, mais ses joueurs n'en ont pas moins reçu une fameuse tripotée à Valence : 7-0. Allier le bon, lisez les points, et le beau, lisez le spectacle, est sans doute possible aux Pays-Bas, vu l'inclination résolument offensive, mais est difficilement transposable en Belgique où les clubs jouent en premier lieu pour ne pas perdre. Darije Kalezic en a fait le constat à Zulte Waregem. Et a été renvoyé comme Koster avant lui. Les Flandriens ont donc décidé de faire du neuf avec du vieux en rappelant Francky Dury à la barre. Compte tenu de la situation préoccupante du club, c'est ce qu'il y avait sans doute de mieux à faire. Dury connaît ce club comme sa poche et le remettra sur les bons rails, c'est sûr. RECUEILLI PAR BRUNO GOVERS - PHOTOS IMAGEGLOBE