63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91.
...

63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91. Il y en a peut-être qui s'inquiètent pour Anderlecht après son mauvais match contre le Cercle. Et alors ? Les Mauves ont quand même gagné et ils savent que dans un championnat aussi faible, ça suffit de jouer à 75 % de son potentiel pour rentrer au vestiaire avec une victoire de plus. C'est humain de lever le pied dans notre D1 quand on est au-dessus du lot. Leurs deux matches contre l'Ajax, je les sens bien. Ils peuvent déjà faire une bonne partie du boulot ce jeudi parce que les Hollandais ne sont pour ainsi dire nulle part. A qui l'Ajax fait-il encore peur ? Il suffit de presser cette équipe en début de match et elle perd ses moyens. Utrecht l'a bien fait, récemment. Tu la prends à la gorge et c'est fini pour elle. Ariel Jacobs doit oser contre ces jeunes qui manquent méchamment d'expérience et de puissance physique. L'Ajax sans Luis Suarez et Urby Emanuelson est encore moins bon que l'équipe du premier tour. Anderlecht est bien plus fort dans plein de domaines. S'il emballe directement le jeu, tout doit être vite réglé. Les Hollandais perdront leur confiance et leurs moyens. Reynaldo fait des bonnes choses avec le Cercle et a déclaré qu'il avait le niveau pour jouer dans le club auquel il appartient : Anderlecht. C'est vrai qu'il est parfois brillant et qu'il a été tout bon samedi au Parc Astrid. Il a les qualités pour s'imposer chez les Mauves, mais à Bruxelles, il faut être à 100 % chaque semaine. Or, je l'ai vu rater complètement certains matches. Kanu et Matias Suarez sont également convaincus qu'ils méritent de jouer chaque semaine avec le Sporting mais ils en sont loin. Anderlecht doit reprendre Reynaldo, surtout si Jonathan Legear ou Mbark Boussoufa s'en va en fin de saison, mais s'il continue à jouer aux montagnes russes, il ne deviendra pas titulaire régulier. Contre les Finlandais, j'ai bien aimé Nacer Chadli. Il peut concurrencer Moussa Dembélé, Jonathan Legear et Eden Hazard. Mais qu'est-ce qu'il leur faut pour tuer un match qu'ils dominent ? Ils ont du mal à concrétiser leurs occasions et ils en concèdent trop. Le manque de concentration est frappant et j'ai parfois l'impression que certains jouent trop pour eux-mêmes. Et le problème des backs n'est toujours pas résolu. Laurent Ciman ne m'a jamais convaincu et Jan Vertonghen n'est qu'une solution de dépannage. Le temps de réaction de plusieurs joueurs est anormalement long. Si tu veux vraiment conclure une action offensive, tu dois démarrer et te donner à 100 % dès que tu vois qu'il y a une possibilité de faire quelque chose. Si tu attends deux secondes, c'est souvent foutu. Même chose au niveau défensif : si tu laisses deux mètres à l'adversaire, tu te mets en danger. Il faut être plus explosif dans la tête et dans les jambes. Je suis certain que ça énerve Georges Leekens. Il ne fait pas de remarques en public mais il ne doit pas se priver dans le vestiaire. D'accord, le but de Wayne Rooney contre City était magnifique. C'est sans doute le plus beau de sa carrière. Mais ça me gêne qu'on en ait fait le meilleur homme de ce match. Parce que pour moi, il a été... le plus mauvais de l'après-midi. Il n'a pour ainsi dire pas gagné un duel. Tout ça parce qu'il a dû se farcir Vincent Kompany. Le meilleur joueur de la rencontre, à coup sûr. Encore une fois, il a été impérial. Il a suffi d'une action malheureuse et d'un ballon dévié pour que Rooney place son rétro et tue le match. Alex Ferguson avait dit avant le coup d'envoi que Kompany était phénoménal, que c'était le meilleur homme de City. On en a encore eu la confirmation. C'est moche pour lui que toute la presse ne tartine que sur la seule action géniale du gars qu'il a complètement éclipsé pendant une heure et demie. Le Standard n'est plus dans le top 6, et n'y entrera plus. Il doit encore jouer contre le Club Bruges et La Gantoise notamment. Et avec ce qu'il montre pour le moment... Il n'y a aucune ligne de conduite dans cette équipe, aucune structure. On change tout, sans arrêt. Contre Genk, Kanu et Eliaquim Mangala étaient en défense centrale. Laurent Ciman avait donné satisfaction à cette place-là mais on le met de nouveau à droite. Où sont Felipe et Victor Ramos ? Où est le régisseur dans l'entrejeu ? Axel Witsel peut jouer un rôle important quand Steven Defour est près de lui, mais tout seul, il est perdu et incapable de prendre les commandes. Mehdi Carcela n'est pas dans le coup non plus. Toute l'équipe doute, le public siffle. Je me demande pourquoi Dominique D'Onofrio n'ose pas faire confiance à Franck Berrier. S'il est sur le banc, c'est qu'il est guéri et on peut donc le faire jouer, non ? Le coach change tout et tout le temps, il ne fait pas toujours les bons choix et les joueurs semblent avoir perdu tous leurs repères. Malgré tous les problèmes et les blessures, ce club devrait montrer bien autre chose. Defour va revenir, mais pour moi, ce sera trop tard.Je ne vois pas Genk repasser devant Anderlecht d'ici la fin de la phase classique mais je suis plus que jamais sous le charme du travail de Frankie Vercauteren. Gagner de façon indiscutable au Standard en devant jouer sans Jelle Vossen, Marvin Ogunjimi, David Hubert et Joao Carlos parti définitivement, c'est superbe. Au lieu de tout chambouler, Vercauteren a maintenu son système et a fait quelques changements poste pour poste. Kennedy a bien remplacé Ogunjimi : on pouvait avoir des doutes sur un joueur qui arrivait du championnat de Finlande, mais il a été tout bon. Anthony Vanden Borre a bien tiré son plan à la place d'Hubert. Et Elyaniv Barda a parfaitement suppléé Vossen. Dans cette équipe-là, au moins, tout le monde sait exactement ce qu'il a à faire. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE - PHOTOS: REPORTERS