63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91.
...

63x Diable Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91. Aurons-nous, comme l'an passé, trois clubs belges encore en lice sur la scène européenne au sortir de l'hiver ? C'est envisageable, et ce serait une performance fantastique. Deux clubs belges passant l'hiver au chaud me semble une perspective plus réaliste. En revanche, moins de deux clubs serait une grosse déception. Bruges, dont la qualification au détriment du Dynamo Minsk est simplement logique, m'apparaît avoir le plus de chances. Villarreal part favori, mais le Dynamo Zagreb et le PAOK Salonique semblent abordables. Anderlecht devrait passer également. On attend confirmation de la belle campagne de la saison dernière en Europa League et le club doit une revanche à ses supporters après son échec face au Partizan Belgrade. Briller en C2 serait la meilleure manière de se réhabiliter. Gand aura du mal : le Sporting Portugal et Lille me semblent se situer un niveau au-dessus. Mais sait-on jamais ? L'exploit, face à Feyenoord, est surtout d'avoir su inverser la tendance, car le club qui a perdu 1-0 à l'aller est toujours dans une situation délicate. En revanche, ce n'est pas une surprise par rapport à l'adversaire : si le club de Rotterdam reste un grand nom, ce n'est plus un ténor dans le championnat des Pays-Bas. -C'est paradoxal, mais la douloureuse élimination d'Anderlecht de la Ligue des Champions est peut-être une bonne chose pour le football belge. En Europa League, le Sporting - qui regrettera forcément la perte de 15 millions - aura plus de chance d'engranger des points, ce qui devrait améliorer le coefficient de la Belgique. -Pourquoi Anderlecht a-t-il été éliminé par le Partizan Belgrade ? On pourra toujours ergoter sur les tirs au but et ces fameuses mottes de terre, mais le Sporting doit surtout incriminer des fautes de concentration, perceptibles autant à l'aller qu'au retour, et qui ont offert autant de buts faciles aux Serbes. A ce niveau-là, cela se paie cash.Le Standard a remporté les trois points face à Courtrai, mais au-delà des chiffres, j'ai trouvé des Rouches qui se cherchaient à tous les niveaux. Les supporters veulent protester contre la politique suivie par la direction et font la " grève des encouragements ". Ils pourraient trouver d'autres méthodes pour manifester leur mécontentement, car les joueurs ont surtout besoin d'aide. Les joueurs, eux, se cherchent aussi. Il n'y a plus un style reconnaissable, comme c'était le cas avec le jeu direct de MichelPreud'homme et le pressing de LaszloBölöni. Aujourd'hui, on a des joueurs qui voudraient jouer au football mais n'y parviennent pas. Steven Defour, AxelWitsel et MehdiCarcela devraient être les fers de lance de cette équipe. LuigiPieroni a démontré, à deux reprises, qu'il avait surtout besoin de centres venus des flancs. DanielOpare n'était qu'une solution de rechange à l'arrière gauche, où SébastienPocognoli devrait récupérer sa place. Il faut le temps que tout se mette en place. Si le Standard n'est pas largué au Nouvel An, je le crois capable d'accrocher le top 6. Le titre, c'est trop haut. - Le Standard possède encore certains atouts en réserve, comme Franck Berrier et Tom De Mul. Ils peuvent apporter beaucoup. La question est : combien de temps faudra-t-il attendre pour qu'ils retrouvent leur meilleur niveau ? En regardant le tirage au sort de la Ligue des Champions, je me suis surtout intéressé au sort de nos compatriotes. Pour MichelPreud'homme et le FC Twente, l'affiche est belle : l'Inter Milan (tenant du titre), le Werder Brême et Tottenham offriront autant de soirées de fête à Enschede. A priori, le club néerlandais fait figure de Petit Poucet, mais pour l'entraîneur liégeois, c'est le rêve. On suivra aussi avec attention les prestations d'anciens du championnat de Belgique comme BryanRuiz, RobertoRosales et BartBuysse. - Une autre poule alléchante est celle qui verra s'affronter le Real Madrid, l'AC Milan, l'Ajax Amsterdam et un club français inhabituel, l'AJ Auxerre qui se retrouvera un peu dans le même cas de figure que Twente. J'ai été étonné par le retour en sélection de TimmySimons. D'autant qu'à la place qu'il occupe, à savoir le milieu de terrain axial ou la défense centrale, on ne manque pas de solution. GeorgesLeekens a sans doute une idée derrière la tête. Je n'ose pas imaginer que, s'il rappelle un joueur de 34 ans, c'est pour le laisser sur le banc. C'est qu'il estime avoir vraiment besoin d'expérience, d'un guide sur le terrain. En revanche, WesleySonck n'est pas repris. Or, à ce poste-là, on n'est pas riche. Sonck est un vrai buteur. On ne peut pas demander à RomeluLukaku d'inscrire trois buts à chaque match. Et EdenHazard est toujours à la recherche de sa première réalisation chez les Diables Rouges. La signature de Sonck au Lierse est sans doute trop récente pour prétendre d'emblée à une sélection. Mais, à 32 ans, on n'est pas usé. Lorsqu'il aura retrouvé le rythme à la chaussée de Lisp, il redeviendra un candidat sérieux. - J'espère que Leekens ne se contentera pas de défendre face à l'Allemagne et qu'il laissera également ses joueurs jouer au football. Je comprendrais qu'il opte exceptionnellement pour trois défenseurs centraux face à l'Allemagne, mais cela demande alors des défenseurs latéraux offensifs. Peut-on se le permettre face à Lukas Podolski et Thomas Müller ? Si l'on joue en 5-4-1, cela isolerait totalement Lukaku. - Moussa Dembélé a réussi ses débuts en Angleterre : durant la semaine, il a inscrit son premier but en Coupe de la Ligue, et samedi, il a délivré les deux assists du 2-2 arraché par Fulham à Blackpool. Devant, on n'est pas riche : et ni Lukaku, ni Benteke ne m'apparaissent en superforme. Il pourrait être une solution intéressante.PROPOS RECUEILLIS PAR BRUNO GOVERS- PHOTOS: BELGA