63x Diables Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91.
...

63x Diables Rouge (23 buts), a joué en attaque pour Bruges, Anderlecht, Sheffield Wed., PSV, Gand et G. Beerschot. 5x champion de Belgique, 1x des Pays-Bas, 4x Footballeur Pro, Soulier d'Or 91. Le Sporting a son Suarez, Matias en l'occurrence, qui fait partie des bonnes surprises du championnat. L'Ajax, qui lui rendra visite demain, en Europa League, a aussi un Suarez dans ses rangs, mais qui répond au prénom de Luis. Les Mauves feraient bien de le tenir à l'£il car il est le Mister 50 % des Amstellodamois. L'Uruguayen, âgé de 22 ans à peine, n'était déjà pas un client à l'époque où il évoluait encore à Groningue. Depuis qu'il est à l'Arena, il a étoffé son registre. C'est le digne héritier de Zlatan Ibrahimovic sur le plan de la prolificité. En 100 parties pour le compte de l'Ajax, il a inscrit la bagatelle de 62 goals, ce qui constitue une moyenne plus qu'appréciable. D'ailleurs, il est en tête du classement des buteurs aux Pays-Bas, actuellement. Un leadership qu'il doit, notamment, à ses quatre réalisations en un seul match, face à Venlo. Il ne fait pas de doute qu'à l'instar d' Ibra, le Sud-Américain est promis à un bel avenir. Je ne suis pas surpris, en tout cas, que le FC Barcelone s'intéresse à lui : il a d'ores et déjà le niveau pour tirer son épingle du jeu dans un championnat huppé. - le comportement du duo défensif central formé des Ajacides Jan Vertonghen et Toby Alderweireld face à l'attaque anderlechtoise. Le nouveau sélectionneur des Diables Rouges, Dick Advocaat, pourrait en tirer de précieux enseignements dans l'optique du match Belgique-Turquie. - si Luis Suarez est le Mister 50 % de l'Ajax Amsterdam, un même jugement est d'application à André-Pierre Gignac, le buteur du FC Toulouse que le Club Bruges croisera demain. Avec 24 buts inscrits en Ligue 1 la saison passée, on comprend qu'il ait suscité les convoitises de Lyon au moment où les Rhodaniens étaient en quête d'un successeur à Karim Benzema. L'OL s'est finalement rabattu sur Lisandro Lopez mais c'est sûr que le meilleur buteur de l'élite du foot français, en 2008-09, vaut son pesant d'or lui aussi. Si on m'avait dit, il y a deux mois, que le Club Bruges et Anderlecht allaient disputer le match au sommet de la 10e journée, je ne l'aurais pas cru. Les Bleu et Noir cafouillaient encore leur football comme personne il y a peu. En quelques semaines, Adrie Koster, a sans conteste fait du très bon boulot car je constate avec énormément de plaisir que mes anciennes couleurs tiennent à nouveau le haut du pavé. On dira ce qu'on veut des mentors néerlandais mais ils savent conférer un allant offensif à une équipe. J'en avais fait moi-même l'expérience au Club, jadis, sous la férule d' Henk Houwaart, quand l'équipe se plaisait toujours à jouer la fleur au fusil, en Belgique ou sur la scène européenne. Par la suite, j'ai encore vécu la même situation au RSCA avec Johan Boskamp. Et il n'en est pas allé autrement, sous la direction de Dick Advocaat au PSV. C'est ce qui me pousse à penser qu'avec lui, l'Union Belge a réalisé un maître-choix. -au programme de cette journée figure également un match intéressant entre le Standard et Genk. Les Rouches ont quand même intérêt à se méfier des Limbourgeois qui présentent la particularité, cette saison, d'être plus redoutables à l'extérieur de leurs terres que chez eux, où ils ont déjà galvaudé pas mal de points. La preuve par leurs deux unités perdues contre Roulers, samedi dernier.A partir du moment où Dick Advocaat voulait s'entourer d'un T3 francophone avec un long vécu en équipe nationale, il était normal qu'il songe à Marc Wilmots. Ce qui s'est bel et bien vérifié, même si des détails d'ordre financier restaient toujours à régler au moment de la mise sous presse de ce magazine. Willy est une personnalité qui a toujours imposé le respect. Ses conseils devraient être du pain bénit pour la jeune classe des Diables Rouges qui, il faut bien l'avouer, a besoin d'être recadrée de temps à autre. Avec son esprit de conquête et son expérience, il saura sans doute trouver les mots qu'il faut pour doper l'enthousiasme. Et c'est précisément cette foi qui aura singulièrement manqué lors des dernières sorties de nos représentants. Dans ce domaine, on peut compter sur l'ex-international qui, à l'époque où il était encore joueur, savait déjà haranguer les autres comme nul autre. Sacha Iakovenko s'est longtemps fait tirer l'oreille, à Anderlecht, avant d'accepter d'être cédé sur base locative à Westerlo. Il avait dans le passé écarté des offres de Dender et de Zulte Waregem et je pense que l'Ukrainien a fait le bon choix. Si le club campinois s'est ressaisi, ces derniers temps, après une entrée en matière calamiteuse, c'est en partie à sa présence en ses rangs qu'elle le doit. Pour moi, un prêt n'a rien de déshonorant. J'ai vécu le cas de Pär Zetterberg, qui était barré au Sporting au tout début des années 90 et qui a pleinement rebondi à Charleroi. Il est même devenu Soulier d'Or et Footballeur Pro de l'Année ensuite. C'est un exemple à méditer. - un autre prêté, Christian Benteke, ne figurait pas sur la feuille de match lors de Courtrai-Standard, soi-disant parce qu'il était blessé. La vérité, c'est que les Rouches n'ont consenti à céder temporairement leur joueur au Kavé qu'à la condition expresse qu'il ne soit pas aligné à l'occasion des confrontations entre les deux clubs. Pourquoi en faire un tel mystère alors que la pratique est courante dans d'autres pays ? PROPOS RECUEILLIS PAR BRUNO GOVERS