En six ans à l'Académie, Jeunechamps a vu défiler 19 joueurs qui ont atteint, au Standard ou ailleurs, la D1 ou la D2. Par ordre alphabétique : ArnorAngeli (prêté au Beerschot cette saison), MichyBatshuayi (toujours au Standard), ChristianBenteke (Genk), MehdiCarcela (Anzhi Makhatchkala), MiguelDachelet (Zulte Waregem), Maroua...

En six ans à l'Académie, Jeunechamps a vu défiler 19 joueurs qui ont atteint, au Standard ou ailleurs, la D1 ou la D2. Par ordre alphabétique : ArnorAngeli (prêté au Beerschot cette saison), MichyBatshuayi (toujours au Standard), ChristianBenteke (Genk), MehdiCarcela (Anzhi Makhatchkala), MiguelDachelet (Zulte Waregem), MarouaneFellaini (Everton), LionelGendarme (Louvain), RéginalGoreux (Standard), FazliKocabas (Eupen), MichaëlLallemand (Eupen), EliaquimMangala (Porto), DollyMenga (Saint-Trond), AnthonyMoris (Standard), Jérôme Nollevaux (Brussels), Pierre- YvesNgawa (Saint-Trond), YanisPapassarantis (Tirlemont), ChristopherVerbist (Charleroi), VittorioVillano (Tubize) et AxelWitsel (Benfica). Le + doué : Carcela, un talent fou. Le + physique : Mangala. Les autres en avaient peur à l'entraînement. Les + tactiques : Angeli, Goreux et Verbist. Hélas, peu de jeunes ont un sens tactique développé. Le + travailleur : Mangala. Il est parti de très bas et a bossé dur pour réussir. Les+paresseux : Carcela s'est parfois reposé sur son talent et Papassarantis a manqué d'engagement. Le + mature : Mangala. Ceux qui arrivent rapidement à maturité n'ont généralement pas eu la vie facile. Le + intelligent : Ngawa grâce à la ruse, la lecture du jeu et l'anticipation. Les + à l'écoute : Witsel, Verbist, Ngawa et Moris. Tous demandeurs d'infos. Le + méritant : Nollevaux, pas spécialement doué à la base, il est devenu capitaine. Les + leaders : Moris est un rassembleur, Goreux un compétiteur et Angeli déterminant. Mais mon meilleur capitaine fut Mpoku. Le + malchanceux : Angeli a perdu six mois lorsque Van Hout lui est tombé sur le genou. Le +attachant : Carcela. Le + fou : Menga fonce dans tout et rentre sans frapper. Les +indisciplinés : Batshuayi, Carcela et Menga sont toujours en retard et ont toujours oublié quelque chose. Ils ont dû en laver des camionnettes et passer l'aspirateur en guise de punition ! Le+ ponctuel : Moris. Les + râleurs : Fellaini, Witsel, Mangala et Moris. Ils n'aiment pas la défaite. Le+impulsif : Batshuayi. Le + zen : Witsel, toujours maître de ses nerfs. Le + blagueur : Menga le DJ. Goreux aussi, mais ses blagues sont plus subtiles.