1 Demi-terrain

Au Cercle, on reste radin rédhibitoire même si ça va... un peu mieux. Le cher voisin Vert et Noir du Club, qui a toujours refusé de cofinancer les changements de pelouse du Breydel, a fait cette étrange proposition à Bart Verhaeghe : payer oui, mais seulement... une moitié de terrain, celle abîmée par les fans lors de la fête du titre des Vercauteren Boys en D1B. En play-offs 1, le Club aurait donc joué ses matches... moitié sur la vieille herbe, moitié sur le nouveau gazon. Au final, les Gazelles ont allongé les 500.000 euros restants pour avoir un pitch neuf... et complet, lundi contre Genk. Sans quoi le Club aurait peut-être déjà perdu le titre. Car pour rappel, la Pro-Ligue exige que les élus du Top 6 se joutent sur de parfaits billards. Et jusqu'à nouvel ordre, Pierre François n'a pas encore de demi-certificat d'homologation dans ses tiroirs.
...