1 Attention, peinture fraîche

En prenant la pâtée en Coupe à Bruges (5-1), les Carolos n'ont pas seulement enterré leur grand objectif saisonnier : ils renoncent aussi au matos de muscu et aux décodeurs. Car outre la méga-prime négociée pour un succès final (plus d'1 million d'euros... mais nada en cas d'élimination prématurée), les joueurs avaient obtenu pour chaque tour de qualification des budgets pour... embellir leur quotidien, comme des machines pour la salle de fitness ou l'acquisition d'un circuit TV interne. " C'est notre méthode de management pour renforcer ce fameux esprit de groupe qui fait nos succès " explique Pierre-Yves Hendrickx. Heureusement, les pots de peinture fraîche avaient déjà été livrés : pour leurs victoires en 16e et en 8e contre La Louvière- Centre et Mouscron, Martos & Cie avaient obtenu que soient... repeints les vestiaires. Ce qui fut fait durant le stage.
...

En prenant la pâtée en Coupe à Bruges (5-1), les Carolos n'ont pas seulement enterré leur grand objectif saisonnier : ils renoncent aussi au matos de muscu et aux décodeurs. Car outre la méga-prime négociée pour un succès final (plus d'1 million d'euros... mais nada en cas d'élimination prématurée), les joueurs avaient obtenu pour chaque tour de qualification des budgets pour... embellir leur quotidien, comme des machines pour la salle de fitness ou l'acquisition d'un circuit TV interne. " C'est notre méthode de management pour renforcer ce fameux esprit de groupe qui fait nos succès " explique Pierre-Yves Hendrickx. Heureusement, les pots de peinture fraîche avaient déjà été livrés : pour leurs victoires en 16e et en 8e contre La Louvière- Centre et Mouscron, Martos & Cie avaient obtenu que soient... repeints les vestiaires. Ce qui fut fait durant le stage. Avec Vercauteren aux commandes, le Cercle fonce plein pot vers la D1. Mais vendredi pour atomiser le Lierse (4-1), Frankie avait un petit secret : au kick-off, Irina et Marko Weber, veuve et fiston de Josip, sont venus lui offrir la vieille paire d'Adidas noires un peu fripées avec lesquelles feu leur chéri avait plaqué 136 biscottes sous la vareuse verdache. Imaginez, avec les centres bananes à Frankie en bonus, le marquoir du Breydel aurait vraiment explosé. Dany Boffin s'y recolle : 23 ans après avoir figuré sur les listes électorales de l'ancien CVP, poussé par son ex-Président de club Jef Cleeren, l'ex-mobylette rejoint Sterk, une formation trudonnaire bâtie pour le prochain scrutin communal. Au menu du cartel, une gestion plus transparente, le soutien au petit commerce, la lutte contre la fraude et l'immigration clandestine... et la légalisation des drogues douces : " Le problème de drogue est profond à Saint-Trond, il faut l'aborder à l'ancienne, de manière moderne et percutante " détaille Boffin, apparemment très informé... Un programme qui s'affiche résolument centriste : en 1994, pour son premier passage en politique, Boffin n'avait pas pu répondre à un journaliste qui lui demandait de quel bord était son parti. Lequel reporter, perfide, avait ajouté que son meilleur pied, à Dany, était bien... de gauche. Grosse révolution en vue pour le foot amateur : Pierre François a promis à ses délégués de pousser pour que le match de 14h30 soit retardé à 16 h pour protéger les assistances au stade et les files à la buvette. " Quand le Standard joue en même temps, on perd 100 spectateurs par match " compte le Président d'Aywaille : " Je dois du coup mettre en congé... mon préposé saucisses ! " Si même le plein emploi local est concerné, il y a vraiment urgence. La filière gantoise de Vanhaezebrouck a ses revers : car en signant Saief au Parc, le team-manager mauve doit s'attendre à régler... quelques excès de vitesse. " En rejoignant Anderlecht, j'ai continué à recevoir des amendes... car Kenny avait hérité de mon véhicule gantois et il a le pied assez lourd " se marre Mats Sels : " Au moins maintenant, le problème est réglé... " On ignore si Sven Kums est plus rapide au volant que sur le pitch - pas difficile diront les mauvaises langues... En revanche, pas d'inquiétude en cas de transfert prochain de Foket : récemment, Thomas enfourchait encore sa bécane pour rejoindre l'entraînement buffalo. Gare quand même : le Code de la Route s'applique aussi pour les cyclistes. Pour les excès de vitesse, le GSM au volant ou l'état d'ébriété... Mis au ban de l'Antwerp par Bölöni, Joeri Dequévy rebondit à OHL... et il n'est pas le seul : le club louvaniste engage... 4 jardiniers pour épauler le ground-manager placé par le proprio Leicester. " Mes adjoints anglais faisaient la navette mais ils ont le mal du pays " dit ce dernier. La petite annonce est donc parue sur le site d'OHL... et sur un portail britannique spécialisé en pousses et semis : à la RTBF, Luc Noël a-t-il la fibre foot ?À Roulers, les fans ont rebaptisé la grande travée du stade Tribune Dennis Van Wijk, souvenir de la montée en D1 de 2005. La boss chinoise l'ignore : Madame la Présidente a tapé au Leekens chauve le... 17e C4 de sa carrière, 3 mois après son retour au Schiervelde. Le Batave aurait refusé d'aligner le chouchou de la cheffe, le Chinois Xu : " Il n'avait pas le niveau " dit l'ex-T1. Sur son banc canari-nippon, De Roeck doit déjà trembloter. Ouf pour DeBoeck : lui n'a dans son noyau de Courtrai aucun péquenaud malais. Dimanche au Bosuil, au contraire de certains ultras masqués auteur d'une délicate banderole " À mort, Bruges ", Andy Van den Abeele a supporté à visage découvert. Ce fada de l'Antwerp, expatrié depuis 20 ans au Chili pour son job, a parcouru les 11.919 km entre Santiago et Anvers... juste pour le sommet flandrien dominical : " Un peu pour voir ma famille, surtout pour voir le match " avoue le bougre. Le but de Vetokele, samedi à Waasland, n'aura servi à rien : Saint-Trond a perdu sa place dans le top 6. Mais Igor est clairement on fire : l'attaquant trudonnaire suit parallèlement au foot des études de pratique juridique. " Je veux pouvoir faire de ma vie autre chose que taper dans un ballon " dit celui qui est en 1re année d'un cursus... qui en compte 5. En stage hivernal avec les Canaris, Vetokele a donc quitté l'Espagne plus tôt pour passer ses examens... qu'il préparait pendant que ses petits camarades siestaient. Propriété de Charlton mais prêté au Stayen, l'avant de poche a le profil qui plaît à Duchâtelet : un footeux doté de neurones. Mieux, il n'a pas de manager, cette sale race abhorrée de Duduche. Du coup, il négocie lui-même ses contrats. Une bonne proie pour son ex-Président ? Passé maître en bonnes pioches, Genk élargit son horizon... à la Corée du Nord : il pisterait l'avant HanKwang- Song (Cagliari), premier sujet de Kim Jong-un élu pour le Calcio. Le DG limbourgeois Patrick Janssens a-t-il localisé l'arme atomique secrète du Grand Soleil du XXIe siècle (sic) ? Si oui, le dénommé Donald T. de Washington DC est preneur de l'info. Mais gaffe au contrat : avant Han, un certain Choe Song-Hyok devait signer à la Fiorentina... si 70 % du salaire était rétrocédé au leader suprême.