1 À vot' bon coeur

Touché mais pas coulé pour le fisc belge : les enquêtes sur Thibaut Courtois, Eden Hazard, Kevin Mirallas et Divock Origi font chou blanc. Ces Diables avaient déclaré au Luxembourg leurs revenus en droits d'image, échappant à de grosses charges d'impôts. À la Tour des Finances, ils n'ont pas la télé à péage : après deux ans d'enquête, les limiers ont constaté que nos quatre amis bossaient... hors de Belgique et n'y avaient pas de domicile officiel ! Thibaut & Cie peuvent dérouler zen à Tubize : la brigade du fisc ne viendra pas leur passer les menottes.

2 Nom, prénom, profession

Le choc psychologique a parfaitement fonctionné à Lobbes : après cinq déroutes de rang marquées par un average de... 3-32 ( ! ), ce petit club de P4 Hainaut a renoué dimanche avec le succès contre la valeureuse armada de Gozée (6-3). Tout est dans la magie du nom : le coach précédent... Sébastien Lobé portait bien le patronyme de l'emploi pour bosser à Lobbes, mais la force de l'onomastique n'a pas marché. Après l'intérim d'un dimanche assuré par le dénommé Eric Durant, joueur-entraîneur affichant allègrement ses... 60 balais, le succès est revenu sous la houlette du bien-nommé... Michel Guerrit, ci-devant bombardé guérisseur. On ignore si son premier briefing empruntait à la fameuse théorie du... lob gagnant. Que le vrai Sébastien Loeb soit rassuré : il peut demeurer dans sa dernière reconversion, le rallycross. Lobbes a trouvé son pilote.

3 Viva For Life

Pour les grandes causes, les ennemis brugeois s'unissent : un couple de fans du Cercle a vu son auto taguée de nuit par des vandales blauw en zwart, qui ont laissé un grand " Club " marqué sur le capot. Alerté par la presse locale, le Club a prié son partenaire Autoterminus, un garage Mercedes du coin, de poser un nouveau capot gratuit. Et le Cercle a offert au duo spolié un package VIP pour le duel de dimanche contre Westerlo (3-1). Bref, une affaire rondement menée. Qui veut bien péter mon capot ?

4 Agent Google

Dans sa galère courtraisienne, Yannis Anastasiou teste le back informatique. Privé de ses deux arrières droits blessés, le Grec a lancé contre Malines un certain Denzel Budde, venu des Espoirs. Où ce jeune de PEC Zwolle avait lui-même atterri cet été après avoir postulé... par mail pour un test de prospection. De son temps au KVK, Hein Vanhaezebrouck avait déjà trouvé sur Google l'ailier Istvan Bakx, redevenu illustre anonyme. Pas de bug positif pour Budde : le cyber-choc psychologique est tombé côté Aleksandar Jankovic.

5 Leurs yeux pour pleurer

Les Rats sont ensablés : qualifié dimanche pour la finale de D1B, le Beerschot renifle les pétro-dollars d'un prince saoudien. Abdullah Bin Musa'ad bin Abdulaziz Al Saud (à dire d'un trait, merci) aurait craqué pour les charmes du Kiel : on lui souhaite que le public local ne lui réserve par une variante arabe pseudo-ludique des " Kawashima, Fukushima " d'antan. Aad de Mos peut présenter le gus : il fut coach sous sa présidence à Al-Hilal en 2003, Georges Leekens (forcément) et Eric Gerets y passèrent ensuite. Secrétaire d'État saoudien à la Jeunesse et au Bien-Être, ben oui, il est aussi co-propriétaire de Sheffield United. Gare à l'embrouille : Sheffield renseigne un jumelage avec... feu le White Star de John Bico. Le Prince a fait fortune dans la production de... mouchoirs en papier : il peut fournir une cargaison à ses potos d'OHL, dépassés à deux journées de la fin de ce premier demi-championnat.

6 Mauvais blanc

Dernier Judas proclamé par le peuple de Sclessin, Adrien Trebel était prédestiné pour Neerpede. Lors de sa formation à Nantes, Adrien était logé dans une famille d'accueil de... Mauves-sur-Loire, un patelin où Jules Verne séjourna aussi pour écrire 20.000 lieux sous les mers. Michel Louwagie doit mieux piger pourquoi il a loupé son rouquin cet hiver. Que la Mauves Army se rassure donc : l'ex-capi rouche figure bien parmi les siens.

7 Nom d'une fiche

Si les cotes du mercato épousent celles de FIFA 18, dommage pour Brecht Capon et Isaac Kiese Thelin qu'on n'est pas en janvier. Après son hat-trick de Charleroi, l'Ostendais a vu sa fiche boostée à 78 et s'est glissé dans l'équipe européenne de la semaine avec... Dries Mertens, Edinson Cavani et Gonzalo Higuain. Pareil pour le buteur de Waasland, upgradé de 7 points : son quadruplé de Zulte l'a placé avec Andrés Iniesta, Riyad Mahrez et Michy Batshuayi dans le onze-type. Derrière sa console, Herman Van Holsbeeck se pourlèche les babines pour sa revente.

8 Chef, un p'tit verre...

Besace vide dimanche pour l'Union Saint-Gilloise face au Beerschot (0-3). Mais gosiers pas forcément secs : pour les 120 bougies du matricule 10, né un 1er novembre 1897 (le même jour, à l'heure près, que la Juventus ! ), un supporter a lancé sa cuvée IDS. Traduction :" Interdit d'être Sobre ", ça ne s'invente pas. Il s'agit d'une blanche infusée à l'hibiscus écoulée à 8 euros la bouteille de 75 cl. Initialement, la robe rosâtre était voulue rouge... comme " le carton adressé à la Cellule Foot ", précise le brasseur improvisé. Lequel émerge lui-même d'une exclusion de stade de six mois... pour avoir jeté en l'air un gobelet de bière suite à un but marqué par ses chéris. La rumeur colporte même que les bénéfices de la vente de la cuvée seraient ristournés aux interdits de stade... pour leurs frais de justice. Unioniste un jour, Unioniste toujours.

9 À plus dans le bus

Désigné à Ostende-Zulte (4-2), l'arbitre Erik Lambrechts a vu toutes les couleurs du VAR, annulant notamment le but de Sandro Cordaro pour un hands préalable de Aaron Leya Iseka. Son assistant-vidéo planqué dans la camionnette était sans doute porté par l'excès de zèle : la Pro League veut quadrupler la pige des mecs du bus, la porter de 80 à 350 euros le match. Ça les rendra meilleurs pour autant ? Lambrechts, lui, a sans doute perdu des points dimanche : le règlement du VAR prévoirait en effet qu'un arbitre principal qui fait appel à la vidéo et révise son jugement... perdrait des dixièmes pour sa cotation dans le rapport du visionneur. Une bonne décision finale serait donc... sanctionnée : on s'étonne après que le ref central rechigne à consulter son mandaï. Y en a qui auraient demandé l'asile en Catalogne pour moins que ça.

10 Sclessin chaud

Rompu depuis deux ans aux play-offs 2, le Standard se console avec ses dames : Sclessin postule à l'organisation de la Finale de la Ligue des Champions féminine 2020. Ses concurrents se nomment Vienne et Moscou. La dernière apothéose de C1 en Belgique nous ramène à 1985, le drame du Heysel... Peu de risques de revivre un remake Liverpool-Juventus en jupons : les championnes anglaise et italienne actuelles sont Chelsea et la Fiorentina.

PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT

Touché mais pas coulé pour le fisc belge : les enquêtes sur Thibaut Courtois, Eden Hazard, Kevin Mirallas et Divock Origi font chou blanc. Ces Diables avaient déclaré au Luxembourg leurs revenus en droits d'image, échappant à de grosses charges d'impôts. À la Tour des Finances, ils n'ont pas la télé à péage : après deux ans d'enquête, les limiers ont constaté que nos quatre amis bossaient... hors de Belgique et n'y avaient pas de domicile officiel ! Thibaut & Cie peuvent dérouler zen à Tubize : la brigade du fisc ne viendra pas leur passer les menottes. Le choc psychologique a parfaitement fonctionné à Lobbes : après cinq déroutes de rang marquées par un average de... 3-32 ( ! ), ce petit club de P4 Hainaut a renoué dimanche avec le succès contre la valeureuse armada de Gozée (6-3). Tout est dans la magie du nom : le coach précédent... Sébastien Lobé portait bien le patronyme de l'emploi pour bosser à Lobbes, mais la force de l'onomastique n'a pas marché. Après l'intérim d'un dimanche assuré par le dénommé Eric Durant, joueur-entraîneur affichant allègrement ses... 60 balais, le succès est revenu sous la houlette du bien-nommé... Michel Guerrit, ci-devant bombardé guérisseur. On ignore si son premier briefing empruntait à la fameuse théorie du... lob gagnant. Que le vrai Sébastien Loeb soit rassuré : il peut demeurer dans sa dernière reconversion, le rallycross. Lobbes a trouvé son pilote. Pour les grandes causes, les ennemis brugeois s'unissent : un couple de fans du Cercle a vu son auto taguée de nuit par des vandales blauw en zwart, qui ont laissé un grand " Club " marqué sur le capot. Alerté par la presse locale, le Club a prié son partenaire Autoterminus, un garage Mercedes du coin, de poser un nouveau capot gratuit. Et le Cercle a offert au duo spolié un package VIP pour le duel de dimanche contre Westerlo (3-1). Bref, une affaire rondement menée. Qui veut bien péter mon capot ?Dans sa galère courtraisienne, Yannis Anastasiou teste le back informatique. Privé de ses deux arrières droits blessés, le Grec a lancé contre Malines un certain Denzel Budde, venu des Espoirs. Où ce jeune de PEC Zwolle avait lui-même atterri cet été après avoir postulé... par mail pour un test de prospection. De son temps au KVK, Hein Vanhaezebrouck avait déjà trouvé sur Google l'ailier Istvan Bakx, redevenu illustre anonyme. Pas de bug positif pour Budde : le cyber-choc psychologique est tombé côté Aleksandar Jankovic. Les Rats sont ensablés : qualifié dimanche pour la finale de D1B, le Beerschot renifle les pétro-dollars d'un prince saoudien. Abdullah Bin Musa'ad bin Abdulaziz Al Saud (à dire d'un trait, merci) aurait craqué pour les charmes du Kiel : on lui souhaite que le public local ne lui réserve par une variante arabe pseudo-ludique des " Kawashima, Fukushima " d'antan. Aad de Mos peut présenter le gus : il fut coach sous sa présidence à Al-Hilal en 2003, Georges Leekens (forcément) et Eric Gerets y passèrent ensuite. Secrétaire d'État saoudien à la Jeunesse et au Bien-Être, ben oui, il est aussi co-propriétaire de Sheffield United. Gare à l'embrouille : Sheffield renseigne un jumelage avec... feu le White Star de John Bico. Le Prince a fait fortune dans la production de... mouchoirs en papier : il peut fournir une cargaison à ses potos d'OHL, dépassés à deux journées de la fin de ce premier demi-championnat. Dernier Judas proclamé par le peuple de Sclessin, Adrien Trebel était prédestiné pour Neerpede. Lors de sa formation à Nantes, Adrien était logé dans une famille d'accueil de... Mauves-sur-Loire, un patelin où Jules Verne séjourna aussi pour écrire 20.000 lieux sous les mers. Michel Louwagie doit mieux piger pourquoi il a loupé son rouquin cet hiver. Que la Mauves Army se rassure donc : l'ex-capi rouche figure bien parmi les siens.Si les cotes du mercato épousent celles de FIFA 18, dommage pour Brecht Capon et Isaac Kiese Thelin qu'on n'est pas en janvier. Après son hat-trick de Charleroi, l'Ostendais a vu sa fiche boostée à 78 et s'est glissé dans l'équipe européenne de la semaine avec... Dries Mertens, Edinson Cavani et Gonzalo Higuain. Pareil pour le buteur de Waasland, upgradé de 7 points : son quadruplé de Zulte l'a placé avec Andrés Iniesta, Riyad Mahrez et Michy Batshuayi dans le onze-type. Derrière sa console, Herman Van Holsbeeck se pourlèche les babines pour sa revente. Besace vide dimanche pour l'Union Saint-Gilloise face au Beerschot (0-3). Mais gosiers pas forcément secs : pour les 120 bougies du matricule 10, né un 1er novembre 1897 (le même jour, à l'heure près, que la Juventus ! ), un supporter a lancé sa cuvée IDS. Traduction :" Interdit d'être Sobre ", ça ne s'invente pas. Il s'agit d'une blanche infusée à l'hibiscus écoulée à 8 euros la bouteille de 75 cl. Initialement, la robe rosâtre était voulue rouge... comme " le carton adressé à la Cellule Foot ", précise le brasseur improvisé. Lequel émerge lui-même d'une exclusion de stade de six mois... pour avoir jeté en l'air un gobelet de bière suite à un but marqué par ses chéris. La rumeur colporte même que les bénéfices de la vente de la cuvée seraient ristournés aux interdits de stade... pour leurs frais de justice. Unioniste un jour, Unioniste toujours. Désigné à Ostende-Zulte (4-2), l'arbitre Erik Lambrechts a vu toutes les couleurs du VAR, annulant notamment le but de Sandro Cordaro pour un hands préalable de Aaron Leya Iseka. Son assistant-vidéo planqué dans la camionnette était sans doute porté par l'excès de zèle : la Pro League veut quadrupler la pige des mecs du bus, la porter de 80 à 350 euros le match. Ça les rendra meilleurs pour autant ? Lambrechts, lui, a sans doute perdu des points dimanche : le règlement du VAR prévoirait en effet qu'un arbitre principal qui fait appel à la vidéo et révise son jugement... perdrait des dixièmes pour sa cotation dans le rapport du visionneur. Une bonne décision finale serait donc... sanctionnée : on s'étonne après que le ref central rechigne à consulter son mandaï. Y en a qui auraient demandé l'asile en Catalogne pour moins que ça. Rompu depuis deux ans aux play-offs 2, le Standard se console avec ses dames : Sclessin postule à l'organisation de la Finale de la Ligue des Champions féminine 2020. Ses concurrents se nomment Vienne et Moscou. La dernière apothéose de C1 en Belgique nous ramène à 1985, le drame du Heysel... Peu de risques de revivre un remake Liverpool-Juventus en jupons : les championnes anglaise et italienne actuelles sont Chelsea et la Fiorentina. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT