1 Pour Maman

Contre Chypre, Ria Mattheeuws ne pouvait pas rater le live au Heysel. D'habitude, la mère de Jan Vertonghen suit les matches du petit devant sa télé à Tielrode. Parfois... distraitement : " J'ai mon sudoku prêt car deux heures de foot, c'est long, d'ailleurs pour la 1re cap de Jan j'ai loupé la Brabançonne... car je changeais mes pneus au garage ! " Distraite mais gourmande : " J'attends que Jan atteigne les 100 caps, il mérite le brassard de capitaine. " C'est aussi elle qui avait scotché les photographes en droppant jadis son fils... dans sa vieille Toyota déclassée à l'argus : " Jan est resté simple, lors des stages il dort à la maison, sa chambre de gosse a gardé ses posters... même si, depuis, j'ai posé un lit double. " Au jardin, Jan tape encore la baballe avec son aîné Ward, buteur du Kruibeke voisin. Qui a battu Buggenhout 4-0 dans le choc au sommet. Tarif Diables.
...

Contre Chypre, Ria Mattheeuws ne pouvait pas rater le live au Heysel. D'habitude, la mère de Jan Vertonghen suit les matches du petit devant sa télé à Tielrode. Parfois... distraitement : " J'ai mon sudoku prêt car deux heures de foot, c'est long, d'ailleurs pour la 1re cap de Jan j'ai loupé la Brabançonne... car je changeais mes pneus au garage ! " Distraite mais gourmande : " J'attends que Jan atteigne les 100 caps, il mérite le brassard de capitaine. " C'est aussi elle qui avait scotché les photographes en droppant jadis son fils... dans sa vieille Toyota déclassée à l'argus : " Jan est resté simple, lors des stages il dort à la maison, sa chambre de gosse a gardé ses posters... même si, depuis, j'ai posé un lit double. " Au jardin, Jan tape encore la baballe avec son aîné Ward, buteur du Kruibeke voisin. Qui a battu Buggenhout 4-0 dans le choc au sommet. Tarif Diables. Paria de Martinez, Nainggolan a au moins l'amour des fans : une pétition en ligne dépasse les 30.000 partages depuis une semaine. L'initiateur, un... défenseur du Sporting Tisselt (P2 Anvers), a eu l'idée à la buvette après un entraînement : après la fuite de Leekens à Bruges, il avait fait pareil pour plébisciter Gerets chez les Diables. Mais ce fut Wilmots. Inutile donc de liker la pétition, Radja : elle est pour la poubelle. Si Vanden Stock voit débarquer un clochard à la fête de Noël de Neerpede, qu'il ne le fasse pas refouler. Gino Caen, le préparateur physique engagé par Vanhaezebrouck, était venu costumé en SDF à un bal de Westkapelle, où il a coaché 5 ans. Car ce luron est l'un des ex-T1 de Provinciale les plus capés : 627 matches de... Lissewege à Koekelare via Steenbrugge, Ichtegem et Zerkegem. Caen a même son site web perso, nanti de petits mots d'Ariel Jacobs et Yves Vanderhaeghe, où il propose des modules d'entraînement. " On avait des analyses vidéo à la buvette, il nous équipait des pulsars pour courir ", narre son back de Westkapelle. Prof de gym et coach de l'équipe de l'école, il imposait des retraites nocturnes au réfectoire. Vanderhaeghe peut aussi virer sa raquette : à Courtrai et Ostende, les deux potos faisaient chaque semaine leur match... de padel. Le voeu de Vincent Mannaert de virer les play-offs a fait débat jusque... dans l'Illinois. Quatre Brugeois expatriés ouvrent à Chicago le Blauw-Zwart Midwest, premier fan-club brugeois d'Amérique du Nord : " On a déjà... 196 likes ! " ose le fondateur. On ignore si ça fera de Barack Obama, l'enfant des lieux, le prochain affilié. Ou si Ethan Horvath passera faire coucou aux fêtes de fin d'année. Une certitude : première marque de Flandre, le Club attaque le Far West. Les Diables Rouges ont tranché, ils ont retenu 11 projets parmi les mascottes dessinées par les fans : un jury désignera la poupée gagnante entre un diable, un cochon et... une frite. Affaire Nainggolan oblige, un site satyrique a proposé comme mascotte... Naingo, un nouveau doudou pour les gamins. Cette réplique miniature à crête peroxydée aboie en patois anversois et arrive trop tard aux briefings, elle apprend aussi à vos mômes à en griller une... et fournit même son kit-tatouages pour le cou. Mieux : elle a ses versions Schtroumpfs (Grand Naingo, Naingo Dormeur, Naingolette) avec... Gargamartinez dans le rôle du vilain ! Si Naingo était choisi comme emblème, Radja serait déjà sûr d'y être, en Russie, fût-ce en format textile. Sauf que, manque de bol pour notre ninja, le jury de la mascotte est présidé par... Roberto Martinez. Consécration pour les Boeren, ils intègrent les richards de Bruxelles. Ne dites plus G5, dites G6 : Zulte Waregem y entre pour un an car sur les 5 dernières saisons, l'Essevee a pris autant de points que Genk. Mais si, du coup, sa voix comptera triple (et non plus double) à la Pro-Ligue et qu'il aura une part accrue au gâteau télé des nantis, le club devra aussi payer plus d'indemnités de formation quand Dury débauchera ses pépites. Ouf, l'impôt sur la fortune reste un tabou. En trêve internationale, le Zèbre se glace à l'azote : les Carolos ont testé la cryothérapie, un bain glacé à -145 ° qui favorise la récupération. Le Dr Fred Borlée avait pécho l'idée chez ses cousins : les Borlée Twins pratiquent le bain polaire. Déjà relégué gardien réserve,Mandanda ne fera pas plus carrière sur le 400 : entré tout habillé dans le caisson, avec moufles & chaussons, Parfait a tenu... 20 secondes au lieu des 3 minutes prévues. Saloperie, ton team-building, Felice. Le hooliganisme moderne revêt d'étranges visages. En août, un car du Beerschot avait été caillassé par le noyau dur de l'Antwerp : le leader croupit en taule, il bossait aussi à Schoten comme... coach de jeunes ! Ses potes crient à l'amalgame : " Dieter est un super-Papa et un T1 modèle. " Mais si ses U15 jouent dur, on sait pourquoi. À l'Union St-Gilloise, un fan quasi sexagénaire a pris 3 mois d'exclusion des stades pour un gobelet plastique vide jeté dans l'euphorie d'un but marqué. Alain Davignon est brisé : " J'ai vu 2.012 matches de l'Union, je n'en ai pas raté un depuis mon service militaire, mon grand-père était abonné dès 1920. " À la Cellule Foot, on rétorque qu'un simple gobelet peut mettre le feu aux poudres. Suspendu jusqu'en décembre, Davignon a tranché : " J'irai à la pêche. " Ne pas oublier les gobelets d'asticots. Repassé par sa villa de Moorslede durant la trêve, Maxime Lestienne s'est rappelé à ses voisins lors d'une petite fête organisée chez lui. Interpellé deux fois par la police locale pour tapage nocturne, le doux Max s'est fait verbaliser pour insultes répétées aux gentils matons. Du temps du PSV, Lestienne avait passé une nuit en cellule après une baston urbaine. À Kazan, c'est plus pratique : les keufs ne parlent que ruskov. Thomas Meunier révèle pourquoi, de Virton, il avait choisi Bruges au lieu d'Anderlecht ou du Standard : " J'ai dit à mon agent de me placer le plus loin possible de chez moi, en Belgique c'était Bruges. " Notre gars de Paname aime l'aventure : " J'ai signé au PSG mais si le meilleur club d'Europe avait été... finlandais, je serais en Finlande. " Résumons : si Toto était né mouscronnois, il aurait fait Lommel. Et si le Qatar kiffait les Lapons, Meunier prendrait ses bains dans des geysers. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT