1 Vol 714 pour Abidjan

Pour rejoindre son port d'attache ivoirien, Marc Wilmots aura bien besoin de l'avion présidentiel. Yellow Time, la petite compagnie aérienne dont le couple Wilmots détenait 25 % des parts après injection de 140.000 euros sur leurs deniers, s'est crashée après seulement un an de vol. Le concept, basé sur des mini-vols à bas prix pour particuliers, n'a jamais décollé : les tarifs restaient trop élevés. L'habitude, pour notre Willy, des barèmes pratiqués Houba Street ? Au vrai, le coucou de Yellow Time eût été trop exigu pour tout charger : car la condition d'embauche de Don Marco étant qu'il crèche à Abidjan, toute la smala Wilmots va déménager de sa fermette de Gingelom. Et si même les fistons Reno et Maarten signent à l'ASEC Mimosas, le Standard devra bien constater qu'il ne peut rien contre un nouvel exode.
...

Pour rejoindre son port d'attache ivoirien, Marc Wilmots aura bien besoin de l'avion présidentiel. Yellow Time, la petite compagnie aérienne dont le couple Wilmots détenait 25 % des parts après injection de 140.000 euros sur leurs deniers, s'est crashée après seulement un an de vol. Le concept, basé sur des mini-vols à bas prix pour particuliers, n'a jamais décollé : les tarifs restaient trop élevés. L'habitude, pour notre Willy, des barèmes pratiqués Houba Street ? Au vrai, le coucou de Yellow Time eût été trop exigu pour tout charger : car la condition d'embauche de Don Marco étant qu'il crèche à Abidjan, toute la smala Wilmots va déménager de sa fermette de Gingelom. Et si même les fistons Reno et Maarten signent à l'ASEC Mimosas, le Standard devra bien constater qu'il ne peut rien contre un nouvel exode. La Pro Ligue veut insuffler son esprit de gagne à tous ses métiers : Pierre François vient d'imaginer le Prix du plus joli... Gazon. Dès la saison suivante, coach et capitaine visiteurs ainsi que le délégué du match coteront le pitch qu'ils auront foulé. En bout de saison, on additionnera les râteaux : à suivre bientôt, un mercato spécifique des jardiniers ? Et à quand le Trophée de la Banquette la mieux chauffée, celui du Speaker au plus joli Vibrato ou du Traceur de Ligne marchant le plus droit ? Le scouting fin de Francky Dury a encore opéré en Coupe. Mais son dernier transfert en date n'était pas sur le pitch contre Ostende, il était passé quelques jours plus tôt dans le vestiaire de l'Essevee : Geir Jordet, un psychologue norvégien auteur de recherches sur... la gestion émotionnelle des séances de tirs au but, est venu donner un clinic à Leye & ses potos. Le message : " Fêtez bruyamment chaque péno réussi, de la même manière que vous le faites lors des arrêts de votre propre portier, cette image insuffle une énergie positive à votre groupe en faisant ressentir à votre tireur qu'il n'est pas seul... et du coup, la tension négative augmente aussi chez l'opposant. " De fait, le groupe à Dury a explosé à chaque frappe. Et depuis les fjords, un invisible sorcier suivait tout en livestream derrière son PC... Vendredi, les Gantois ont partagé les attractions et les auto-tamponneuses avec les fans à la Foire de la Ville : nickel pour se faire pardonner une phase classique chaotique et relancer aux guichets la vente des mini-abonnements pour les play-offs. Très sollicité par les fans, Hein Vanhaezebrouck en a profité pour... refuser tous les autographes. Des fois qu'un Michel Louwagie grimé se soit mêlé à la foule pour lui glisser un contrat-type pour l'an prochain... Qui a dit que la FIFA d'après-Blatter menait la purge financière ? Steven Martens, l'homme des méga-primes pour Diables, a été débauché par un chasseur de têtes et devient le 1er mai Directeur Technique à Zürich. Et on précise bien : Technique, pas Financier... Son successeur à Laeken, lui, fait joujou avec ses jolis ordis : Koen DeBrabander veut que les séances des comités disciplinaires se déroulent... par Skype, pour limiter les déplacements multiples (première instance, appel, évocation) des joueurs et avocats. Mais gare aux bugs... et aux sosies. Pour les petits clubs désirant rénover leurs installations, le CEO a élaboré des dossiers-types pour trois tailles de stades, avec tarif de base, cahier de charge et prix des matériaux. Prions juste que le chapitre sur les procédures de permis n'ait pas été rédigé par les experts de Ghelamco. Façon Euro-Stade 2020 à tout le moins. Les fans molenbeekois n'ont pas oublié ses cavalcades avec le RWDM griffé Vandereycken que le poilant René avait même ramené en Europe. Frédéric Pierre ne court plus droit : le Brabançon a pris 34 mois de prison avec sursis pour avoir causé un accident de la route mortel. L'haleine chargée et le sang imbibé, Pierre revenait d'une journée passée aux... fléchettes électroniques. Même lors de ses 8 caps de Diable Rouge, Fred n'avait collecté que 2 succès... contre Chypre et Saint-Marin. Destin pourri. Après son Soulier d'Or belgicain, Sven Kums lorgne le Prix Photo de la Botte. Passionné de jolis clichés, l'ex-Gantois a immortalisé quelques vestiges, sites naturels et monuments lors de ses balades en région d'Udine. Au point que ses meilleurs tirages sont exposés actuellement au stade d'Udinese... et que la Région du Frioul en a fait le thème de sa campagne touristique. Reste à voir si, à son retour à Watford cet été, Kums aura autant d'idées pour fixer le smog londonien. Tu joues, sinon rien : privé de match contre la Grèce, Eden Hazard s'est même fait refouler, à la mi-temps, de... l'Espace VIP par le steward responsable du filtrage par badges. Eden a fini par se faufiler via la salle de presse et la complicité de quelques journalistes. Plus simplement, Hazard aurait dû appeler Bart Verhaeghe : les stewards un peu zélés, le vice-Président en fait son affaire. Même si, quand ça le prend à Lokeren, ça finit en justice. Mais par un non-lieu bien sûr. Chahuté par les fans mancuniens pour son coude baladeur et son pied grossier, quasi parti en janvier rejoindre son pote AxelWitsel à Tianjin, MarouaneFellaini a bien la bougeotte : Big Mo revend maintenant son grand domaine dans le Manchester champêtre. Prix de base : 2,7 millions d'euros. Le lieu, acquis voici 3 ans à un ex-joueur anglais champion du monde en 1966, abrite 6 chambres, un home-cinéma et des salles de détente. Et bien sûr... un salon de coiffure 6 fauteuils, fréquenté spécialement chaque semaine par le coupe-tifs perso à Marouane. Lequel barbier se cherche du coup un nouvel employeur pour le futur. Aux dernières nouvelles, Ryan Giggs n'a pas fait offre pour le lot. En voisin, le Gallois dispose déjà de son domaine privé juste à côté de chez Felli. Mais très probablement exempté de salon de coiffure. Trop dégarni, le Gallois n'en aurait pas l'usage. Après avoir, sans succès, glissé son CV sur le bureau de Herman Van Holsbeeck à Neerpede, ElliotVanStrydonck se recase chez JohanWalem. Le défenseur des Red Lions, médaillé d'argent olympique à Rio, joue le consultant externe pour le staff des Diablotins : " Je veux transmettre l'amour du pays et du maillot, je leur ai conté notre parcours au Brésil, les joueurs voulaient même toucher ma médaille. " PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT