1. Les femmes et les enfants d'abord

Plutôt gris en championnat, Gand se colore dès qu'il monte en Europe. Pour le match contre Tottenham à Wembley, les Buffalos crèveront un plafond britannique : les tickets filent comme des petits pains, le record de 85.512 spectateurs des Spurs face à Leverkusen début novembre est menacé. Avec 7.000 fans qui passeront la Manche, les Gantois vont aussi graver une page de leur histoire : à l'image des Red Devils Villages pour les joutes de l'équipe nationale, le club buffalo aura son village de supporters dans le quartier Wembley, avec ses rues barrées et son café bleu-blanc. Un fan-club flandrien a même affrété un bateau sur la Tamise pour faire savoir au Tout-Londres que les Buffalos sont là. Car, on l'avait vu lors du titre, à Gand on ne célèbre pas d'événement sans sortir les chaloupes. Gare, Capitaine : chez la Queen Mum, on navigue à gauche.
...

Plutôt gris en championnat, Gand se colore dès qu'il monte en Europe. Pour le match contre Tottenham à Wembley, les Buffalos crèveront un plafond britannique : les tickets filent comme des petits pains, le record de 85.512 spectateurs des Spurs face à Leverkusen début novembre est menacé. Avec 7.000 fans qui passeront la Manche, les Gantois vont aussi graver une page de leur histoire : à l'image des Red Devils Villages pour les joutes de l'équipe nationale, le club buffalo aura son village de supporters dans le quartier Wembley, avec ses rues barrées et son café bleu-blanc. Un fan-club flandrien a même affrété un bateau sur la Tamise pour faire savoir au Tout-Londres que les Buffalos sont là. Car, on l'avait vu lors du titre, à Gand on ne célèbre pas d'événement sans sortir les chaloupes. Gare, Capitaine : chez la Queen Mum, on navigue à gauche. On savait qu'après chaque sacre, Michel Louwagie enfilait son moule-bite et plongeait dans la Lys. Mais on ignorait que chaque 8 janvier, il sortait son costume de Père Noël. Ce jour donc, le téléphone sonne chez Darko Bjedov, le Depoitre serbe recruté à Gand : " C'était la Noël orthodoxe, j'ai cru à une blague, à Belgrade c'est comme si je signais au Real. " Pour saluer ses partenaires, le Serbe a même emmené... l'album Panini Champions League de son fiston. Et donc oui : le gus qui marque contre Charleroi, c'est " Mi-li-ce-vic ". Ils osent quand même, au Cercle : " Depuis tout petit, Mboyo supporte nos couleurs, c'est un rêve de gosse qu'il concrétise ", résume le communiqué du transfert. Le Cercle, c'était bien le truc où les joueurs connaissent mieux le nom des supporters que l'inverse ? En attendant, Petit Pelé se contredit un peu : quatre jours plus tôt, il avait refusé l'Union Saint-Gilloise, car son agent l'estimait " trop fort pour la D1B ". Sauf que pour l'instant, les Jaunes et Bleu sont plus près de se maintenir que les petits bonshommes verts. Motif d'espoir pour Ilombe : dans le passé, le Cercle a relancé Eidur Gudjohnsen et...Didier Six. Avec José Riga, le Bruxellois peut compter sur un coach coopératif : c'est Venanzi qui avait insinué qu'il avait aligné Legear contre pépettes. Une certitude : après Koen Daerden jadis, la Venise du Nord se spécialise dans les tout cassés à 4 millions. Malgré le régime Aspire dont on devine les préceptes sur l'alcool, Eupen est le club de D1 écoulant le mieux son houblon. Une association de consommateurs, sans doute quelque peu désoeuvrée, a comparé le prix de la chope d'un stade à l'autre : Eupen pratique le godet le moins cher (6 euros le litre) alors qu'à l'autre bout du comptoir, St-Trond sert les pintes les plus coûteuses (8,8 euros/litre). Confirmation : le Panda a une meilleure descente que le Canari. Preuve que, quand il valse lors des afters du Stayen, Duchâtelet carbure à d'autres substances ? Toujours dernier malgré son premier succès depuis 4 mois, Mouscron joue la tête rayon pils (7,2 euros/litre, 2e) devant Gand (7,3, 3e). Et au moins au bar, Anderlecht (7,6 euros) devance Bruges (8)... même si le cafetier du Club, toujours au taquet, conteste le comptage des enquêteurs : ses demis seraient plus grands ! Asile du premier hôpital psychiatrique de Belgique, Geel abrite toujours quelques fêlés du cuir. Luc Kempen, un habitant du lieu, vient de mettre à jour sa base de données foot : on y trouve 2.234.634 feuilles de matches (de D1 aux Provinciales incluses), concernant 265.026 rencontres belges et 50.481 joueurs. " J'y passe 8 heures par jour, je m'y mets dès mon retour du boulot ", explique cet ex-délégué de Geel qui, au départ, compilait ces stats pour ses dirigeants. Le gus traite 120 matches par week-end et est devenu une source pour nombre de clubs et journalistes : " J'aimerais remonter à 1895 mais il me faudrait... 250 ans pour tout compiler ", explique la fada. Qui précise en clin d'oeil : " La seule chose que mon site ne dit pas, c'est si les joueurs sont bons ou mauvais, c'est de la pure statistique. " Des fois que certains voudraient y puiser leur mercato... Renseignements : ww.bsdb.be. Est-ce l'héritage de Reto Stiffler, son ex-Président fantôme adepte du banc solaire ? Ou les habitudes de feu Louis-Dreyfus dans les banques suisses ? Entre Marin et Danilo, le Standard a signé un 3e transfert entrant plus discret : un partenariat avec... un horloger helvète. Les montres Louis Erard, " qui magnifient le temps au travers de superbes réalisations " (sic), équipent les employés rouches. Plus d'excuse donc si une transaction se signe à minuit une le 31 janvier. Sauf que contre Bruges, les Liégeois étaient encore au rythme suisse. Six minutes contre St-Trond, Adrien Trebel a pu montrer son n°25 au public mauve. Son 23 fétiche de Sclessin étant déjà pris par Boeckx, le rouquin a opté pour le maillot porté avant lui par Mbokani, Pablo Chavarria, Stijn Meert, Frédéric Pierre et... les portiers réserves Zitka, Van Steenberghe, Bruzzese et De Coninck : Adrien, tu choisis quel destin ? Le fan-shop mauve, lui, propose le flocage gratuit à l'achat d'une chasuble de l'ex-capi-rouche : juste pour être sûr qu'on ne la brûle pas dans certains cafés ? Il y a des semaines comme ça. Pour chercher sa victoire chez le cador roularien, l'Union avait des raisons d'être boostée : les Saint-Gillois avaient deux décès à honorer. Le Parc Duden a perdu son légendaire speaker connu de tous sous le sobriquet de René... Micro : sur la Butte, ce devait forcément être un lointain cousin de Madame Chapeau. Pour l'anecdote, des décennies durant, le gus prononça Genk et Geel avec J comme dans Jodoigne à la grande hilarité du public. Moins léger, l'Union a aussi inhumé la fillette de son avant Freddy Mombongo : la nouveau-née se battait depuis huit mois contre la mort. Son papa n'en avait jamais fait état auprès de ses partenaires ou du staff et, devant ses absences répétées, le club avait fini par... le limoger. Avant d'apprendre la sinistre nouvelle. Il y a de ces C4 particulièrement malvenus. Il était arrivé en Belgique comme réfugié et empilait de briques sur les chantiers. Aujourd'hui âgé de 36 ans, Elimane Coulibaly ne renonce pas à sa carrière de footeux : sur son Twitter, le Sénégalais fait offre de services auprès de " tout club de D1 ou D2 cherchant un avant expérimenté ". David Hubert et Guillaume François avaient aussi utilisé leur oiseau bleu : le capitaine hurlu s'est recasé mais l'ex-flanc carolo s'est retrouvé au Beerschot, en D1 amateur. À chacun son destin. Après l'investiture de Trump, on peut parier que les Donald vont fleurir chez les nouveaux-nés US. Séduit par la course folle du Brugeois à Leicester, un couple de fans a baptisé son nourrisson... Izquierdo : l'Etat-Civil de Bruges n'a pas fait de difficultés... de quoi achever de convaincre les gens du Cercle de la partialité de la Ville. Reste à voir si, après la promenade des Gazelles à Sclessin, les Jelle, Ruud et Wesley vont proliférer. Moins probable qu'à Liège où Guillaume et Hubert étaient moins courus à la Maternité dimanche soir. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT