1 Qui ne chante pas...

Les tirages de gueule de De Bruyne, les frappes non cadrées de Lukaku et le flop gallois de Lille ont eu raison des fans belges : depuis l'EURO, 1895, la Fédération des Supporters des Diables, a perdu... 10.000 de ses 27.000 membres ! Un Président de fan-club local explique : " Pour vivre un match en France, il fallait être affilié ; comme beaucoup d'entre nous savent qu'ils n'iront pas en Russie, ils n'ont donc pas renouvelé leur badge. " Un psychologue du sport étaye : " Il y a un vrai désamour, il faudra que les Diables aient une grande chance de gagner le Mondial pour que les fans reviennent. " En résumé, Coach Bob a tout intérêt à transformer en actes ses belles promesses de soulever le Trophée FIFA. À moins que le trésorier de Houba Street ne chausse lui-même ses boots pour en refaire une équipe de vainqueurs.
...

Les tirages de gueule de De Bruyne, les frappes non cadrées de Lukaku et le flop gallois de Lille ont eu raison des fans belges : depuis l'EURO, 1895, la Fédération des Supporters des Diables, a perdu... 10.000 de ses 27.000 membres ! Un Président de fan-club local explique : " Pour vivre un match en France, il fallait être affilié ; comme beaucoup d'entre nous savent qu'ils n'iront pas en Russie, ils n'ont donc pas renouvelé leur badge. " Un psychologue du sport étaye : " Il y a un vrai désamour, il faudra que les Diables aient une grande chance de gagner le Mondial pour que les fans reviennent. " En résumé, Coach Bob a tout intérêt à transformer en actes ses belles promesses de soulever le Trophée FIFA. À moins que le trésorier de Houba Street ne chausse lui-même ses boots pour en refaire une équipe de vainqueurs. Les 2 buts de Bailey à Vienne n'ont rien rapporté à Genk, mais lui y a mis toute sa rage. À 13 ans, le prodige jamaïcain avait tenté de se caser au Rapid local mais son test fit plouf. " Le club n'a jamais payé notre hôtel ", narre son père : " On a dû dormir sur un quai de gare, Leon était choqué et était méga-motivé jeudi. " Pour le retour du 24 novembre, un Viennois averti en vaut deux. Elle est bien, la gare de Genk ? Qualifiées pour l'EURO, les Red Flames percutent aussi côté bla-bla : " On rattrape notre retard physique sur les Diables, on les vaut techniquement, tactiquement on est même plus fortes ", ose la capitaine Aline Zeler. Quoi, encore des critiques sur les lacunes de Wilmots ? Non, la fillette se base sur les nombreuses joueuses actives à l'unif : " Le niveau intellectuel est plus élevé, on réfléchit et on se corrige en permanence. " Pas sûr que Lukaku et Mignolet avalent la critique : un site anglais glisse le duo parmi les footeux les plus futés. Romelu le doit à son diplôme en tourisme & relations publiques et aux 5 langues qu'il parle. Simon, lui, dit merci à son Master en Sciences Po KUL et à sa maîtrise de 4 idiomes. Et non : notre Vince The Prince, l'homme qui peut et sait tout, ne figure pas dans le ranking... Associé à Luis Oliveira en équipe nationale, il campait ce que Leekens appelait ses " avions ". Roi de la pénétration profonde et de la percussion ascensionnelle, Emile Mpenza a gardé la thématique pour justifier quelques brossages de séances lors de son transit à Plymouth : " Un jour, son agent m'a informé qu'il ne pouvait pas s'entraîner car il souffrait... d'une érection prolongée pour usage de viagra la nuit précédente ", révèle, hilare, son coach de l'époque. Avec sa compagne courant les jumpings équestres, Emile baigne toujours aujourd'hui parmi les étalons. À l'époque de Schalke, il avait planté sa Ferrari de nuit contre un arbre : sur le coup, c'était à cause d'une " biche " qui traversait la route. Sacrée poutre. Chez les flics, on appelle ça la matraque. Sale temps pour Wilmots : notre Marco, qui goûte un farniente bien mérité dans son pré de Jeuk, se fait citer partout... mais dans les clubs de branques. Après avoir été présenté à Tubize par un agent en mal de mauvaise pub, Willie a vu son nom circuler... à Westerlo avant que Mathijssen n'y signe : un Kampfschwein au pays des Coqs, ça sent la ménagerie. Mais oui : Vic Swerts, un producteur de... joint silicone pompant son oseille dans le club campinois, comptait péter son porteflouze pour ramener dans son no man's land le king du 4-3-3 sauce cash betaald. Car oui, le nouveau Président veut faire de Westerlo un club du subtop - sous-question : de D1A ou de D1B ? En attendant, c'est Tonton Jacky qui s'y recolle : " Je suis le roi des missions à court terme ", clame le gus. Faut donc déjà démarcher un successeur ? Pour gommer ses foirages de Leicester, Ludovic Butelle est passé par Mouvaux (Tourcoing). Le club local abrite son gamin : le portier brugeois y donne bénévolement chaque jeudi entraînement aux gardiens de l'Académie. " C'est ce football d'en-bas que j'aime, ça me permet de décompresser après les matches " : surtout après ce mercredi noir ? Pas sûr que son atelier du jour causait des sorties aériennes aux six mètres. Oui, au Texas flandrien, le derby Zulte-Courtrai vaut bien un Celtic-Rangers ou un Liverpool-Everton. Avant le choc de samedi au Gaverbeek, des coquins courtraisiens avaient repeint le panneau Sortie 5 de l'Autoroute E17 : " Waregem " devenant... " Boeregem ", hommage peu voilé aux Dury Boys. La Direction des Routes a moins ri : plainte contre X a été déposée, les malfrats risquent bonbon. Kaya et Leye leur ont déjà tapé un 1er PV. Grandeur jouxte souvent décadence. Meilleur buteur de phase régulière 2009-10 avec Bruges, présélectionné pour le Mondial 2010, Dorge Kouemaha a été jugé trop court dans son test à... Berchem Sport (D2 amateur). Avant cela, le Camerounais s'était perdu à Limassol (Chypre) et à Foolad Ahvaz, en D1 iranienne... et aucun Mogi Bayat dans le coin pour le tirer du pétrin. Mais qu'est-ce qu'il a(vait), ce Dorge ? Si, à sa prochaine blessure, De Bruyne entend le Doc de City lui causer catalan avec un fort accent teuton, King Kev ne devra pas s'étonner : les Citizens ont débauché comme médecin-chef l'ancien toubib... d'Eupen. Eduardo Mauri, un proche de Guardiola, a été hélé par son Pep pour soigner les éventuels éclopés d'un tiki-taka mal ampoulé. Ex-joueur de l'Espanyol, Mauri vivait en Catalogne et passait voir les Pandas deux fois par semaine. Déjà que le Kehrweg s'était spécialisé en récup à prix blanc de pépés flingueurs de Liga, v'là qu'ils refilent leurs druides aux grosses écuries. Pas de doute : Aspire est le futur du foot mondial. Eupen et son ex-doc ont juré de garder le contact : ouille, l'Alliance va récupérer les pieds tordus mancuniens. Joe Hart a signé à temps à Torino au risque de se retrouver Panda. Façon Victor Valdès ? Pour son prochain voyage chez le Dalaï-Lama, Alexander Scholz aura un budget limité et devra reprendre sa vieille Nissan Micra : sa prime de victoire du match à Lokeren, il ne la verra pas. Le team-manager rouche avait omis d'actualiser la liste des 25 joueurs remise à la Pro-Ligue après le mercato. Suspendu 8 jours plus tôt contre Genk, le Danois n'y figurait pas. C'est pratique d'avoir des noyaux de 34 pros. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT