1 Allô Maman Bobo

Les philosophes de Houba Street ont débriefé l'Euro : ils sont formels, le raté avait pour cause la scoumoune de la tétine. Trop de Diables jeunes papas auraient déprimé de ne pas voir bimbo & moucheton vu les interdits de Papy Willie : ainsi, De Bruyne aurait eu trop mal sans Michèle & MasonMilian, du coup Kevin aurait chaussé ses pieds carrés. CQFD, Roberto Martinez a promis de réduire les mises au vert et de multiplier les visites familiales durant les tournois, façon Mannschaft et ses bungalows bâtis rien que pour les WAGS et la marmaille. On nous aurait donc menti : cet Euro de naze n'était pas lié à la guéguerre Eden-Kevin pour le poste 10. Par contre, rayon libres sorties, Willie a mieux percuté que Bob : à l'Euro, Meunier et Batshuayi avaient conclu leur escapade par un contrat. Alors que Witsel attend toujours le feu vert du Zenit...
...

Les philosophes de Houba Street ont débriefé l'Euro : ils sont formels, le raté avait pour cause la scoumoune de la tétine. Trop de Diables jeunes papas auraient déprimé de ne pas voir bimbo & moucheton vu les interdits de Papy Willie : ainsi, De Bruyne aurait eu trop mal sans Michèle & MasonMilian, du coup Kevin aurait chaussé ses pieds carrés. CQFD, Roberto Martinez a promis de réduire les mises au vert et de multiplier les visites familiales durant les tournois, façon Mannschaft et ses bungalows bâtis rien que pour les WAGS et la marmaille. On nous aurait donc menti : cet Euro de naze n'était pas lié à la guéguerre Eden-Kevin pour le poste 10. Par contre, rayon libres sorties, Willie a mieux percuté que Bob : à l'Euro, Meunier et Batshuayi avaient conclu leur escapade par un contrat. Alors que Witsel attend toujours le feu vert du Zenit... Sûr, le 3-5-2 est l'avenir du foot européen. L'UEFA a convié Vanhaezebrouck à son forum annuel des coaches pour débattre du foot et de ses tendances futures. Sourire aux oreilles, notre Hein a pris la pose entre Mourinho, Enrique, Ancelotti, Ferguson, Wenger, Benitez et Zidane. Le panel aurait plaidé pour la suppression de prolongations avant les tirs au but, vu les calendriers chargés. On ignore si Hein a révélé son secret du petit train sur corner. Le foot moderne est un vrai truc de spécialistes : désormais, le T2 de Toulouse a pour mission de sonner Lukebakio... chaque matin à heure fixe pour être sûr que le néo-transfuge du TéFéCé est réveillé et alerte pour le rassemblement au club. Cette clause a été voulue par Anderlecht dans le contrat de prêt, afin que d'ici un an, le grand Dodi retrouve Neerpede en professionnel exemplaire et accompli. Qu'il se rassure, ce genre de mesure est l'exclusive des tout grands. Pour sa 1re rencontre ratée avec DickAdvocaat, VincentKompany avait reçu un radioréveil en guise de cadeau de bienvenue. Et avec JohanBoskamp comme coach, WalterBaseggio devait passer chaque jour sur la balance. Histoire de s'assurer qu'il n'avait pas abusé de mousse et crème glacée à l'heure du pousse. Avec tableau d'amendes correspondant. Au moins ChristianBenteke aura appris un truc de Wilmots : la nue-propriété consanguine. Racheté par son père à Jodoigne quand il était petit, Willie fut le 1er footeux belge à s'appartenir et à négocier lui-même ses transferts. Big Ben a dû y penser en rachetant à Zulte son frangin Jonathan pour 100.000 euros... et le loger illico dans ses jupes à Crystal Palace. Musonda Père ne faisait rien d'autre en imposant à Chelsea ses fistons Tika & Lamisha... comme condition pour signer son troisième Charly Ju- nior, seule vraie pépite de la smala. Stamford Bridge a dégusté dans ce rayon : Thierry Hazard avait casé Thorgan dans la foulée d'Eden. Sauf que Killian a dû se contenter de Zulte, du White Star et d'Ujpest. Tiens, c'est quoi le plan pour le petit dernier Ethan ? Dire que, pour revenir à Benteke, la base du deal était juste... une vanne de Dury. Que le grand Chris a pris au mot. Après la lutte contre le cancer et la sécurité routière, le Club Bruges s'attaque au décrochage scolaire. Cette saison, les 240 jeunes de son Académie auront comme sponsor-maillot le nom d'un réseau d'assistance scolaire à domicile. Bednet propose aux kets de 6 à 18 ans, victimes d'un accident ou d'une maladie de longue durée, de poursuivre leur scolarité par webcam connectée à la classe. Ils peuvent suivre la leçon sur leur PC, zoomer sur le tableau noir et poser des questions en live au prof. " Nous formons nos jeunes pour la vie plus que pour le foot ", explique le chef du projet au Breydel. De là à penser que les jeunes Gazelles cacheront des copions derrière leur ordi. Ou que MPH les poussera à brosser des cours pour davantage s'entraîner... Pour vivre notre fessée espagnole, 45 Chinois étaient au Stade Roi Baudouin jeudi. Malgré la passivité des Diables, rien à voir avec ZheyunYe : la délégation bridée négocie un Belgique-Chine amical pour mai 2018. La Fédé chinoise a les biftons tout prêts : nickel pour payer le dédit de Martinez si Coach Bob échouait dans ce titre mondial qu'il nous a quasi promis. Un peu comme ce Belgique-Espagne servait à financer le C4 à Willie. Qui a doublement savouré jeudi.Même s'il sirote son été indien, Marc Wilmots devrait quand même mieux surveiller son copain JorgeMendès : ainsi, un agent aurait récemment proposé le CV de notre Willie... à Tubize ! Le même manager-plaisantin prétendait aussi avoir mandat pour... FernandoMorientès. Pour Wilmots, le DT du Stade Leburton a repéré illico le coup tordu : chacun sait, depuis son passage à la Fédé, que Marco vomit Tubize. Et n'aime que Neerpede. Le drame de Caterpillar Gosselies (pour info, ex-sponsor du Sporting Charleroi...) résonne jusqu'au Mambour : Mehdi Bayat propose de réengager quelques licenciés au sein de son personnel. Et appelle les partenaires du club à pratiquer l'outplacement : " Toute la région doit se mobiliser. ". Et si l'un d'eux démontrait du talent cuir au pied, Mogi aurait aussi 7 % sur le contrat ? Sûr, avoir co-nominé BobMartinez vous donne une dimension sociétale. Faire offre publique de son propre corps marche parfois chez les footeux. Rentré bredouille de tests outre-Manche, GuillaumeFrançois avait tweeté son CV : " Ouvert à toute proposition ". Pour finir... en série amateur : le voici au Beerschot, où il a déjà joué 3 ans... avec la faillite comme débouché. Déjà buteur dimanche à Sprimont, l'homme sait que si le Kiel devait re-tanguer, il lui reste son bizness XBody pour remplir la soupière. Et sa jolie hockeyette pour le consoler. En route vers Westerlo, Ibrahima Conté a bifurqué à 124° à gauche pour foncer signer à Ostende. La raison n'est pas forcément footeuse : pour son 1er entraînement, le Guinéen a brillé lors d'une séance de... zumba orchestrée par une candidate Miss Flandre Occidentale pour une oeuvre au Cambodge. Pour le seconder dans ses karaokés aux business-seats de son nouveau stade, Marc Coucke sait déjà qui convoquer. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT