1 Un Bob pour Willie

À l'IBSR, ils prient que les Diables se fassent vite sortir à l'EURO. Car l'Institut Belge pour la Sécurité Routière a calculé que, lors des soirs de service des WillieBoys, les accidents de la route... doublent en nombre. Et particulièrement les crashs dus à l'alcool : à force de faire parrainer notre foot par de la bière, faut plus s'étonner... Du coup, prenez-en de la graine : la police va mener des contrôles-marathons durant l'épreuve, spécialement sur les routes vers les écrans géants. Les Diables apparaîtront dans des clips de sensibilisation : ex-roi du champignon sous le maillot ostendais, JordanLukaku y prendra-t-il part ? Pour montrer l'exemple, MarcWilmots peut aussi désigner son Bob : Madou conduira-t-il le bus des Diables ? Ça ferait (encore) des bonus pour le directeur communication de Laeken.
...

À l'IBSR, ils prient que les Diables se fassent vite sortir à l'EURO. Car l'Institut Belge pour la Sécurité Routière a calculé que, lors des soirs de service des WillieBoys, les accidents de la route... doublent en nombre. Et particulièrement les crashs dus à l'alcool : à force de faire parrainer notre foot par de la bière, faut plus s'étonner... Du coup, prenez-en de la graine : la police va mener des contrôles-marathons durant l'épreuve, spécialement sur les routes vers les écrans géants. Les Diables apparaîtront dans des clips de sensibilisation : ex-roi du champignon sous le maillot ostendais, JordanLukaku y prendra-t-il part ? Pour montrer l'exemple, MarcWilmots peut aussi désigner son Bob : Madou conduira-t-il le bus des Diables ? Ça ferait (encore) des bonus pour le directeur communication de Laeken. Fruit des votes des joueurs de D1, le Trophée du Footballeur Pro a plus de crédit dans les vestiaires que le bon vieux Soulier d'Or. Sauf que nos pros restent de grands facétieux. Lors du passage des urnes à Anderlecht, les joueurs mauves ont massivement voté pour... AnthonyVandenBorre pour la catégorie Espoir de l'année : " Il a quand même passé toute la saison en U21 ", a ricané l'un des votants. Jeannettes, va. La Ligue Pro a voté la fin de la plus vieille plaisanterie de notre D1 : à l'avenir, lors de leurs suspensions, les coaches seront interdits de stade. RudyCossey et PhilippeClement devront se débrouiller... ou se munir d'un téléphone à oreillette : HeinVanhaezebrouck et MichelPreud'homme ne pourront plus compter sur un team- manager faisant la navette tribune-banc ou venir eux-mêmes briefer leur adjoint à travers la grille. Terminé aussi le passage au vestiaire à la mi-temps : les T1 punis sont priés de siroter leur match à la maison, chips et apéro devant la télé. Les opérateurs se frottent les mains : le trafic de téléphonie mobile va exploser ces jours-là vers le dug-out. Reste aux adversaires à s'équiper d'un bon logiciel de décryptage pour intercepter toutes les consignes magiques. Quel staff s'équipera en premier d'un espion télécom ? Être champion de Belgique doit forcément sentir la vase. En 2008 avec le Standard, l'inénarrable AndresEspinoza donnait le ton en plongeant dans la Meuse. L'an passé, MichelLouwagie ressortait son vieux slip de dossiste émérite pour chatouiller les carpes de la Lys. RuudVormer a fait le même serment d'ivrogne : pour le titre, le Batave pique sa tête dans les canaux de Bruges. " Et malgré toutes les saletés qui s'y trouvent ... ", a-t-il appuyé. Vormer aurait même convaincu TimmySimons de l'imiter. De quoi distraire bon Timmy de ses soucis : la police a perquisitionné sa maison de Knokke et celle de ses parents, car l'équipe de cyclo-cross dont Simons est coactionnaire est engluée dans une affaire de fraude fiscale. Le vétéran brugeois a précisé qu'il était zen car il n'était aucunement mouillé. Pas comme bientôt dans le Grand Canal. Après LaurentCiman, suspendu jadis pour un petit joint en famille ou, plus récemment, le Malinois JoachimVanDamme, coupable d'avoir sniffé un petit rail récréatif, certains footeux se spécialisent aussi dans le bizness de chnouf. Le Virtonais Jean-FrançoisMbuba (8 buts cette saison) risque la prison car la police a découvert... 58 kg de cannabis dans un garage loué à son nom. C'était en 2015 à Roulers, du temps où le gus évoluait chez FrankyVanderElst. Au vrai, il s'agirait d'une basse vengeance d'une ex du joueur : la niaise aurait vendu la mèche aux enquêteurs... pour un trafic qu'elle organisait elle-même. Le jugement est pour le 7 juin : Mbuba risque 30 mois de cabane. Sale coup pour le joueur : selon son avocat, il négocie justement avec des clubs de D1. Quoiqu'avec un petit beuh dans la cafetière, il pourrait en empiler des pions. Le Beerschot-Wilrijk prend congé de son légendaire préposé-matériel : à 84 ans, le célèbre JosVanHout est fatigué. Ses diatribes mâchonnantes en sabir local cartonnent toujours sur YouTube, sa page Facebook collectionne les like. Si Joske s'arrête, c'est qu'il a trouvé un digne successeur : un Espagnol originaire du même village... que JuanLozano. Ce serait bien la première fois qu'un Lozano porterait les malles pour ses équipiers.Après l'enfer du Breydel, JohanVerbist range son sifflet sans regret. " J'arrête tout : même siffler chez les petits, je ne veux plus, certains parents au bord des terrains sont pires que certains T1 de D1 que je ne citerai pas... " Celui qui, petit, se rêvait ErwinVandenbergh avait débuté à 17 ans en arbitrant des Pré-Minimes : " J'ai sifflé un hors-jeu... sur corner, comme joueur on ne connaît pas bien les règles du foot. " A bon entendeur... Vienne a marqué son destin : c'est à Paris face à l'Austria que NicodeBree avait raflé la Coupe des Coupes 78 avec Anderlecht, c'est à Vienne qu'il s'est éteint à 71 ans. Gardien du RWDM champion en 74-75, il avait passé le Canal en échange de JanRuiter. C'était l'époque des grands trocs Chaussée de Ninove : il y eut aussi JeanDockx contre le trio Maurice Martens-Gérard Desanghere-Jacques Teugels. Avec JohanBoskamp, un autre traître molenbeekois, De Bree avait encore revêtu le tricot mauve comme coach des gardiens de 93 à 97. Avec son physique de grizzly, il faisait peur à tous les avants adverses. Reconverti gérant de discothèques (" Joueur, il vivait déjà la nuit... ", témoigne HugoBroos), il assurait lui-même la sécurité mais ferma tout après une attaque à main armée. Partir, tel JohanCruijff, d'un cancer des poumons : vous avez dit classe comme mort ? Durant les vacances, les Hurlus ont intérêt à transpirer. Le préparateur mouscronnois a chargé sur le smartphone de chacun un programme personnalisé d'entretien physique, avec coach vocal intégré. Ce qu'il n'a pas dit, c'est que l'application enregistrait toutes les données, pour contrôle à la rentrée. Fini les bonimenteurs. Et surtout gare aux barbecues. Tiendrait-on là la vraie raison du désir de transfert de NoéDussenne ? Avec JordanLukaku, MarcWilmots a une garantie de coolitude : pendant que ses équipiers ostendais suivaient la divulgation de Wilmots live au spelershome, Lukaku Jr... jouait sur son iPhone aux toilettes. Et pour sûr, l'EURO de Jordan sera doré. Son unique devancier du KVO chez les Diables date des Fifties, même RogerLukaku n'était pas né : le portier PolGernay tenait les bois côtiers... en D2 quand il joua le Mondial 54 en Suisse avec les Belges. Il priva le grand StanleyMatthews d'un but lors du 4-4 face aux Anglais. Et comme Jordan, Gernay était surnommé " La Panthère " : Jordan sait ce qu'il lui reste à faire, taper Rooney & Co en France. Souhaitons juste à Jordan que son destin commun avec Gernay stoppe là : après sa carrière de footeux, le gus devint fonctionnaire... au Ministère des Finances. Vous voyez Jordan scruter vos contributions ? AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT PAR ERIK LIBOIS