1 Star de province

Du foot de Sierra Leone, on ne connaissait que le duo PaulKpaka-IbrahimKargbo du RWDM des nineties. Les Leones Stars, l'équipe nationale locale, abritent un exfiltré de notre... 2e Provinciale est-flandrienne : ayant fui à 7 ans la guerre civile pour la Belgique, OsmanKamara est affilié au FC Edeboys... et vient de gratter sa 1re cap de back droit chez les Stars (118es au ranking FIFA, entre Philippines et Thaïlande). En amical face au Malawi : " Jouer devant 20.000 personnes, ça change des 30 gars au club ", rit-il. Magasinier dans un shop G-Star, le gus est rentré au pays cet automne pour une mission humanitaire anti-ébola... et s'est fait remarquer par le sélectionneur lors d'une pause-foot : " Je rêve de signer pro en Asie, on y est bien payé " programme-t-il déjà. Face à Bambrugge, Windeke et Semmerzake, Edeboys devra donc faire sans sa mascotte.
...

Du foot de Sierra Leone, on ne connaissait que le duo PaulKpaka-IbrahimKargbo du RWDM des nineties. Les Leones Stars, l'équipe nationale locale, abritent un exfiltré de notre... 2e Provinciale est-flandrienne : ayant fui à 7 ans la guerre civile pour la Belgique, OsmanKamara est affilié au FC Edeboys... et vient de gratter sa 1re cap de back droit chez les Stars (118es au ranking FIFA, entre Philippines et Thaïlande). En amical face au Malawi : " Jouer devant 20.000 personnes, ça change des 30 gars au club ", rit-il. Magasinier dans un shop G-Star, le gus est rentré au pays cet automne pour une mission humanitaire anti-ébola... et s'est fait remarquer par le sélectionneur lors d'une pause-foot : " Je rêve de signer pro en Asie, on y est bien payé " programme-t-il déjà. Face à Bambrugge, Windeke et Semmerzake, Edeboys devra donc faire sans sa mascotte. En prolongeant StijnVreven, l'homme qui trouvait les play-offs 2 " so sexy " (sic), Waasland-Beveren voyait grand et visait même l'Europe. C'est mal barré, mais le club a quand même sa licence UEFA, en renseignant... le Stade Roi Baudouin comme point de chute. N'en déplaise aux Diables, les vestiaires laekenois seront bientôt repeints en jaune et bleu : le Heysel accueillera aussi l'Union St-Gilloise. Mais en D1B ou en D2A ? Allez comprendre. Pour gagner un topper, optez pour le mini-golf, pas pour le padle. Le mercredi précédant Anderlecht-Bruges, les 2 coaches avaient programmé un team-building sans ballon de foot. Bombardé GO mauve, SilvioProto a tiré ses potes au mini-golf de Waterloo... dont il a d'ailleurs remporté le 18 trous. MichelPreud'homme avait opté pour le padle, ce mini-tennis espagnol à balle molle, sur les courts du club racheté voici peu par... DeSutter. Objectif raté : même exilé en Turquie, Tom porte toujours la poisse à ses ex-Gazelles après avoir tiré ses années mauves sur le petit banc auprès d'ArielJacobs. Notez, MPH a échappé au pire : initialement, Proto souhaitait emmener ses sbires au... tir à la carabine, la dernière passion du portier-pêcheur. Chaud de la gâchette, YouriTielemans était-il passé en catimini au stand de tir ? Avec son 1,88 m et ses 82 kg, ses headings de bélier aussi, DorianDessoleil a de quoi chauffer ces dames. Depuis le début de saison, le stopper carolo parraine les Wallon's Girls, le tout premier fan-club 100 % féminin des Zèbres. Un geste de pure classe : " A l'époque je ne jouais même pas, m'avoir choisi est un bel hommage. " Dorian ne dit pas si sa compagne pratique le marquage-culotte lors de ses soirées de l'amicale. Marquage à l'aveugle ? Car Dessoleil parraine aussi l'équipe carolo de cécifoot, le foot pour malvoyants avec ballon truffé de grelots. Une notoriété qui le trace jusqu'à... la supérette : " On m'arrête souvent à la caisse pour causer, dire qu'il y a un an personne ne me connaissait. " Au point que Dorian veut s'inscrire dans la durée : " Comme vrai Carolo, je rêve de signer à vie au Sporting. " Pigé, Mehdi ? Preuve qu'il a gardé ses habitudes d'ex-joueur multi-opéré, MarcWilmots vient de repasser sur le billard pour un cartilage frivole : c'est la... 5e fois que notre Willie se faisait charcuter le même genou. Pour l'Euro, le coach fédéral pourra re- galoper comme naguère : au rythme où les Diables se blessent avant l'Euro, on n'est jamais trop prudent. Gaffe quand même : avec toutes ses vis internes, Marco va faire sonner les portiques anti-attentats. Malgré ses 17 roses de Taureau d'Or, SofianeHanni vit à Malines dans l'ombre d'un Messi local. Venu à l'hiver, LjubanCrepulja n'a joué que 27 minutes depuis... mais on l'arrête dans la rue : " Les gens veulent sans cesse des autographes et des selfies. " Car oui : le gus présente le faciès, la mèche et le regard un peu vide tout pareils au grand Leo, en plus il joue du gauche - plus gauchement quand même. " Comme Messi, j'aime faire jouer les autres mais je marque moins que lui, " ose sans rire celui qui a claqué... 2 pions en 3 ans au Slaven Belupo mais affiche quand même 9 cm de plus que le gnome blaugrana. Notez, notre D1 aime les sosies : outre ZinoGano (Waasland Beveren), sommé parfois d'entonner le " Formidable " de Stromae Porte Louise, l'ex-Gantois ErikJohansson signe à la place de Zlatan aux matches de la Suède. Question de faciès. Si KevinDeBruyne sème la terreur dans les lignes adverses, il la subit dans son propre tournoi. La KDB Cup, le tournoi international U15 prévu fin mai à son club formateur Tronchiennes (Gand) devra faire sans le FC Bâle : après les attentats de Bruxelles, le club helvétique craint pour la sécurité de ses petits Suisses. Le Barça, Tottenham, Benfica, Everton, Wolfsburg et Leverkusen viendront comme prévu. Vivons debout. Les Grands-Ducs préfèrent la nuit : Louis Pilot s'est éteint à 75 ans, il a gratté 337 matches pour la Maison Sclessin et nettoyait l'entrejeu du grand Standard, triple champion de 1969 à 71. MarouaneFellaini des sixties sans la tignasse, il lissait avec élégance les chevilles de Polle Gazon avant de relever sa victime : " Excusez-moi, Mr VanHimst ". Capitaine du Luxembourg au temps flou du noir & blanc, cet électricien de formation avait réussi l'improbable : tirer ses Luxos en quarts de l'Euro 64 avec des équipiers aux patronymes de chanteurs de charme, JohnnyLeonard, FernandBrosius et ErnyBrenner. Sa saison 84-85 comme T1 rouche avait le goût de la caisse noire : le scandale Waterschei éclata cette année-là. Retraité du foot, Pilot bossait sur les cours de l'or, du platine et de l'argent pour la Banque Nationale Luxo. Ce type avait le sens de l'essentiel. On lui avait promis la porte juste après son maître StevenMartens, mais BobMadou a bien négocié le virage de l'austérité à Houba Street. Loin du bruit des médias, le boss marketing vient de rempiler pour 4 ans. Un contrat signé juste à temps : à voir le tollé suscité par l'hymne des Diables pour l'Euro, un vulgaire remix de face B commandé aux frangins DJDimitriVegas & LikeMike, valait mieux assurer ses arrières. Quelqu'un a vu le GrandJojo ? Gagner une tombola au Parc n'est pas toujours signe de joie : lors d'Anderlecht-Genk, le petit Jef (12 ans) a gagné un maillot signé de StefanoOkaka et en bonus une séance-selfie avec le colosse mauve. Sauf que Jef est fan raide dingue... de Genk et qu'il a refusé tout net, et le maillot, et la pose-photo. Devant cette perche tendue, le Racing a organisé illico pour le ket une rencontre-photo avec sa vraie idole, SébaDewaest. Preuve que Genk est bien l'arme fatale de ces play-offs ? PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT