1. Okéééé !

Les journées de Laurent Colemonts sont trop courtes : outre la Pro Ligue, l'arbitre hennuyer joue aussi du sifflet en séries mineures de... hockey sur gazon. Mieux : il prend même son stick en vétérans deux fois semaine et gère les jeunes de l'Amicale Anderlecht, à deux p.c. de... l'Académie mauve. Au moins, Lolo est peinard en regard des coaches surexcités du foot : le hockey ignore le hors-jeu et pratique l'assistance vidéo. En fin de saison, Colemonts (43 ans) rangera son sifflet-foot, des images plein la caboche : Namur-Prayon (octobre 96) pour son 1er match en Nationale et Gand-Lokeren pour son baptême en D1 avec GeorgesLeekens et Franky Vander Elst en T1 vociférants à gérer. Et pour boucler son palmarès européen, un tonique duel arméno-maltais Ulisses-Birkirkara de préliminaire Europa League. Même comme 4e arbitre, ça ne s'oublie pas.
...

Les journées de Laurent Colemonts sont trop courtes : outre la Pro Ligue, l'arbitre hennuyer joue aussi du sifflet en séries mineures de... hockey sur gazon. Mieux : il prend même son stick en vétérans deux fois semaine et gère les jeunes de l'Amicale Anderlecht, à deux p.c. de... l'Académie mauve. Au moins, Lolo est peinard en regard des coaches surexcités du foot : le hockey ignore le hors-jeu et pratique l'assistance vidéo. En fin de saison, Colemonts (43 ans) rangera son sifflet-foot, des images plein la caboche : Namur-Prayon (octobre 96) pour son 1er match en Nationale et Gand-Lokeren pour son baptême en D1 avec GeorgesLeekens et Franky Vander Elst en T1 vociférants à gérer. Et pour boucler son palmarès européen, un tonique duel arméno-maltais Ulisses-Birkirkara de préliminaire Europa League. Même comme 4e arbitre, ça ne s'oublie pas. Même mort, Johan Cruijff fait des heureux. Un certain Kevin Velkeneers vient de revendre... 24 000 euros un maillot du Hollandais volant légué par son papa : Johnny Velkeneers était le stopper de Lokeren en marquage sur le Prince d'Amsterdam en 1976, quand le Barça vint jouter Daknam en Coupe UEFA. Le match fini, le gus avait troqué les tricots avec son célèbre opposant. On ignore si Jordi Cruijff a trouvé acquéreur pour écouler sa chasuble du brave Johnny. Preuve que ces play-offs 1 sont bien ceux du Club Bruges, le Breydel accueille à chaque match à domicile un chef-coq étoilé Michelin de la région, question de promouvoir le savoir-faire culinaire local. Face à Gand, c'est un chef double étoilé de La Panne qui s'y est collé : 500 VIP des loges brugeoises ont pu déguster un menu 3 services au tarif modique de 150 euros. À la carte : émincé de saumon au quinoa, pavé de cabillaud champignons et mangue au pécan comme dessert. Le cassoulet de Buffalo ne figurait pas en suggestion : les Gazelles se sont chargées de passer les plats sur le terrain, avec saisie ultra-rapide au gril. Prochaine affiche au Breydel : dans 10 jours, la venue des Boeren de Zulte Waregem. Le cuistot s'affaire déjà sur une variante de l'omelette paysanne aux 5 épices.À Zulte, Youri Tielemans a géré le milieu tranquille avec poto Steven. Mais était-ce le vrai Youri ? Car un sosie aurait tenté d'acheter une BMW et une Audi en son nom. Voici 3 semaines, lors de la retraite avec les Diablotins, le prodige mauve s'est fait piquer à l'hôtel sa sacoche contenant papiers d'identité, cartes bancaires et ordinateur. Devant le garagiste, l'imposteur a même brandi de fausses fiches de paie, mais le concessionnaire n'a pas marché. Car malgré un faciès très ressemblant, le félon avait, dixit le témoin, la panse " moins sportive " que notre Youri. Au surplus, le fourbe ne portait ni chapeau mou, ni veste claire à capuche sombre : au moins, la Police Fédérale a pu s'épargner un nouvel appel à témoins. Mais après le strip-tease du brave Defour sur Instagram, la cellule com mauve se serait bien passée de cette nouvelle affaire. Entre une sortie VTT, un city-trip entre mecs fin avril à Majorque et... rien les week-ends, Westerlo complète le bagage culturel de ses footeux. Vendredi, les hommes de Bob Peeters ont visité Flanders Fields à Ypres, les tranchées de l'Yser du Premier Conflit Mondial. Parfait pour régler la mire : le soir, les Campinois enfilaient du 0-5 au KSV Dixmude. Moche de faire le malin contre une P3 quand on est chômeur de D1. Double Pass, la firme d'audit de clubs incluant dans son staff Ariel Jacobs, Jean-François de Sart et Steven Martens, a passé 4 jours à Manchester United pour évaluer l'Académie des Red Devils, qui veut conserver son plus haut label en matière de formation. En 15 ans d'existence, Double Pass a déjà passé au crible quelque 500 clubs de par le monde. Encore heureux que ses auditeurs ne screenent pas la balance financière de l'équipe A mancunienne : avec ses 250 millions de pounds dépensés depuis son arrivée, Louis Van Gaal serait sûrement busé. Quoiqu'avec ses états de services en mode gaspi à l'Avenue Houba, Steven Martens serait probablement très compréhensif sur la question. De Bjorn Engels, on connaissait le jeu de tête pointu et les corps-à-corps virils, mais moins le pied-champignon. Le néo-Diable Rouge a perdu son permis pour avoir tracé du 136,5 km/h en Zone 70. La frustration sans doute : le délit date du 1er juillet 2015, jour de reprise des entraînements à Bruges... quand Bjorn galérait dans ses blessures. Si Willie cherche (encore) un chauffeur de car pour l'EURO, qu'il sélectionne Bjorn. Mais avec cruise control. Pour concrétiser son rêve de Premier League pas trop loin du frangin, Jordan Lukaku a contracté de nouveaux agents, spécialisés dans l'accompagnement des... rappeurs : le label parisien Wati B gère les carrières de Maître Gims, Black M et The Shin Sekaï. Pour convaincre Jordan de rester à Ostende, Luc Devroe risque bien de devoir porter la New Era et quelques bagues au doigt. Pour signer en Angleterre, Lukaku Jr devra aussi passer le cap du 23 juin : ce jour-là, les électeurs britanniques devront se prononcer sur un éventuel Brexit. Si la Grande-Bretagne sort de l'Union Européenne, nos footeux deviendront de vulgaires extra-communautaires et devront pouvoir exciper d'un quota de caps en sélection pour prétendre au permis de travail. Au pire, Jordan pourra tenter sa chance dans les platines.Si Mazzù et ses Zèbres calent toujours face au but, leur Président a moins de soucis de finition : Fabien Debecq figure parmi les Belges cités dans les Panama Papers. Selon Le Soir, le boss carolo avait 3 sociétés off-shore aux Seychelles et aux Îles Vierges, dans lesquelles il aurait logé ses comptes luxos. Mal barrés en play-offs 2, les Zèbres vont partager avec le patron une mini-cure de vitamines-maison pour recharger la barque. Venanzi l'a confirmé, louer Valdès 6 mois était aussi un truc marketing pour vendre des maillots à l'étranger. Capitaliser sur Edmilson eût été moins coûteux : l'ailier n°22 pèse 60 % des ventes au fan-shop de Sclessin et reçoit même... de Chine des demandes de T-shirts dédicacés. Avec ses bras cassés nippons Nagai & Ono, ex-têtes de gondole au Soleil Levant, Duchâtelet n'avait donc pas si faux. Reste à voir si depuis dimanche, la vareuse Samy Mmaee a décollé. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT