1. Système D

GeoffreyMujangi-Bia au Standard, DavidHubert à Gand, HervéKagé, PeléMboyo et avant eux MomoDahmane à Genk : vous n'avez pas souffert pour rien. Dans la nouvelle convention collective des footeux pros, le syndicat Sporta a obtenu la fin des fameux noyaux C, inventés à Sclessin dans les nineties : " Bannir un joueur au motif qu'il refuse de resigner et lui faire faire des tours de terrain avec des Juniors équivaut à du harcèlement " explique le porte-parole : " Selon leur contrat, les pros doivent bénéficier de séances collectives données par un coach pro diplômé en vue de matches officiels. " L'irruption d'un huissier de justice est même prévue avec, au besoin, rupture de contrat et grasse indemnité. Le texte ne dit pas si l'huissier en question, s'il est doté de bons pieds, peut se joindre à la séance. Question que tout ne soit pas perdu.
...

GeoffreyMujangi-Bia au Standard, DavidHubert à Gand, HervéKagé, PeléMboyo et avant eux MomoDahmane à Genk : vous n'avez pas souffert pour rien. Dans la nouvelle convention collective des footeux pros, le syndicat Sporta a obtenu la fin des fameux noyaux C, inventés à Sclessin dans les nineties : " Bannir un joueur au motif qu'il refuse de resigner et lui faire faire des tours de terrain avec des Juniors équivaut à du harcèlement " explique le porte-parole : " Selon leur contrat, les pros doivent bénéficier de séances collectives données par un coach pro diplômé en vue de matches officiels. " L'irruption d'un huissier de justice est même prévue avec, au besoin, rupture de contrat et grasse indemnité. Le texte ne dit pas si l'huissier en question, s'il est doté de bons pieds, peut se joindre à la séance. Question que tout ne soit pas perdu. Jean-Claude Jourquin ne verra pas l'arbitrage vidéo : l'ex-patron de la CCA (1999-2007) est décédé à 82 ans. Arbitre international sur le tard, son CV mentionnait 4 joutes européennes, dont un Home Farm-Lens de Coupe des Coupes et un Lausanne Sport-Jeunesse Esch de Coupe UEFA. De l'assureur natif d'Havré, on retiendra la bonhomie moustachue et les cravates bigarrées. Et aussi le luxe d'avoir une page perso sur Wikipédia Hongrie. Tout trône visité par RolandDuchâtelet semble miné à perpète : à Saint-Trond, le successeur de Duduche (qui a dit " homme de paille " ?) BartLammens a reçu des menaces sérieuses sur les réseaux sociaux, au point qu'il devra sans doute suivre les play-offs 2 dans un lieu tenu secret. " C'était déjà le cas contre Lokeren pour la fin de la phase classique " explique le chairman canari : " Non pas que j'aie reçu une balle de revolver dans ma boîte aux lettres, mais quand même des messages menaçants comme " Tu brises notre club, on te retrouvera et on te chassera... " Du coup, le boss va au foot sous protection policière... Ouf, BrunoVenanzi tient sa Coupe de Belgique : sans quoi cet autre successeur de Duduche aurait peut-être subi un sort à la Roland : manif au flambeau suivie d'une irruption vitaminée dans le bureau perso. L'Euro-Stade pour 2020 semble maudit : avec déjà deux mois de retard dans la vue, le chantier en risque six supplémentaires. Les juristes ont découvert... un sentier pédestre servant de raccourci en travers du Parking C. Les règles sont claires : interdiction de bâtir sur une voie publique sans une procédure préalable... qui prend 6 mois minimum, les avocats de Ghelamco s'arrachent les tifs. Et si on gardait le Stade Roi Baudouin finalement ? Le FC Tcheng Tchoung avait ouvert la voie à Tubize : des aspirants coréens pouvaient décrocher un contrat pro via la télé-réalité, et les votes des internautes de Séoul. ElrioVanHeerden, l'ex-Bafana bafana brugeois (2006-2010), caresse le même rêve : il passe un test à... Lommel pour les besoins d'une télé flamande. Déjà, il aura des news du Breydel via SamVanaken, le frère de qui vous savez. Un conseil : aucune question sur la Coupe. De Liverpool, JürgenKlopp active déjà son streaming pour suivre les play-offs 2 de Saint-Trond : le coach d'Anfield est raide dingue d'AllanRodrigues, un Brésilien prêté au Stayen par les Reds : " C'est un incroyable talent, un futur titulaire chez nous. " Ex-Canari, SimonMignolet peut tuyauter son manager sur les escort-girls de l'Hôtel Stayen. Du moment qu'il le dissuade d'échanger son chouchou carioca contre son mouton noir ChristianBenteke. Non content de croiser le Messi ghanéen aka FrankAcheampong au Bar Jupiler, MosesSimon s'est payé l'original à l'aéroport au retour du stage gantois à Alicante. Le Nigérian a gagné un selfie... et un ego-trip sur sa page Facebook : " Je lui ai donné 2-3 conseils pour perfectionner son jeu. " Déjà dire par exemple au petit Léo comment arrêter d'assommer de ses frappes de mule les femmes assises en tribune de Villarreal-Barça. MarcWilmots n'a pas retenu ThomasMeunier pour le Portugal, mais Toto a failli vivre pire : les douches tièdes du Stayen ou du Kuipje. " Après son transfert de Virton, on voulait prêter Thomas à Saint-Trond ou Westerlo " a révélé VincentMannaert. Cet été, l'Ardennais filera en Série A ou en Bundesliga : HermanWijnants et GuidoBrepoels ont failli nous gâcher ça. Et du coup, GuillaumeGillet aurait son tapis rouge vers l'Euro. Avant de le voir peut-être brandi par nos Diables dans le ciel de Saint-Denis le 10 juillet, le trophée de l'Euro vient à nous : ce vendredi au Kinepolis d'Anvers, chacun pourra se faire clicher avec la Coupe Henri Delaunay. Et pourra même repartir avec son tirage imprimé en quadrichromie. Oui, l'UEFA est moins chiche que la FIFA : lors de son exhibition au Parc Astrid en 2014, la Coupe du Monde ne pouvait être touchée que par d'anciens vainqueurs ou des chefs d'Etat. Même FrançoisDeKeersmaeker et les Diablotins invités comme VIP (MatzSels, HannesVanderBruggen et BrandonMechele...) n'avaient pu l'approcher que derrière la vitre. Mais depuis, l'UEFA a rallongé son trophée, lui ajoutant 18 cm et 2 kg d'argent pur pour marquer sa grandeur. Question de prestige entre Platoche et SeppBlatter. Sinon, les rigolos, ça boume la suspension ? Expert des bonnes pioches sorties de nulle part, MehdiBayat a encore dégotté 2 recrues. Dimanche à Marcinelle, deux... cadres d'un sponsor-assurance du Sporting ont tapé la balle avec les pros : ils avaient gagné un concours de charité. Après TontonAbbas montant sur le pitch jadis pour montrer le geste juste de l'extérieur pied droit, les séances restent hors-normes au Pays Noir. À la sortie, FeliceMazzù n'a pas retenu ses 2 tests pour les play-offs 2. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT