1 Rascal gantois

Gand a les Peaux-Rouges sur le râble.
...

Gand a les Peaux-Rouges sur le râble. La Champions League a percuté jusqu'aux USA où... une activiste cheyenne a découvert avec effroi le logo buffalo. " La tête d'Indien et les mascottes BuffaloBen et SquawMel outragent le peuple amérindien " éructe la pasionaria, qui exige le retrait des sigles. Le club refuse, même le maïeur s'est fendu d'un explicatif : " Nos blasons rendent hommage au Cirque Buffalo Bill venu en 1920 avec ses artistes Peaux-Rouges, on ne peut pas non plus changer tous nos noms de rue référant à l'Histoire. " Ouf, MichelLouwagie ne devra pas revoir son marketing. Imaginez le groupe Etat Islamique, vexé par le tifo StevenDefour, réclamant des copyrights aux Infernos. Notez, le petit-fils du chef apache Geronimo avait râlé car on avait nommé comme son papy l'opération d'élimination d'OussamaBenLaden. La Belgique a son 1er sélectionné pour l'EURO : l'UEFA a contracté un ambianceur anversois pour faire speaker aux joutes des Diables. " On sera 4 à chaque match, un francophone, un anglophone et un pour chaque équipe " dit KrisSchoeters, un grand rasé à la dégaine d'ultra. Le gus chauffe les salles anversoises de basket et volley. Pour le foot, il pourra prendre conseil chez JefGillet, l'agitateur favori de notre Willie. Samedi, FeliceMazzù a fêté ses 50 ans : " Mon annif préféré, c'était mes 13 ans, j'ai reçu mon 1er jean, j'ai enfin pu jeter mes pattes d'eph' en laine. " Et le modiste carolo d'étayer sa méthode : " Je cours nu au vestiaire pour faire rire mes joueurs. " Et si Hein faisait pareil pour battre sa bête noire zébrée ? Dans son abécédaire, Mazzu a mis Kamikaze à la lettre K : " J'envie leur capacité à se tuer pour une cause. " Zen, Felice : les PO2 ne valent pas hara-kiri. Après la jungle de Calais, bienvenue dans celle du ballon belge. À chaque entraînement du mardi, l'Amicale des Arbitres de Malines accueille... un réfugié syrien fada de sifflet. MuhammadJarkas affiche 7 saisons en D1 syrienne : " Le sifflet est ma vie, je rêve d'officier un jour en Pro Ligue. " Son dossier a été entré à l'Union Belge : un an après la sortie de JérômeNzolo, notre CCA prépare un autre joli conte. Jarkas a suivi Malines-Courtrai : " Je n'ai pas quitté l'arbitre des yeux. " Manque de bol, c'était JoeriVandeVelde. Côté lazzi aussi, c'était tronqué : l'arbitre recevait les bravos d'un kop rien que pour lui... mais juste une fois, c'était un one-shot monté pour une télé. Si Muhammad arbitre un jour OHL, il devra être coulant : ThéoFranken préside un cercle de fans louvanistes. Et JanJambon, il tient pour qui ? LiorRefaelov n'est pas JulienGorius, le Brugeois a décliné en janvier un pont d'or vers la Chine : " Un club me proposait 2 millions annuels, mes potes m'ont traité de dingue... et mon agent a loupé une solide commission. " Preuve que Lior a faim de titre brugeois. Et que sa WAG Gal tient à son boutique de bijoux... ou à récupérer son titre au prochain gala de la Gouden Pump. Non : tel le Goncourt, ce prestigieux trophée ne se gagne qu'une fois. Avant de s'étriper au Gaverbeek, Zultois et Mouscronnois ont partagé les eggs & bacon au petit déj : pour la mise au vert, les 2 team-managers avaient choisi... le même hôtel à Courtrai. Personne ne s'est trompé de chambre. Mais à voir la mollesse picarde, MbayeLeye avait trafiqué l'orange pressée de NoëDussenne. Et ChristopheLepoint, piqué l'essuie de DavidHubert au sauna. Pas grave : Zulte a son top 6. Et les Hurlus leurs primes de play-offs 2 plutôt que les 3 mois de glande du 15e.Preuve que Willie est plus coulant qu'au Brésil, les femmes des Diables pourront entrer à l'hôtel durant l'EURO... selon un horaire bien cadré. " En France, tout est facile : en 2014 les distances étaient grandes, les enfants auraient souffert. Et si leurs femmes s'étaient plaintes, les joueurs auraient moins bien presté. " Tonton Marco a même obtenu 23 tickets par match pour que les WAGS suivent leurs chéris : le cadeau d'adieu de notre Willie ?Après le daltonien ThomasMatton, qui somma un jour le ref de faire changer les maillots à la pause car Toto confondait partenaires et adversaires, TimothyCastagne a intégré la confrérie des footeux bigleux. Le Luxo de Genk est revenu contre Ostende après 11 mois de galère : il souffrait de migraines et voyait des taches blanches, peu pratique sur les ballons aériens. Début janvier, Castagne s'est fait charcuter les yeux : il souffrait d'exophorie, une déviation du globe oculaire qui le faisait loucher. " Le chirurgien a rectifié l'inclinaison de mes yeux... de 36° " dit le back : " Il a dû couper dans certains muscles oculaires, j'ai passé 3 semaines sans pouvoir lire, ni consulter mon PC ou mon iPhone. " Si contre le KVO, le fan genkois a noté des centres trop enlevés venus de la droite, il aura toléré 36° de marge d'erreur. À Wolfsburg, un fan gantois n'a pu voir le match... qu'après la 87e minute : il s'était endormi sur un trottoir, perclus de fatigue et de bibine. Un autre n'a vu que le début : ce militant Greenpeace s'est fait jeter du stade pour un calicot... sur les moteurs truqués de VW. Quid du fameux humour teuton ? D'autres banderoles font mouche : BrechtDejaegere a lancé un avis Facebook pour retrouver un gamin brandissant " Brecht, offre-moi ton maillot ". Le ket a gagné son textile. Le Kuipje a remporté la guerre du houblon, Westerlo a offert 2.000 pintes pour le maintien : dommage pour inBev qui, de son côté, livrait 10 fûts gratuits à OHL. BobPeeters avait un autre secret, il a passé sa semaine à l'étang devant sa canne à pêche : " Je n'ai pris aucun poisson, mais ça m'a permis de faire le vide et j'ai transmis ma zénitude aux joueurs. " La chasse au brochet de D2 sera donc louvaniste. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT