1 Taux de base

Croisons les générations : TimSmolders va servir les centres pour PietDenBoer, la moustache batave qui a offert au foot belge sa dernière Coupe d'Europe (Coupe des Coupes 88, Malines-Ajax 1-0). Au vrai, l'ex-trotteur carolo, réputé pour ses bras de fer avec TontonAbbas et son nez pour les vins rouges corsés, va bosser avec Den Boer à la banque hollandaise ABN AMRO. Son job : le juteux conseil financier pour footeux dans leur gestion d'après-carrière. Tim a appris à compter durant la sienne : sur ses 2 ans aux Pays-Bas à Roosendaal, il avait fini dernier en empilant les gamelles (28 défaites sur 34 matches) et dépassé les 100 buts encaissés par saison. Les temps ont changé pour le grand blond : la semaine de son engagement, il a aussi joué champion avec Zwevezele, le club de P2 où il tapote le cuir le dimanche avec les potes.
...

Croisons les générations : TimSmolders va servir les centres pour PietDenBoer, la moustache batave qui a offert au foot belge sa dernière Coupe d'Europe (Coupe des Coupes 88, Malines-Ajax 1-0). Au vrai, l'ex-trotteur carolo, réputé pour ses bras de fer avec TontonAbbas et son nez pour les vins rouges corsés, va bosser avec Den Boer à la banque hollandaise ABN AMRO. Son job : le juteux conseil financier pour footeux dans leur gestion d'après-carrière. Tim a appris à compter durant la sienne : sur ses 2 ans aux Pays-Bas à Roosendaal, il avait fini dernier en empilant les gamelles (28 défaites sur 34 matches) et dépassé les 100 buts encaissés par saison. Les temps ont changé pour le grand blond : la semaine de son engagement, il a aussi joué champion avec Zwevezele, le club de P2 où il tapote le cuir le dimanche avec les potes. StijnStijnen n'est pas le seul coach de foot d'en-bas T1 à pâtir des comités. Rayé pour avoir jeté un arbitre qui voulait entrer gratos dans son stade, l'ex-portier des Diables a fait un émule à Rode-Verrewinkel (P2 Brabant). Le dénommé StefVansintjan a écopé de 6 mois pour avoir... serré trop fort la pogne du ref, qui mentionne dans son rapport " une poignée de main trop appuyée ". Une demi-saison le high five, ça fait cher la politesse virile. Il l'avoue, LouDeprijck préfère la balle pelote au foot : d'ailleurs, il ne supporte l'équipe de Deux-Acren que parce qu'il a vu le jour au village. Mais à chaque grand tournoi, sa fibre ballante (ou commerciale ?) se rallume. Le RémiBrika de la pop-synthé belge vient d'enregistrer " Come On Belgium ", dont il espère faire l'hymne officiel des Diables à l'Euro. Son précédent opus " Disco Samba Belgica " s'était fait chiper par Stromae la palme pour le Brésil : conséquence, LionelMessi et GonzaloHiguain nous avaient matés en quarts. Cette fois, Lou y a mis les moyens : il a confié les voix à... Miss Belgique, " dont le costume à plumes au concours Miss Univers m'a séduit " (sic). Indice supplémentaire : AnneliesTörös aurait une voix " à la JaneBirkin " (re-sic). Reste à croiser les doigts que ses vocalises minaudes boostent mieux Eden & Cie face à GianluigiBuffon & Zlatan Ibrahimovic. Pour assurer le maintien en D1, le village hamburger, la pinte à l'oeil, Miss Belgique au kick-off et les beats technos percutent mieux que le bain-bulles. Pour Anderlecht, Mouscron avait monté un Red Village calqué sur les Diables . À l'achat de 5 chopes, la 6e était gratuite au Canonnier. Et Fred Baker, un DJ labellisé Tomorrowland, avait griffé un titre rien que pour les Hurlus. Avant Lokeren-Westerlo, BobPeeters avait choisi, lui, l'option relaxante : il avait supprimé l'entraînement au profit d'un team-building... au sauna. Mous de la guibolle, les gars du Kuipje devront faire autrement pour passer... 16 buts à Waasland et espérer coiffer Mouscron. Sauf si StijnVreven aligne tous ses Espoirs, fait un crochet par le bookmaker et obtient l'arbitrage 100 % flamand dont rêvait tant FranckyDury à Courtrai. Pour info, Bob n'a pas reçu de SMS consolateur de son ami GeorgesLeekens. Malgré les scandales fiscaux de l'Union Belge, succéder à StevenMartens reste juteux. Hudson, la boîte de recrutement dont IvanDeWitte dirige la branche belge, a auditionné... 70 candidats pour faire CEO après l'intérimaire GérardLinard. La firme de RH ne transmettra que 5 profils Avenue Houba, parmi lesquels PierreFrançois pour asseoir l'emprise de la Ligue Pro. Sûr : checker les bons taxis de VitalBorkelmans et les devis foireux des voyagistes bataves pour nos campings au Mondial reste alléchant. Pour faire oublier son 2e tour calamiteux, Saint-Trond continue d'innover. Après le stade-hôtel, les pistes de pétanque sous la tribune et le joueur grec financé par crowdfunding, le Stayen se la joue populo, façon " Héros du Gazon " : les Canaris proposent... leur équipe pro pour un match face à des amateurs à désigner par un jury d'experts en cheville avec les internautes. Pour gagner ce concours " Meet Our Team " (dont l'affiche aura lieu fin mai), n'importe quel onze de café doit juste envoyer une lettre de motivation : les jurés LeoVanderElst et WalterBaseggio trieront les CV. On ignore si le premier, héros de nos pénos de Puebla en 86, analysera les frappes des 11 mètres. Et si le second imposera la jongle avec ballon crevé, référence à son but légendaire contre La Louvière de SilvioProto. Contre Saint-Trond, dernier match at home de phase classique, Bruges a honoré ses fans schizophrènes. L'action ThanksFans leur permettait de se glisser " dans la peau de " : mascotte, speaker du stade, journaliste en tribune presse, préposé-matériel, membre de l'équipe... et même Président. Le TimmySimons buteur était donc un imposteur ? Sinon, on n'a signalé aucun faux BartVerhaeghe chez le ref à la mi-temps. Sûr d'entamer les play-offs en tête, MPH s'est même cru coach du titre brugeois, 11 ans après. Gare à l'habituel coup de mou du tour final. Passé de 2004 à 2006 à Anderlecht (12 matches...), FabriceEhret y avait, disait-on, une sale influence sur la vie nocturne du jeune JonathanLegear. Aujourd'hui retraité de 36 ans, le Français s'est d'ailleurs reconverti comme... DJ et a sa boîte de nuit à Mulhouse. " J'ai commencé à mixer quand je jouais à Cologne, tous mes week-ends sans match y passaient, j'ai tourné la page du foot, je ne regarde plus un seul match, ce monde me dégoûte. " Loin des platines, Jona investit plutôt dans la sandwicherie et la rôtisserie food truck... Pour les supporters belges qui auraient loupé leurs tickets EURO, voici de quoi les consoler : vu la menace terroriste, l'UEFA envisage des matches à huis clos. Selon la presse transalpine, la Squadra Azzurra serait une cible majeure des djihadistes : Belgique-Italie du 13 juin à Lyon pourrait se tenir sans public. Lyon est maudit pour nous, Gand avait dû y prester sans ses fans... pour finir par y gagner. On naturalise KalifaCoulibaly, buteur Buffalo de la 93e . Ayant palpé de la D1 sous la chemise trudonnaire, RenoWilmots suit encore son papounet. Pour un amical U19 face au Danemark, le fiston à Willie a gratté ses galons de Diablotins. Que les mauvaises langues se la mordent d'emblée : rien à voir avec le contrat renégocié du coach fédéral, qui inclut la tutelle sur toutes les équipes d'âge. C'est juste que le T1 des U19 GertVerheyen kiffe pareil la filière paternelle : son daron JanVerheyen animait les Diables Blancs de RaymondGoethals début seventies. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT