1. Carnaval de Venise (du Nord)

C'est connu : à Cologne, le temps de la fête, le Prince Carnaval a pouvoir absolu sur ses sujets. Au Breydel, on manie le même humour : le Club Bruges propose à ses fans de jouer... Président d'un jour. Les candidats doivent convaincre un jury de la flamme qui brûle en eux pour les Gazelles : le lauréat pourra, durant une journée, enfiler le costard de BartVerhaeghe. Ce jour béni est fixé au 5 mars : l'élu pourra suivre Bruges-St-Trond dans le baquet du Président... mais ses prérogatives s'arrêteront là. Imaginez que le gus se mette en tête de faire des transferts : car en Moldavie, Suède, Norvège, Haïti, Gabon, Yémen ou Ouzbékistan, le mercato d'hiver court encore en mars. On tient donc l'explication : tant de transferts anarchiques depuis le dernier titre de 2005, c'était sûrement aussi un gag après passage devant jury.
...

C'est connu : à Cologne, le temps de la fête, le Prince Carnaval a pouvoir absolu sur ses sujets. Au Breydel, on manie le même humour : le Club Bruges propose à ses fans de jouer... Président d'un jour. Les candidats doivent convaincre un jury de la flamme qui brûle en eux pour les Gazelles : le lauréat pourra, durant une journée, enfiler le costard de BartVerhaeghe. Ce jour béni est fixé au 5 mars : l'élu pourra suivre Bruges-St-Trond dans le baquet du Président... mais ses prérogatives s'arrêteront là. Imaginez que le gus se mette en tête de faire des transferts : car en Moldavie, Suède, Norvège, Haïti, Gabon, Yémen ou Ouzbékistan, le mercato d'hiver court encore en mars. On tient donc l'explication : tant de transferts anarchiques depuis le dernier titre de 2005, c'était sûrement aussi un gag après passage devant jury. Trop ringard, le titre de presse provocateur affiché au vestiaire pour motiver ses joueurs. Avant Anderlecht, le moderne StijnVreven a chargé Google Maps sur son iPad : " J'ai montré aux joueurs la route de Virton et Tubize pour qu'ils voient ce qui les attendait en D2. " Ça a marché chez Vanzo : normal, le buteur a reçu sa barbe au Stade Leburton. Mais que Vreven se méfie de sa propre arrogance : Tubize est en course pour la montée. Et Waasland pas totalement sauvé. Alors qui en D2 l'an prochain ? Soulagement pour PaulPut, il a pu retrouver son chien et son poêle à bois. Car l'ex-coach du Lierse, condamné dans le procès Ye, sort d'une semaine purgée à la prison d'Anvers. Le juge avait changé d'avis : il avait ordonné son arrestation immédiate après lui avoir promis un bracelet électronique lui permettant de crécher chez lui ses 2 ans fermes. Au final, Put a été libéré pour raisons de santé, il est en chimio pour un cancer de la peau. Mais il a dû lâcher 10.000 euros de caution. Pas chinois.15 jours avant le duo Messi-Suarez, TimMatthys a raté une notoriété planétaire. À Charleroi fin janvier, il avait convenu avec NicolasVerdier de botter son pénalty du 0-2 en 2 temps... avant de changer d'avis : " On s'est juré de le faire au prochain péno mais après le coup de Messi, on va dire qu'on le copie " vient de révéler le Malinois. Le Louvaniste JohnBostock, auteur de 3 Panenkas cette saison, a reçu, lui, les vivats du maître : un journaliste a retrouvé à Prague le mythique Antonin, inventeur de la pichenette qui porte son nom. " Bravo à lui : il faut en avoir dans le froc pour oser ça quand on joue le maintien ", a dit la moustache tchèque. Qui ajoute : " Dans ma carrière, je n'en ai raté qu'une sur 35, une Panenka est bien moins risquée que le truc de Messi. " Du coup, Den Dreef surnomme Bostock... Johnenka. Mais Johnenka en D2, ça en jette moins. À 3 mois de l'épilogue (et du titre brugeois ?), MPH a déjà dû payer le champagne. Un pote lui avait parié qu'il enfilerait du 5-0 à Westerlo : auteur du 5e pion, le Brésilien Wesley va donc coûter un magnum à son coach, pas bien comme 1er bulletin. Le 6-0, own-goal du Campinois Schuermans, relève du très mauvais timing : le matin, dans la gazette, l'intéressé avait trouvé futé de dire que son coeur était blauw-zwart. Avec ZheyunYe, ce geste raté aurait nourri d'autres paris. Si ça tournait au vinaigre pour lui comme T1 mauve, Hasi peut toujours se recycler comme traducteur chez St-Guidon. Après le match contre Olympiakos, le Kosovar a interrompu, puis corrigé l'interprète de service, qui pataugeait à traduire les questions du Grec. Car oui : Besnik est un sacré polyglotte. Autant le savoir au vestiaire Tour de Babel : ne pas dire trop haut ses desideratas sur le coach à son compatriote voisin de casier.Si, par hasard, il pensait encore à Proto pour l'Euro, Wilmots a déjà un souci de moins : " Marc ne doit même pas me téléphoner, en juin j'ai déjà booké mes vacances en Corse avec ma famille ", a lâché le randonneur mauve. Info utile pour Bossut : si JefGillet se fait re-coincer dans des mauvais papiers, si Sels perd sa place après les 5 buts d'Ostende et si Casteels se replie le tibia, Zulte aura encore son touriste chez les Diables. Décidément, la N-VA ne blaire pas le cuir. Déjà que BartDeWever clame souvent son mépris pour les Diables. Déjà que sa section locale de Courtrai avait réclamé des cours de flamand pour les Français du KVK, choquée que les entraînements se donnent en fransquillon. Cette fois, un député N-VA s'attaque à l'homme le plus cher de la Planète Foot : le parlementaire européen SanderLoones, probable successeur de Bart à la tête du parti, veut une enquête publique sur les 100 millions payés par le Real Madrid pour GarethBale. La garantie bancaire sur la transaction venait d'une banque espagnole sauvée de la faillite, lors de la crise des subprimes, par le fonds public européen... financé par le contribuable. Après l'arrêt Bosman qui nous avait valu l'opprobre du monde entier, les Galactiques vont aussi nous excommunier ?Pour son match de la mort contre OHL, Mouscron avait décalé la St-Valentin : entrée gratuite pour ces dames. Et solidarité avec les moins nantis : au profit des banques alimentaires, quiconque venait avec 1 kg de vivres non 0périssables gagnait... 2 tickets pour le match. Dans un Canonnier enfin surchauffé, Louvain n'a pas fait le poids face aux conserves, sachets de farine et tablettes de chocolat. Dommage que Detrem n'est pas venu. Une grande famille est très utile. Avec le règlement proscrivant les clubs aux mains d'agents, le RMP change de proprio maltais : le nouveau groupe est celui du... neveu Zahavi. Gaffe, Pini, aux relations tontons-neveux : les Bayat ont montré que ça pouvait foirer. Sclessin prône aussi la smala : IngridVanherle, alias Miss ThierryWitsel et belle-doche d'Axel, remplace ChristopheDessy à l'Académie. Avec comme consignes : laisser filer moins de pépites, arrêter d'interdire aux djeuns les pompes vert pomme et donner moins d'interviews anti-Mauves à Sport-Foot Mag. Après Venanzi, qui attire copain Henrotay, lequel place poto BigDan, lequel rapplique l'ami Renard, qui veut son poto JefGillet, le Standard prône la grande chaîne de l'amitié. Oui : de la méthode Duchâtelet (Madame au Stayen, fiston à Ujpest), Sclessin n'a pas tout jeté. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT