1 Tout nu sous la douche

Déjà passé à la postérité pour ses hypothèses mathématiques (" 90 % du travail est fait ") et ses faux SMS farceurs à Bob Peeters, Georges Leekens peut aussi postuler comme plombier. À ceux qui le taxent de " coach du passé peu versé dans les méthodes modernes ", Long Couteau réplique : " J'ai bossé dans 6 pays et 15 clubs différents, j'y ai développé l'analyse vidéo, j'ai formé des staffs pluridisciplinaires, j'ai milité pour des cellules sociales dans les clubs. " Avant cette saillie déjà historique : " Partout où je passe, je commence par vérifier si les... pommeaux de douches répondent aux normes d'hygiène. " A Malines où il revenait samedi avec Lokeren, McTheKnife n'a pas pu encore checker les vannes du nouveau stade : le chantier vit ses prémices. Et sans l'égalisation tardive de Maric, Giorgio prenait aussi la douche froide.
...

Déjà passé à la postérité pour ses hypothèses mathématiques (" 90 % du travail est fait ") et ses faux SMS farceurs à Bob Peeters, Georges Leekens peut aussi postuler comme plombier. À ceux qui le taxent de " coach du passé peu versé dans les méthodes modernes ", Long Couteau réplique : " J'ai bossé dans 6 pays et 15 clubs différents, j'y ai développé l'analyse vidéo, j'ai formé des staffs pluridisciplinaires, j'ai milité pour des cellules sociales dans les clubs. " Avant cette saillie déjà historique : " Partout où je passe, je commence par vérifier si les... pommeaux de douches répondent aux normes d'hygiène. " A Malines où il revenait samedi avec Lokeren, McTheKnife n'a pas pu encore checker les vannes du nouveau stade : le chantier vit ses prémices. Et sans l'égalisation tardive de Maric, Giorgio prenait aussi la douche froide. Entre Saint-Nicolas et le Père Noël, Dieu arpente aussi nos stades : après une première visite à Genk-Anderlecht, un groupe de... nonnes a suivi Standard-Bruges en tribune pour le compte d'un programme télé. Sclessin, prolongement de l'Enfer : ces 30 soeurettes ont été recrutées dans 3 couvents flamands et supportaient Bruges. Même si sur la question du pronostic, Soeur Kathleen n'a pas voulu répondre : " Dieu nous l'interdit, parier est un péché. " Amen. Adepte de la sortie kamikaze, Stijn Stijnen s'est encore fait trahir par son sang chaud : l'ex-hacker du Breydel est suspendu 6 mois par ses copains comitards de l'Union Belge, qui ne ratent pas une occasion de l'épingler. Stijnen avait refusé l'entrée à son stade d'Hasselt à un contrôleur d'arbitre, qui voulait entrer sans payer. Président de son club, l'ex-portier brugeois échappait alors à toute sanction car il n'était pas membre de l'URBSFA. Passé depuis Conseiller Sportif d'Hasselt, Stijn a dû prendre une affiliation fédérale... et l'a immédiatement payé comptant : il ne peut plus entrer dans son propre stade. " Je n'ai plus de revenu ", sanglote le brave Stijn : " Si un club de D1 veut m'engager, je ne peux pas signer. " Faut juste vérifier si ce cas de figure est réaliste. Allô, la Terre ? Viré tel un déchet du Lierse dont il avait porté le maillot pendant 20 ans (et même le brassard de capitaine sous Van Meir), Frederic Frans jubile d'avoir opté depuis 14 mois pour le club écossais de Partick Thistle. Financièrement, son contrat est garanti : un couple local, raide dingue du club, a décidé d'offrir 1,5 million d'euros pour la pérennité de son matricule préféré. Faut dire que Colin et Christine Weir ont raflé cet été le plus gros jackpot de l'histoire de l'Euromillions : 185 millions de boules, my dear ! Preuve que sous les kilt, ces Ecossais que l'on dit si pingres ont une bourse bien accrochée. De quoi faire passer à Frans se regrets d'avoir loupé le grand virage : chez les Diablotins, l'ex-Lierrois formait la charnière centrale avec Toby Alderweireld. De là à rêver d'un repêchage pour l'EURO de juin... L'époque est aux fans mugissants : après les manifestants rouches anti-Duduche, les fans mauves attendant Hasi à Neerpede après la parodie d'Ostende, les vandales brisant les pare-brises de Siani & Cie ou les supporters brugeois assiégeant le bus des joueurs après une fessée à Gand, ceux d'OHL réclament la tête de leurs dirigeants. " Club de la Ville de Louvain géré par des individus sans neurones " : la page Wikipedia du club a même été hackée. Le collectif OHL 2020 réunit plusieurs clubs de supporters, des sponsors, des investisseurs potentiels... et même les ex-joueurs Wim Raymaeckers et Bjorn Ruytinx : percussion assurée, au besoin Bjorn sort la semelle. Dire qu'après avoir tâté du boxon genkois puis fui l'offre de Mouscron, Emilio Ferrera pensait enfin avoir trouvé un club zen. Tout n'est pas noir : Den Dreef vient d'entamer le chantier de sa nouvelle tribune. Jusqu'ici, les fans n'ont rien cassé. Eva Carneiro est soulagée, Michel D'Hooghe la soutient dans son procès contre Chelsea et José Mourinho. Le Baron D'Hooghe dénonce le C4 abusif pour l'ex-toubib des Blues : " En cas d'urgence médicale, le personnel soignant est sommé d'intervenir, Eva n'a fait que son devoir en montant sur le terrain, je l'ai assuré par mail du soutien de la Commission Médicale de la FIFA. " La jolie Doc croule sous les sollicitations noires-jaunes-rouges : il se dit que Roland Duchâtelet la veut dans le staff de Charlton. Avant de le croiser à Belgique-Italie, à Lyon le 13 juin, comme 3e gardien des Diables, Matz Sels partage déjà avec Buffon un vestiaire virtuel de Champions League. Le Gantois a été élu, derrière Old Gigi, 2e meilleur gardien de la phase de poules : sur sa banquette, il voisine Chiellini, Di Maria, Neymar et Lewandowski. Sincères amitiés à Maged Samy, qui l'avait jeté dans le noyau B lierrois. Et aussi à JF Gillet, qui postule déjà l'assurance-annulation chez Thalys. Plus fort que le piercing labial, Stefan Denswil propose le tatoo muqueux : le Brugeois a fait graver sur la face interne... de ses lèvres la formule " Dieu est Amour ". Car le gus est un sacré bigot : il n'écoute que des airs religieux, la sonnerie de son iPhone est un psaume biblique, son avant-bras affiche " Dieu existe ". En toute logique, la mention " Dieu est amour " devait se placer sur la bouche, d'où partent les bisous. Pratique pour convaincre Preud'homme : avec sa manie du snus, le tabac à mâcher nordique, MPH a un faible pour les types qui se gavent les gencives. Si Denswil échoue au foot, il pourra donc faire curé. Et même cuistot : " J'ai mon diplôme en poche, pour l'examen je devais préparer un menu 5 plats. " Avis au diététicien du Breydel. Ou à Bart Verhaeghe s'il bouleverse encore son organigramme. 30 ans après l'affaire De Sloover/Lozano, la question de la blessure comme " risque inhérent à la pratique du foot " refait surface. Le Parquet de Namur requiert 6 mois... de prison contre le gardien de Beauraing (P3), poursuivi pour coups et blessures volontaires. Auteur d'un tacle pieds en avant sur un avant d'Yvoir, le portier est même accusé d'avoir prémédité son acte pour se venger d'un but encaissé juste avant. La victime s'est farci... 24 jours d'hôpital, 3 opérations et 10 mois d'incapacité de travail. Si l'équipe B d'Yvoir fournit à la RTBF les Héros du Gazon, Beauraing abrite bien un zéro du pré. Le jugement est prévu le 13 janvier. Yvan De Sloover y sera attentif. Et avec lui tous les barbouzes chargés sur le vert des contrats passés sur la tête des artistes adverses. Francky Dury jubile, son Gaverbeek surpasse Bernabeu : ses 3 buteurs-maison Leye-Thiam-Lepoint cumulent 23 buts (9+7+7), ce trio affiche 1 pion de plus... que la triplette BBC (Benzema-Bale-Cristiano, 8+4+10 = 22) du Real, cotée pourtant à 300 briques. L'Essevee affiche le trio le plus percutant de D1, devant Bruges (Diaby, Vossen, Vormer, 21) et Ostende (Cyriac, Musona, Canesin, 20). Mais pour que son LLT aille maintenant titiller le MSN du Barça (Messi, Suarez, Neymar, 32), Dury devra trouver de nouvelles lignes de course. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT