7 septembre 2002 : Belgique-Bulgarie 0-2

Tout auréolé de sa participation à la Coupe du Monde 2002, la Belgique reprend les éliminatoires de l'Euro 2004 pleine de confiance. Aimé Anthuenis, nommé en remplacement de Robert Waseige parti au Standard, est cueilli à froid par une Bulgarie emmenée par le génialissime Krassimir Balakov.
...

Tout auréolé de sa participation à la Coupe du Monde 2002, la Belgique reprend les éliminatoires de l'Euro 2004 pleine de confiance. Aimé Anthuenis, nommé en remplacement de Robert Waseige parti au Standard, est cueilli à froid par une Bulgarie emmenée par le génialissime Krassimir Balakov. Le chemin de croix de Francky Vandendriessche qui remplace Geert De Vlieger blessé. Les Croates nous baladent d'un bout à l'autre de la partie. A l'époque, on parlait déjà de " génération prometteuse qui devait se construire ". Avant ce match disputé à Charleroi, tout le monde reconnait que cette équipe lituanienne est loin d'être l'épouvantail qu'elle constitue en basket. Avec Tristan Peersman dans le goal et Wesley Sonck buteur, la Belgique doit pourtant laisser filer deux points, suite à une remise dans l'axe de Daniel Van Buyten. " Un partage qui ressemble à une défaite ", titra la presse belge au lendemain du match. C'était la deuxième fois sous l'ère Anthuenis que les Belges débutaient mal leur phase éliminatoire. Première sélection de Silvio Proto sous la vareuse des Diables Rouges. Et deuxième match à domicile galvaudé dans ces qualifications pour la Coupe du Monde de 2006. Pas une occasion, une défense à l'image d'Olivier Deschacht remplacé à la demi-heure, qui cafouille, un Sonck en manque de rythme. Bref, le match pourri par excellence. Et sans doute un des symboles de ces dix années. " On n'avait pas le même talent que les Serbes ", résume très bien Anthuenis. Après des matches amicaux convaincants, l'ère de René Vandereycken peut débuter. Dans un Parc Astrid bien rempli, la tâche ne s'annonce pas si ardue mais la formalité devient vite un cauchemar et la Belgique n'arrive pas à marquer face à ce modeste Kazakhstan. L'entraîneur fédéral lance une excuse (" Nous sommes premiers du groupe " puisque les adversaires jouaient le lendemain) qui sera le premier clou de son cercueil. Jamais plus il ne parviendra à se réconcilier avec le public et les médias. Un public chauffé à blanc par les déclarations de Stijn Stijnen qui avaient déclaré qu'il fallait casser la jambe de Cristiano Ronaldo pour l'arrêter, des joueurs avides de revanche pour laver l'honneur de leur vedette et au bout du compte, quatre buts dans les filets du gardien brugeois. Ce jour-là, la Belgique entière s'est rendue compte du fossé existant désormais entre la petite Belgique et une nation européenne de haut rang. En cas de victoire dans ces deux rencontres, la Belgique pouvait encore rêver à la qualification. A l'époque, les Belges avaient réalisé un 7 sur 12, ne perdant des plumes qu'en Turquie (1-1) et face à l'Espagne (1-2). Deux victoires face aux Bosniens et les Diables Rouges pouvaient rêver des barrages. Personne ne semblait prendre ces Bosniens au sérieux. Pourtant, le jeune Edin Dzeko qui flambait déjà à Wolfsburg allait nous en planter trois en deux rencontres. Avec ces six points, la Belgique aurait décroché la deuxième place ! Ces deux matches furent fatals à Vandereycken. Après près de dix ans de disette, la Belgique croyait dur comme fer en sa nouvelle génération. Le public qui boudait les Diables Rouges depuis quelques années était revenu en masse au Heysel. Rien n'y fit. Face à une Turquie bien pâle, les Belges allaient rater le coche. Et tout cela se termina en burgergate ou comment gâcher notre meilleur joueur, Eden Hazard ? Il n'aura manqué que deux points aux Belges pour passer la Turquie. Il ne faut pas chercher plus loin. C'est ce match face à l'Azerbaïdjan qui nous aura mis dedans. Pourtant, les Azéris avaient déjà battu la Turquie. On était donc prévenu. Timmy Simons avaient même donné l'avantage aux Belges mais une égalisation tardive compliquaient la donne. Un peu le remake de Belgique-Lituanie de 2004 !