MAMADOU BAGAYOKO SAINT-TROND - GENK : 3-1 Première montée au jeu de Bailey en Pro League

" Directement, je comprends que c'est un joueur qui bouge beaucoup. Quand il arrive face à toi en un-contre-un, c'est vraiment très fort. Il a des qualités de percussion qui sont capables de faire mal à toute une équipe. Tu dois rester concentré sans arrêt parce qu'en plus, il peut faire la différence des deux pieds sans problème, que ce soit par une passe ou par un tir. Ce n'est vraiment pas facile de te retrouver en fin de match face à un joueur comme lui. "
...

" Directement, je comprends que c'est un joueur qui bouge beaucoup. Quand il arrive face à toi en un-contre-un, c'est vraiment très fort. Il a des qualités de percussion qui sont capables de faire mal à toute une équipe. Tu dois rester concentré sans arrêt parce qu'en plus, il peut faire la différence des deux pieds sans problème, que ce soit par une passe ou par un tir. Ce n'est vraiment pas facile de te retrouver en fin de match face à un joueur comme lui. " " En fait, sa qualité principale, c'est qu'il est complètement imprévisible. Techniquement, c'est vraiment bon, ce qui peut rapidement te mettre en difficulté. Et puis, il joue avec un relâchement incroyable. Parfois, il est même trop relâché, ce que tu peux mettre à profit pour lui prendre le ballon ou le pousser à la faute. On pourrait croire que quand il joue sur le côté droit, il suffit de fermer l'intérieur du jeu pour empêcher son pied gauche d'envoyer une grosse frappe, mais il est aussi capable de tout faire avec son pied droit. Tu ne sais jamais de quel côté il va partir. " " Franchement, c'est un des joueurs les plus difficiles à affronter que j'ai rencontré depuis que je joue au football. Pour moi, c'est le meilleur ailier du championnat de Belgique. Tu ne sais jamais s'il va rentrer dans le jeu ou déborder sur son flanc, ça le rend vraiment imprévisible. Il est rapide, il est technique, et il a la gâchette facile dès que tu lui laisses un peu d'espace. Il a tellement de facilité balle au pied que tu ne sais jamais si tu dois temporiser ou mettre le pied. Dans les deux situations, il peut t'échapper à tout moment. " " Quand tu joues contre un joueur comme lui, tu dois vraiment être très attentif. Il est déroutant, je dirais même virevoltant. Il peut te faire souffrir énormément dans les un-contre-un, et sa pointe de vitesse est redoutable. Tactiquement, la meilleure solution face à lui est d'être aidé par ton milieu défensif qui vient couvrir l'intérieur du terrain, pour l'empêcher de rentrer sur son pied gauche, parce qu'il est capable d'armer une très bonne frappe très rapidement. " " En tant qu'arrière gauche, un joueur qui bouge beaucoup vers l'intérieur du jeu me pose toujours des problèmes. Alors, quand c'est un joueur de la qualité de Bailey, c'est encore plus difficile. Je pense qu'il doit être moins dangereux quand il joue à gauche mais comme ailier droit, il devient vraiment un joueur spécial. Il est très rapide, et peut partir sans problème vers la gauche ou vers la droite quand il est en possession du ballon. Je suis certain que l'an prochain, il sera loin d'ici. Il est destiné à jouer dans un grand club. " " Un match difficile contre Bailey ? Je ne me souviens pas (rires). Sérieusement, c'est vraiment un très bon joueur, surtout qu'il est encore très jeune. Ce qui me marque le plus, c'est qu'il ose vraiment beaucoup, sans se poser de questions. Il revient toujours te fixer, même s'il a raté son dribble précédent. Il a énormément de culot. Il y a certains ailiers qui se canalisent mais lui, techniquement, il fait tout ce qui lui passe par la tête. Parce qu'il sait tout faire, il te sort même des gestes de mini-foot. Mon truc contre lui, c'était de me rappeler de mon passé d'ailier pour anticiper ses gestes. Mais il est vraiment à l'aise avec le ballon, tu sens qu'il n'a jamais peur de le recevoir, même s'il est dos au but. " " Évidemment, c'est un joueur qui est avant tout extrêmement talentueux. Il a la chance de pouvoir compter sur une morphologie qui lui permet d'être explosif et vif. Du coup, dès que tu lui laisses deux ou trois mètres, ça devient tout de suite très compliqué. En plus, il a les deux pieds. Donc, même comme ailier gauche, il n'est pas dérangé s'il doit rentrer dans le jeu. Tout ça fait que tu ne peux pas anticiper s'il arrive vers toi. Parce que finalement, il a tellement de vitesse qu'il peut te déborder par l'extérieur pour rentrer dans le jeu par la suite, même si tu essaies de le pousser vers la ligne. C'est clair qu'il ne m'a pas laissé un très bon souvenir du poste d'arrière droit... " PAR GUILLAUME GAUTIER - PHOTOS BELGAIMAGE" Tu ne sais jamais s'il va rentrer dans le jeu ou déborder sur son flanc, ça le rend vraiment imprévisible. " - FAYÇAL RHERRAS " Il revient toujours te fixer, même s'il a raté son dribble précédent. Il a énormément de culot. " - CLINTON MATA