La vitesse

Allier vitesse et endurance fait partie, en-dehors des qualités techniques, de ce que les coaches recherchent par-dessus tout dans le football du 3e millénaire. La combinaison de ses deux qualités était chose plutôt rare il y a 20 ans mais maintenant, les joueurs qui sont faibles dans un des deux domaines ont peu de chances d'atteindre le haut niveau. Jonathan possède cette vitesse de course qu'il peut encore bonifier mais la marge de progression est moins importante que pour l'endurance. Le renforcement musculaire et les entraînements spécifiques peuvent l'y aider.
...

Allier vitesse et endurance fait partie, en-dehors des qualités techniques, de ce que les coaches recherchent par-dessus tout dans le football du 3e millénaire. La combinaison de ses deux qualités était chose plutôt rare il y a 20 ans mais maintenant, les joueurs qui sont faibles dans un des deux domaines ont peu de chances d'atteindre le haut niveau. Jonathan possède cette vitesse de course qu'il peut encore bonifier mais la marge de progression est moins importante que pour l'endurance. Le renforcement musculaire et les entraînements spécifiques peuvent l'y aider.C'est une des grandes qualités de Jonathan qui est capable d'arpenter les quatre coins du terrain avec une très grande facilité. Toutefois, il doit encore apprendre à mieux canaliser ses efforts. Cette qualité spécifique peut encore être améliorée en la travaillant au niveau exact du seuil aérobie (niveau d'effort maximum où l'organisme est encore capable d'éliminer l'acide lactique généré) avec une VO2 MAX (capacité pulmonaire) d'un tel niveau, sa condition physique va devenir encore meilleure dans les mois à venir.Il possède une très bonne frappe à distance ; davantage grâce à sa force musculaire qu'à ses qualités techniques pures. Sa position sur le flanc le freine un peu pour être dangereux face au but. Il devrait par moment plus varier son jeu et rentrer plus souvent dans le jeu ballon au pied pour surprendre son opposant direct qui se retrouve généralement sur son mauvais pied. Cependant, il devra presque toujours se remettre sur son pied droit car les tirs de loin du gauche n'ont pas assez de puissance pour ennuyer le gardien adverse.Arrivé très jeune à Anderlecht, il a mis du temps à faire son trou mais à 20 ans à peine, il a encore tout l'avenir devant lui. Cette saison est pour le moment celle de l'éclosion et il commettrait une erreur de déjà répondre aux appels du pied de l'étranger. Confirmer d'abord puis seulement s'expatrier me semble la meilleure trajectoire à suivre.Son manque de taille (1,79m) peut être un handicap dans certaines situations comme dans le jeu aérien par exemple. Mais sa position sur le flanc diminue fortement ce genre de duels et il possède une telle détente explosive qu'il est capable de gagner des ballons de la tête face à son opposant direct. Qui plus est, les meilleurs joueurs de tête se trouvent rarement sur les flancs mais plutôt dans l'axe.Il possède beaucoup d'aisance technique mais ce ne sera jamais un magicien du ballon. Il élimine ses adversaires plus par la vitesse de course et du geste que par la finesse de son jeu. Toutefois, il est encore perfectible dans ce domaine et si, le fait d'évoluer dans l'axe de l'attaque comme récemment montre ses petites lacunes techniques, à contrario, ces espaces plus réduits l'aident dans sa progression.Jonathan a beaucoup travaillé cet aspect spécifique de son jeu. Il est de plus en plus capable de donner des centres tendus qui sont des caviars pour des joueurs du type Nicolas Frutos. Il excelle dans les centres en retrait qu'il exploite beaucoup grâce à sa vitesse qui l'amène souvent à déborder près de la ligne de touche et l'oblige ainsi à utiliser cette arme fatale qu'est le centre en retrait.par étienne delangre