Il y a des choses à dire, cette semaine ! J'ai envie d'allumer Leekens. Y a un moment où il faut être clair. J'ai toujours été un de ses défenseurs. Il a fait des choses bien : hormis les résultats, il a réussi à fédérer un groupe, redorer le blason de l'équipe nationale, donner envie aux joueurs d'évoluer pour les Diables et a fait de Kompany son leader. Au début, j'ai été indulgent malgré les résultats moyens. C'est vrai que j'ai été plus sévère par rapport au choix des latéraux, à l'alignement de Simons et à sa tactique souvent trop frileuse. Mais au fond de moi, j'étais persuadé qu'il était capable de construire un groupe dans la durée.
...

Il y a des choses à dire, cette semaine ! J'ai envie d'allumer Leekens. Y a un moment où il faut être clair. J'ai toujours été un de ses défenseurs. Il a fait des choses bien : hormis les résultats, il a réussi à fédérer un groupe, redorer le blason de l'équipe nationale, donner envie aux joueurs d'évoluer pour les Diables et a fait de Kompany son leader. Au début, j'ai été indulgent malgré les résultats moyens. C'est vrai que j'ai été plus sévère par rapport au choix des latéraux, à l'alignement de Simons et à sa tactique souvent trop frileuse. Mais au fond de moi, j'étais persuadé qu'il était capable de construire un groupe dans la durée. Je m'en veux d'avoir été un peu impatient. Certains, dans la presse, ont voulu me monter contre lui, en prétendant que je lui avais proposé mes services en tant que scout. Georges a toujours été un ami et il le restera. Mais il n'y a rien à faire : je suis déçu par son attitude ! Souvenez-vous de Mouscron : en 1997, l'Excelsior était en tête du championnat avec Leekens et d'un coup, il part pour les Diables. Ce jour-là, en désertant, Leekens a cassé le rêve de toute une région. Il avait fait la même chose avec l'Algérie en 2003. On s'était qualifiés pour la CAN et suite au tremblement de terre, il a aussi décidé de partir. Leekens, c'est un briseur de contrats professionnel. Son vrai problème est qu'il aime trop l'argent. Ça me va vraiment loin, cette histoire. J'étais presque convaincu qu'il nous qualifierait pour le Mondial au Brésil. Et là, on se retrouve de nouveau comme des cons à devoir repartir à zéro. Je ne comprends pas comment à l'Union belge, ils ne prennent aucune garantie. C'est hallucinant ! Je me pose de nouveau plein de questions par rapport à la Fédé. Vous n'allez pas me dire qu'ils n'avaient aucun moyen contractuel pour le retenir... On ne parvient jamais à travailler dans la durée. Avec Advocaat, ça a été exactement la même chose. Leekens s'est mis à dos les derniers partisans qu'il avait encore. Merde ! Qui on va prendre maintenant ? ! Qui va accepter de reprendre les Diables ? Y en a marre ! Georges, lui, il est tranquille : en partant à Bruges, il réalise un rêve. C'est tout près de chez lui en plus. Et le pire dans cette histoire, c'est que ce sera beaucoup plus facile pour lui d'être champion avec Bruges que de qualifier les Diables pour le Brésil. C'est un fin calculateur. Comme d'hab', il retombe sur ses pattes. J'espère maintenant que Wilmots va reprendre sa place. Il connaît le groupe, il est bilingue, il vient de prolonger son contrat, c'est le dernier Diable à nous avoir fait rêver, les joueurs le respectent et il sait gérer les médias. Moi, je dis : " Wilmots, T1 !" Ce qui m'interpelle aussi, c'est le départ de Riga du Standard. Sa démission, je la mets sur le fait qu'il n'a pas été assez encadré. Il a mal supporté qu'on ait mis sur son dos tous les mauvais résultats. Au final, avec ce qu'il avait dans les mains, le Standard n'a pas fait une mauvaise saison. Il avait une semi-équipe. Honnêtement, il n'avait pas les joueurs pour faire mieux. Je me demande aussi quel a été le rôle de d e Sart comme directeur technique. C'est quand même lui qui doit proposer des joueurs, non ? Et franchement, les départs de Leye et de Berrier pendant le mercato, faudra toujours m'expliquer. Je me demande de qui provient cette incapacité à gérer certains joueurs. En plus de tout cela, le mercato d'hiver a été catastrophique. Bref, c'est triste. Pour moi, c'est véritablement une victime dans cette histoire. Il ne peut pas porter à lui seul le chapeau ! PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE Leekens est un briseur de contrats professionnel. Son vrai problème : il aime trop l'argent.