Pour tout le monde, en Belgique et plus particulièrement dans l'entourage de l'Excelsior Mouscron, c'est comme si c'était fait : GeorgesLeekens deviendra le directeur technique du club et sera déjà présent à la reprise des entraînements, lundi prochain.
...

Pour tout le monde, en Belgique et plus particulièrement dans l'entourage de l'Excelsior Mouscron, c'est comme si c'était fait : GeorgesLeekens deviendra le directeur technique du club et sera déjà présent à la reprise des entraînements, lundi prochain. Le président Jean- PierreDetremmerie l'a déclaré dans la presse : " Georges Leekens sera le nouveau patron sportif du club, l'homme qui manquait depuis le départ d' HugoBroos ". Il a même ajouté : " Les sponsors ont déjà réagi positivement à cette perspective ". LorenzoStaelens, de son côté, a affirmé qu'il avait déjà conversé avec Georges Leekens, un homme qu'il respectait énormément, et qu'il était prêt à collaborer avec lui et même à effectuer un pas en arrière, s'il le fallait. Confronté à cette situation, l'intéressé préfère noyer le poisson : " Vous savez, Jean-Pierre et Lorenzo sont des amis, il est normal que je les ai de temps en temps au bout du fil ". Et lui-même, combien de chances se donne-t-il d'être à Mouscron la semaine prochaine ? " Ce n'est pas aussi simple ", dit-il. " Je suis toujours sous contrat avec la fédération algérienne et, actuellement, on est satisfait de mon travail. C'eut été plus aisé de me dégager de mes obligations si cela allait mal. Pour l'instant, je suis en pleine préparation pour le match de ce vendredi, contre la Namibie. Après, un déplacement au Tchad figure encore au programme, le 7 juillet. Le départ est prévu le 3. Peut-être ce match sera-t-il sans enjeu : l'Algérie a encore besoin d'un point lors des deux prochaines rencontres pour se qualifier pour la Coupe d'Afrique des Nations. Avant cela, je ne peux pas me prononcer ". Mais on sait - et à Mouscron encore plus qu'ailleurs - que, lorsqu'un nouveau défi l'intéresse, Georges Leekens parvient toujours à trouver une échappatoire. On peut même imaginer deux cas de figure : soit l'Algérie prend au moins un point, et LongCouteau peut commencer à négocier la résiliation de son contrat avec la satisfaction du devoir accompli ; soit il réalise un zéro pointé au cours des deux prochaines rencontres et il est viré après ce lamentable échec. ( D. Devos) Georges Heylens commente le championnat.