Katie Ledecky suit encore quelques cours tout en s'entraînant à la Stanford University mais ses années de collège sont derrière elle. Ce revirement a surpris les invités du National Press Club de Washington. " J'ai vraiment besoin des deux prochaines années pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo ", a-t-elle déclaré.
...

Katie Ledecky suit encore quelques cours tout en s'entraînant à la Stanford University mais ses années de collège sont derrière elle. Ce revirement a surpris les invités du National Press Club de Washington. " J'ai vraiment besoin des deux prochaines années pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo ", a-t-elle déclaré. A Londres, à quinze ans, elle a remporté l'or en 800 mètres nage libre. Elle a remis le couvert à Rio tout en dominant également le 200, le 400 et le 4x200 mètres. En revanche, elle a dû laisser la médaille d'or du Mondial 2017 à Federica Pellegrini, en 200 mètres. Ce revers a pesé sur sa décision de renoncer à ses études. Ce qu'elle se garde de dire, c'est qu'une fois pro, elle peut monnayer sa célébrité. Avant les Jeux de Londres 2012, la déesse du dos, Missy Franklin, quadruple médaille d'or à 17 ans, avait également opté pour l'université, ce qui lui avait coûté environ quatre millions d'euros, selon les experts en marketing. Ledecky a d'abord refusé le statut professionnel et les contrats qui vont de pair. " Je ne le regrette pas mais maintenant, il est temps de changer de cap ", dit-elle. C'est également l'avis de l'entraîneur des nageurs de Stanford, Greg Meehan. " Elle a progressé sous plusieurs aspect. Son impact sur l'équipe dépasse les titres et les records. Elle va devoir assumer beaucoup d'autres choses mais en tournant la page aussi vite, elle dispose d'un temps d'adaptation plus long " Meehan pense qu'à Tokyo, elle veut faire encore mieux que quatre médailles d'or et une d'argent. Elle sera encore la favorite des quatre distances de crawl et l'équipe américaine est suffisamment forte pour qu'elle puisse y ajouter des médailles en relais. " Aux championnats universitaires, j'ai également participé à une course quatre nages, même si ça ne fait pas partie de mes objectifs à court terme. Encore qu'on ne sait jamais. "