Assurance de diffuser l'Euro 2012, cirque médiatique provoqué par le retour de Justine Henin, réconciliation avec le Standard : l'actu est chaude pour la RTBF. Le point avec Michel Lecomte.
...

Assurance de diffuser l'Euro 2012, cirque médiatique provoqué par le retour de Justine Henin, réconciliation avec le Standard : l'actu est chaude pour la RTBF. Le point avec Michel Lecomte. Pourquoi ce revirement soudain de la direction du Standard ?On a beaucoup discuté au cours des dernières semaines pour restaurer le climat. Les problèmes et malentendus ont été dissipés. Nos relations sont désormais redevenues normales. Pour le reste, aucun commentaire. Après la perte des Diables Rouges, de la Champions League et de l'Europa League, l'Euro 2012 était le minimum qu'on attendait de la RTBF... C'est une approche un peu minimaliste. Je rappelle que nous détenons les droits du championnat belge et qu'on a toujours diffusé la Coupe du Monde et l'Euro. On vient aussi de récupérer la Coupe de Belgique. Quand je vois les audiences obtenues par RTL lors des dernières saisons, je suis optimiste. On pourrait toujours avoir plus. Mais ce ne n'est pas possible. Il faut tenir compte de la concurrence. C'est l'Union européenne de radiodiffusion (UER) qui a acquis les droits et qui les redistribue à ses membres. Mais certains pays (la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie) font cavalier seul. A terme, est-ce que l'UEFA ne va pas être tentée de négocier séparément ? Il y a déjà eu des démarches dans ce sens mais cela n'a pas fonctionné. L'UER offre l'opportunité à l'UEFA de négocier avec une seule entité. Il n'y a pas d'écart de budget entre les pays. De plus, avec ce système, l'UEFA ne doit pas verser de commission à un tiers négociant. La formule va perdurer. La signature de Marc Wilmots comme T3 de l'équipe nationale signifie-t-elle la fin de sa collaboration avec la RTBF ? Pas du tout. Il sera présent pour la prochaine Coupe du Monde et il commentera le match de Coupe de Belgique entre le Standard et le Lierse. Autre dossier chaud : le retour de Henin. Elle a choisi RTL pour annoncer son come-back après avoir flirté avec la RTBF lors des derniers mois. Vous ne vous êtes pas senti trahi ?J'apprécie suffisamment Justine pour savoir que cette affaire est plutôt du ressort de sa cellule de communication. Dans cette histoire, on a fait valoir nos droits et la RTBF n'a pas été perdante. RTL a manqué son objectif car elle a lâché trop tard l'information. Nous, on avait déjà tout dit le dimanche dans le Week-end sportif. Il nous manquait juste la confirmation de la joueuse. Certains ont fait de la communication. Nous, on a préféré informer les gens.